Le Juin des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 7 juillet 2014

Le jeu de rôle vampire revient… Encore…

On pensait le Monde des Ténèbres moribond, voire mort et enterré. Et là, on apprend que Vampire, principale composante du Monde des Ténèbres, va revenir en France dans deux versions, chez deux éditeurs.

La première s’appelle Blood and Smoke. Il s’agit d’une nouvelle version de Vampire: le Requiem qui va sortir chez l’éditeur des Ombres d’Esteren Agate RPG.

Vampire

 

Le second jeu proposé est la traduction de l’édition vingtième anniversaire de Vampire : la Mascarade chez Arkhane Asylum Publishing (ex Bibliothèque Interdite). Autant dire qu’entre les fans qui ne jurent que par la Mascarade et ceux qui ont su être séduits par Requiem, la bataille commerciale risque d’être rude !

 

Les braqueurs laissent leur arme à la caisse

Deux braqueurs ont laissé leur arme sur le comptoir de la station-service qu’ils venaient d’attaquer samedi dernier au Méé-sur-Seine.

Selon nos sources, ils ont fait irruption cagoulés et armés en soirée, mais le caissier a réussi à s’échapper. Ils ont alors déposé l’arme sur le comptoir avant de s’enfuir avec un maigre butin estimé à moins de 100€.

 

Disparition inquiétante

Au début du mois, un forcené a tenté de pénétrer dans le parc de Disneyland avec sa voiture, sans résultat, et des coups de feu auraient été entendus.

La société de sécurité du parc ayant prévenu les autorités, deux patrouilles de Police se sont rendues sur les lieux mais depuis deux policiers restent introuvables.

Selon des sources policières, les bandes de vidéosurveillance du parc de la nuit en question auraient été saisies et une enquête serait ouverte.

 

Réouverture de l’usine

En septembre et sous la surveillance de l’ONF, l’usine de papier PaPyRus relancera sa production de papier stoppée depuis fin décembre.

Apres avoir été au cœur d’un scandale écologique, les dirigeants de l’usine et Office National des Forêts ont trouvé un accord.

 

Le Jardin de l’Île et le Parc de la Fontaine aux Pigeons

Le Jardin de l’Île accueillera cette été, comme tous les ans la « Ferté Plage » durant tout le mois de Juillet. Vous pourrez venir faire bronzette en bord de Marne. Des espaces de jeux pour les plus jeunes et les plus grands sont prévus.

Situé rue du Guet, le Parc de la Fontaine aux Pigeons, magnifique arboretum où règne calme et détente, sera le rendez-vous des promeneurs et amoureux de la nature, ainsi que des sportifs qui pourront se frayer un parcours parmi les chemins agencés pour eux.

Parc de la Fontaine

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le Réveil

Posté par cercledeslunes le 7 juillet 2014

L’ombre s’étendait mais leur présence était palpable. Certains étaient blessés, leur sang entachant leur vêtement, je pouvais le sentir. La malédiction touchait à sa fin, il avait cité la prophétie sinon mes agneaux ne seraient pas là.

Dès lors, sa toile s’effilait, ma prison s’étiolait autant que la peur s’insinuait, insidieuse, parmi mes brebis ; c’était une sensation des plus enivrantes, un délice d’émotion car j’en étais l’origine, ils venaient à moi se présenter, aveugles qu’ils étaient.

Endormie sans l’être, mon éveil sera vermeil. Ils avaient franchi les portes, l’air était lourd et chargé d’électricité, une vieille magie était, ici, à l’oeuvre, faisant son oeuvre. Le sang coula alors qu’Elle cita, ses mots anciens et morts, à mon image. Le sang me nourrit, trois sangs mêlés qui décela mon tombeau.

Libre ! Enfin je l’étais, encore assoiffée. Alors que je me levais, l’air vint me caresser le visage, ce visage de porcelaine encadré par cette longue chevelure rouge sang. Ils étaient là, devant moi, vulnérable sans même le savoir, si fragile qu’ils ne pouvaient le réaliser, alors je m’avançais vers eux.

Le sang, je pouvais le sentir, des offrandes qu’ils m’avaient apporté, quelle délicate attention ; mais c’était le leur que je voulais m’abreuver, les remercier d’un baiser, leur offrir le plaisir de recevoir ma considération. D’une main au toucher de son épaule et l’une de mes brebis disparues, j’en fus contrariée, une sensation étrange et désagréable. Ils étaient venus pour moi, à moi, et lui fuyait, pourquoi ?

Au second toucher, lui se retourna, pivotant à la main et il me l’offrit, généreux et dévoué. Je la prie alors l’enveloppant de mon aura pour la goûter en toute impunité. Quand mes crocs perça la fine peau de son cou, je pus me désaltérer, étancher ma soif en la savourant, qu’Elle avait bon goût. Elle fut généreuse d’elle-même.

Mes petites brebis, mes doux agneaux, ils avaient peur ; l’odeur était agréable. Mon offerte, je la gardais contre moi alors qu’il voulut parler, surement communiquer, mais les mots du rat, car je le voyais tel qu’il était, n’étaient que des bruits, des sons sans intérêt quand vint à parler la femelle. Elle connaissait des mots anciens avec cet accent propre aux jeunes.

Les portes, c’étaient les portes. Elles étaient fermées, la magie des lieux encore présente, il ne restait qu’un dernier fils à tirer pour que tout se dénoue et soit enfin libéré. Le voulais-je ? Peut-être, pourquoi pas, je pouvais leur offrir cette faveur, me libérer à leur univers. Savaient-ils ce que cela pouvait signifier ?

Mon offerte devait rejoindre ma couche, celle qui avait cité la prophétie, celle qui avait usé des mots anciens, morts à dessein. Et je lui rendis. Il la coucha, délicatement, une attention étrange et intéressante, une émotion que je toucherai, peut-être, plus tard, mais l’heure était venu pour eux de partir. De partir vite quand le berger fondit mes haches, le berger des enfers qui toucha à mon domaine.

Ainsi ce fut, même le rat finit par partir au réveil de mon offerte et je demeura. Retrouvant ma demeure, l’odeur des temps anciens, les souvenirs des vies passées et le toucher des croyances, de la vie à la mort, des pensées aux esprits, je les retrouvais, ou était-ce l’inverse ?

 

 

(by Emilie Latieule)

Publié dans III. Songes & Vera Cruz | Pas de Commentaire »

Le Mai des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 26 mai 2014

Où est Charlie ?

 

Notre mécène se fait plus discrète ses derniers temps, serait-elle prise par d’autres obligations ? Toujours est-il que personne n’a encore découvert qui se cachait derrière le masque. Cela dit, nous attendons tous avec impatience la prochaine soirée.

 

deguisement-ou-est-charlie-pour-femme

 

 

Les prémisses d’un départ organisé ?

 

Alors qu’à Fontainebleau, des reconstitutions spectaculaires sont données pour le bicentenaire des Adieux de Napoléon, les effets d’un intime de Napoléon sont dispersés à Paris.

 

Fin avril, était vendu aux enchères les souvenirs du maréchal Louis-Alexandre Berthier, proche de Napoléon. Parmi lesquels, une des lettres de Joséphine, la première épouse de l’empereur. Certains lots étaient estimés à plus de 100.000 €

 

 

Une visite surprise.

 

Sans avoir prévenu de son arrivé, Monsieur Niklaus Von Carther, le bienfaiteur qui a permis la prolongation de l’exposition, est venu frapper à la porte du couvent des Dominicaines pour faire profiter à quelques amis proches de la merveilleuse collection de calices des églises des petits Jardins.

 

Germaine Levesque, l’organisatrice, n’en revient toujours pas. Elle a pu ainsi leur faire, elle-même, une visite guidée des lieux et leur présenter personnellement les trésors exposés.

 

 

Un squelette de vampire déterré en Pologne ?

 

Les vampires, ça n’existent pas. Sauf quand des archéologues tombent sur un squelette en Pologne et que celui-ci se révèle être une créature de la nuit.

 

On vous explique. Selon les scientifiques ce squelette daterait du 16ème ou 17ème siècle et a subi tous les traitements l’empêchant de sortir de sa tombe

 

Les experts affirment que les habitants de Kamien Pomorski,  village situé dans le nord-ouest de la Pologne, étaient persuadés qu’il s’agissait d’un vampire. Ces rituels étaient par ailleurs assez courants dans cette région

 

Ce n’est pas la première fois que des « vampires » sont retrouvés sur ce territoire et vous savez ce qu’on dit, il n’y a pas de fumée sans feu. D’ailleurs, si l’un d’entre vous est un vampire, n’hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons une joie de faire une petite interview !

 

 

Quand est-il du petit Morin ?

 

L’enquête n’a rien donné, on ne connait toujours pas le vrai responsable de la pollution du petit Morin en fin d’année 2013.

 

La seule chose que l’on peut dire, c’est que cette pollution était bien criminelle mais l’usine de papier impliquée dans l’affaire était-elle coupable de cet acte terroriste vis-à-vis de la nature ou victime d’une machination visant sa fermeture ?

 

Toujours est-il que aujourd’hui, la nature a repris ses droits et que plus aucune traces de pollution ne subsiste que ce soit dans l’eau ou sur les bords du petit Morin.

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Un nouveau Prince

Posté par cercledeslunes le 13 avril 2014

Voilà, c’est officiel, les Jardins ont un nouveau Prince.

Avec le soutien des anciens, Perrette Le Nôtre, Ancienne du clan de la Rose s’est autoproclamée Prince des Jardins.

De nouvelles dispositions, attributions, un redécoupage des jardins ont été mis en place. Vous retrouverez toutes les informations sur les pages du Who’s Who et du Domaine des Jardins.

Que vos nuits soient douces et agréables…

 

Publié dans IV. Divers | Pas de Commentaire »

Le Mars des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 9 avril 2014

Le grand banditisme envahit Disneyland

Un homme, soupçonné d’appartenir au milieu du grand banditisme marseillais, a été interpellé, sans incident, en compagnie de sa femme et de leurs trois enfants dans un hôtel du parc par les policiers de la Brigade de recherches et d’intervention nationale (BRI-N).

Cet homme est considéré comme un caïd marseillais, confie une source proche de l’affaire. Son nom apparaît dans plusieurs dossiers de trafics de stupéfiants et de règlements de comptes.

L’expo joue les prolongations

L’exposition des Calices des églises des Jardins joue les prolongations. C’est la générosité d’un anonyme qui permet Germaine Lévesque de prolonger l’exposition d’un trimestre supplémentaires. Encore plusieurs centaines de personnes pourront venir admirer cette collection magnifique et unique.

Mais qui est donc ce Mécène en folie ?

Ces derniers jours les soirées se sont multipliées garce à la générosité d’un mécène qui a souhaité resté anonyme, mais nous savons qu’il s’agit d’une femme de gout.

Nous passons d’un vernissage masqué d’un jeune artiste en devenir à la promotion d’un DJ dans le vent organisant des soirées mousses.

Nous pourrions jouer à « Qui est Charlie » sachant que notre mécène assisterait personnellement à chacune de ses manifestations.

Scandale au cimetière

Des habitants de Montereau-Fault-Yonne ont découvert des os, a priori humain, abandonnés sur les pelouses et près des poubelles du cimetière de la ville. Des boîtes contenant des restes des tombes arrivées en fin de concessions étaient stockées dans une remise. Le cabinet du maire a ouvert une enquête administrative.

Le retour du printemps

Depuis le 1er mars, nous sommes dans le printemps météorologique. Il faudra attendre le 21 pour être dans le printemps astronomique date de l’équinoxe.

Mais déjà les membres de la Wicca commencent leurs préparations pour l’Ostara, cette fête païenne célébrant l’équinoxe du Printemps. Ne vous étonnez pas de croiser dans les bois des farfelus couronnés de fleurs printanières chantant la gloire du renouveau.

La recette du navet : « Vampire Academy »

« Vampire Academy », adapté de la saga littéraire homonyme de Richelle Mead, sort sur nos écrans de cinéma.

Son réalisateur, Mark Waters, nous replonge une énième fois, avec toute la maladresse du monde, dans l’univers des vampires.

Un nanar, un vrai de vrai, de ceux qui nous effraient pour l’intellect de nos ados, mollasson, vide de sens et même de sang. Le comble pour un film de vampire…

Ménage de Printemps

Depuis mi-février, le théâtre de Meaux s’offre un ménage complet de ses arrière-salles privées. Le conservateur a tenu à rassurant, l’ensemble des programmations seront maintenues comme le prouve l’exposition photographique « Trois photographes en prisons » qui a ouvert au public le 26 février.

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le réveil d’un ancien…

Posté par cercledeslunes le 9 avril 2014

Il faisait sombre et humide mais l’ancien, le vénérable, connaissait ses dédales comme s’il les avait fait, en fait, il les avait fait. Il baissa la tête pour pénétrer dans la cavité, c’est là que reposait son descendant. De ses larges mains, il repoussa la terre et les caillasses pour déterrer son Grand Veneur. Il prit le corps sans y prêter grande précaution, c’était un rat après tout, et remonta les tunnels.

 

Il ressortit des profondeurs bien qu’il était toujours dans les souterrains qui formaient son domaine, et entra dans une salle, sobre, ou trônait en son centre une stalle, tout aussi sobre. Il y déposant son descendant, et le corps endormi atterrit lourdement sur la pierre. Le vieux marmonnait dans sa barbe alors que se faufilait dans la pièce une femme. Seul le bruit des grelots de son bâton avait indiqué à l’ancien sa présence, et il la tolérait. A cet instant, elle était bien la seule qui pouvait être présente, pourtant, il gronda, c’était là sa manière de s’exprimer :

 

- Il est temps qu’il se réveille. Et ce ne sont pas tes cartes qui parlent là mais moi.

 

La ravnos esquissa un sourire amusé à la remarque et inclina respectueusement la tête. L’ancien se pencha sur son descendant et par la puissance de son sang, il le réveilla de sa torpeur. Le rat ouvrit alors les yeux, penché au-dessus de lui, son seigneur s’exprimant une nouvelle fois.

 

- Lève-toi, car les jardins doivent retrouver son Grand Veneur.

 

Le rat, lui aussi ancien, se redressa. Il n’avait pas remarqué la présence de la ravnos, ou alors sa présence ne l’intéressait pas. Si elle était là c’est que son seigneur lui avait permis. Il descendit de la stalle pour mettre un genou à terre.

 

- Mon maître, je serai à vos ordres.

- Je n’en doute pas et mes ordres sont simples : protéger mon domaine qu’un nouveau prince va diriger, elle a mon soutien et celui du clan.

- Bien mon maître…

 

Les grelots s’animèrent à nouveau, emplissant la salle de leur musique singulière, rythmés par le pas de la femme.

 

- Sombre Seigneur, Il est temps d’y aller maintenant.

 

Le vieux gronda mais il la rejoignit, se portant à son niveau, et ensemble ils quittèrent les souterrains, laissant seul, face à ses responsabilités, Gemmel.

 

Publié dans III. Songes & Vera Cruz | Pas de Commentaire »

Le Novembre des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 9 avril 2014

Anne Rice retrouve ses Vampires

Les suceurs de sang d’Anne Rice sont de retour. Huitième tome des Chroniques des Vampires, le sang et l’or est réédité en France. La romancière s’éloigne de Lestat pour laisser l’intrigue à son mentor, Marius. L’érudit narre une vie-fleuve de 2.000 ans.

Androgynes, romantiques et désabusés, les vampires d’Anne Rice sont loin du cliché des monstres assoiffés de sang. La romancière mêle destins et Histoire au fil d’une écriture violente et élégante.

Le roi des jardiniers

Qui était André Le Nôtre ? C’est la question à laquelle « Des Racines et Des Ailes » a tenté de répondre mercredi 23 octobre. Patrick de Carolis se penche sur les réalisations et la vie du paysagiste à l’occasion du 400e anniversaire de sa naissance.

Les Petits Jardins doivent beaucoup à ce jardinier d’exception, entre autres les magnifiques jardins commandés par Nicolas Fouquet à son époques pour le Château de Vaux le Comte, fief d’une culture artistique de nos jours.

Le Petit Morin encore pollué !

Le cas de pollution est survenu au début du mois d’octobre dans une section du Petit Morin c’est renouvelé en novembre. Les déversements d’une usine de papier seraient à l’origine de cette pollution.

Des analyses ordonnées par les pouvoirs publics sont toujours en cours, cependant, la colère gronde au sein des associations de protections de l’environnement et des manifestations sont prévues.

Un accident déclenche un incendie

Dans la journée de mardi 22 octobre, à Férolles-Attilly, un motard a percuté un transformateur électrique et provoqué l’explosion d’une conduite de gaz voisine. Le conducteur du deux-roues est décédé, tandis que la canalisation en feu a nécessité l’intervention d’une vingtaine de sapeurs-pompiers.

Mais que se passe-t-il à Disney ?

Un bison a provoqué la stupeur des visiteurs du parc Disney village mercredi 16 octobre dernier, après s’être échappé. L’animal a été maitrisé sans faire de victimes. Il s’était enfui en refusant de rentrer dans un camion, il a alors traversé le parc pour finir sa course devant l’hôtel New York.

Dernièrement, les visiteurs du parc ont eu l’étrange surprise de découvrir une multitude de lapins se baladant dans l’attraction Le Labyrinthe d’Alice. Mais que se passe-t-il ?

Un mammouth dans nos Jardins

Un squelette de mammouth a été mis au jour en Seine-et-Marne, dans une carrière de Changis-sur-Marne. Si les ossements ont été découverts cet été, il a fallu attendre le 6 novembre pour qu’ils soient présentés.

D’après les premiers éléments, ce mammouth serait un Mammuthus primigenius, dont la taille au garrot avoisine les 3 mètres. Poids estimé de la bête : près de 5 tonnes. « L’animal aurait vécu entre 200.000 et 50.000 ans avant notre ère, explique Stéphane Péan, préhistorien et archéozoologue au Muséum National d’Histoire Naturelle.

Les bonbons Haribo orphelin

Le patron de Haribo, l’Allemand Hans Riegel junior, est mort le 15 octobre dernier à l’âge de 90 ans. Le fils de Hans Riegel père, qui avait fondé la marque de bonbons en 1920, a pris soin d’assurer la relève familiale. Il a ainsi laissé la multinationale aux mains de trois de ses neveux et d’une nièce.

Une soirée de bienfaisance sera organisée au Château du Jard de Voisenon, à l’institut d’éducation motrice, par Germaine Lévesque, la sœur de notre célèbre marchande de bonbons artisanaux. Le bonbon de la célèbre marque Haribo sera à l’honneur pour le plus grand plaisir des enfants de l’institut mais aussi des grands.

Un homme retrouvé pendu huit ans après

Le corps d’un homme d’origine cambodgienne a été retrouvé pendu dans son appartement, huit ans après son suicide, à Bussy Saint Georges.

Il a été découvert par la personne qui venait d’acheter ce bien saisi pour régler des créances. La thèse du suicide de cet homme, qui contestait en 2005 son licenciement aux prud’hommes, a été retenue par les enquêteurs.

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Bonjour tout le monde !

Posté par cercledeslunes le 8 avril 2014

Bienvenue chez nous !!

Comme l’indique l’avertissement, ce blog est un complément de jeu pour l’activité Grandeur Nature Vampire de l’association Cercle des Lunes.

Nous avons aussi notre forum, vous trouverez l’adresse dans les favoris.

 

Bon voyage dans notre monde.

Publié dans IV. Divers | Pas de Commentaire »

123
 

Blog du niveau intermédiaire |
NTC Solidarité |
Familyafterall |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les touristes à Frejus
| Font-Romeu Autrement
| Naissance et Co-Nais-Sens