L’Avril des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 7 mai 2016

Lecteurs, lectrices, vous ne cessez jamais de me surprendre comme ce mois d’avril. Oui ! Vous me surprenez à être toujours autant fidèle au journal. Et, avril est tout autant étonnant de pacifisme :

Tout d’abord une victoire par ko pour les zadistes face au suppôt du grand capital, Léonard & Fils ! Est-ce que les hurlements des loups ont inspiré nos amis militants, il y a quelques mois ?

Continuons avec une marche silencieuse en mémoire d’un martyr à Meaux parmi laquelle les puissants qui nous dirigent ont fait silence, pour une fois !

Mais, comme le mois de mars, il y a, non pas une vache, mais un renard humain pour ne pas faire comme toute le monde. Résultat beaucoup de sang et de paperasses.

Toutes ses nouvelles, je les ai savourées avec une bonne pinte de rouge carmin mais il me faudra plus de 6 minutes pour la finir. N’est pas vampire qui veut… Enfin, qui sait ?

 

Meaux en deuil

 

france-en-deuil-barbe

 

Il était celui qui a inspiré la manifestation anti-violence sur Meaux le mois dernier, la victime de trop qui a poussé le peuple des Jardins à descendre dans la rue pour exprimer son mécontentement. Simon Mareaux est décédé mardi dernier des suites de ses blessures.

 

Il avait été identifié par la police mais elle avait souhaité garder son identité secrète pour éviter toute action de représailles. Il laisse derrière lui une veuve.

 

À l’annonce de son décès, les citoyens des Jardins ont souhaité faire une marche silencieuse pour honorer son souvenir. Les marcheurs silencieux ont repris le même trajet que lors de la précédente manifestation. Aucun bruit ne s’est fait entendre hormis celui des pas et des pleurs. Le maire de Meaux et de Provins se sont même joints à cette marche.

 

 

Une meute de loups dans les Jardins

 

Il y a quelques mois, dans la forêt, non loin du futur site du projet d’aérodrome étouffé dans l’œuf, des hurlements de loup se sont fait entendre. Parmi les zadistes interviewés, certains disaient avoir eu peur, d’autres déclarent avoir été fascinés par le chant des bêtes.

 

Le lendemain dans la journée, l’ONF était sur place et interdisait l’accès à la forêt. Interrogé, Victor Chastel, le représentant de l’Office National des Forêts des Jardins, a indiqué qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter, « il ne s’agissait que de deux meutes de chiens errants se disputant le territoire. Tout est maintenant rentré dans l’ordre et la forêt domaniale de Malvoisine sera rapidement ré-ouverte aux promeneurs. »

 

 

Victoire par abandon

 

L’affaire de l’aérodrome des Petits Jardins se conclut par l’abandon pur et simple du projet. En effet, Jacqueline Shauder, maire de la commune de La Celle-sur-Morin a annoncé dans un communiqué officiel la semaine dernière son retrait du projet sans donner plus d’explications sur ce choix.

 

Un coup dur pour le projet qui ne peut alors plus être maintenu et une victoire pour les zadistes qui avaient élu domicile sur le terrain du futur aérodrome depuis plusieurs mois.

 

Zad

 

Les zadistes quittent donc le site de construction, plient bagage dans le calme avec le sentiment de la victoire à l’encontre du capitalisme. Souhaitant prouver que leur volonté de protéger la nature n’est pas feinte, ils ont pris en charge le nettoyage des lieux.

 

L’entreprise mandataire, Léonard & Fils, voit donc ses investissements perdus dans la bataille et n’a souhaité faire aucun commentaire public sur les raisons de ce fiasco.

 

 

Fight Club dans les Jardins

 

Comme dans le film « Fight Club », des jeunes avaient pris l’habitude de participer à des combats clandestins où le vainqueur gardait le pot commun mais un soir d’octobre 2010 tout dérape. Plusieurs jeunes se font agresser violemment, dont un mineur. Une enquête est ouverte et les enquêteurs dénombrent pas moins de neuf agresseurs, tous ne seront pas interpellés.

 

Le mois dernier, l’un des agresseurs encore recherchés est arrêté par la Police suite à un contrôle de papiers. Mais une erreur de procédure et le voilà de nouveau dans la nature.

 

Le suspect était un régulier des combats clandestins selon son casier, plusieurs fois interpellé pour agitation sur la voie publique. Il se faisait appeler dans le milieu des combats Delta Fox. La police judiciaire a donc lancé un avis de recherche à son encontre.

 

 

En combien de temps un vampire peut-il vous vider de votre sang ?

 

Le mythe du vampire est universel et, à l’heure où Hollywood fête le 85e anniversaire de la première apparition officielle du célèbre Dracula sur les écrans, une question reste toujours en suspens : combien de temps faudrait-il à un vampire pour vous vider de votre sang ?

 

Des étudiants en physique de l’université de Leicester (Royaume-Uni) s’appuient sur l’équation de Bernoulli et les principes de la dynamique des fluides pour proposer aujourd’hui un début de réponse.

 

À peine plus de 6 minutes, c’est, le temps qu’il faudrait à un vampire pour sucer suffisamment de votre sang pour qu’apparaissent les premiers symptômes de carence en sang, soit 15% du volume total disponible dans un corps humain.

 

vampire-girl-bite-a-boy

 

Les Bonnes Annonces

 

Suzuki GSX 650 F – 3000 €

Vends SUZUKI GSX650F.

1ère main, 16000kms.

Mise en circulation: Octobre 2010

Cote argus: 4000€.

Prix: 3000€.

Tel : 06.xx.xx.xx.xx

 

Kawasaki Z 750 R – 3000 €

Vends z 750 r de novembre 2011.

Deuxième main, acheté en concession Kawasaki.

Complètement d’origine.

Entretien nickel.

Tel : 06.xx.xx.xx.xx

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le Décembre des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 26 décembre 2015

Je sors de mon hibernation, comme promis le mois dernier, et les nouvelles s’annoncent plus joyeuses, enfin plus festives. Un rapport avec Noël ? Peut-être.

La forêt de Fontainebleau est une consigne à déchets. Ce n’est pas nouveau par contre ce qu’il est c’est que l’ONF se fait plus ferme et a mis la main sur un vilain pollueur. Un jeune imbécile me direz-vous ? Que nenni, un troisième âge ! Il n’y a plus de vieillesses mes chers amis ! Mais que fait la jeunesse ?

Et bien ! Elle montre l’exemple et s’oppose à la construction d’un aérodrome en brandissant leurs boucliers administratifs verts. Notez que cette jeunesse pourra monter ses barricades avec les tonnes de déchet de l’ONF. Qui a dit recyclage économique ?

Dans un autre registre une folle furieuse insulte en pleine nuit son ami imaginaire et le fait savoir aux riverains. Serait-elle encore sous l’influence de la lune rouge ?

Les églises et lieux de cultes voient affluer en nombre les pénitents. Serait-ce le thème de la pièce de théâtre « La nuit sans les anges » le responsable ? Est-ce que l’art pousserait les gens à prier ?

Et pour finir, décembre est le mois des fêtes, et même pour des chauves-souris vampires ont tout compris à l’esprit de Noël ! Le partage et l’amitié. Jésus serait-il de retour ?

Joyeux Noël mes fidèles lecteurs ! Et priez pour moi car moi aussi je fais de l’art !

 

Elle court, elle court la furieuse

Les riverains de Provins résidant aux abords de la célèbre Tour César ont eu le désagréable plaisir d’être réveillés dans leur sommeil en plein nuit par les hurlements furieux et hystériques d’une femme.

Dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 novembre, une femme brune, pourtant d’une apparence vestimentaire des plus austères selon les témoins, se serait mise à proférer des messages envers une personne visiblement imaginaire puisqu’il n’y avait personne d’autre qu’elle dans la rue.

C’est ce que nous rapporte Bernadette, une riveraine insomniaque : « Je dors peu, j’étais en train de lire quand j’ai entendu une voix de femme hurler. Elle semblait en vouloir à quelqu’un. « Je vais te brûler, crois-moi, je vais te réduire en cendre !! » qu’elle hurlait, on aurait dit une démente. Pourtant, je n’ai vu personne d’autre. Puis elle s’est mise à courir et elle a disparu au coin de la rue. »

Selon nos sources, la police a bien reçu quelques appels pour tapage nocturne au sujet d’une hystérique du côté de la rue de la Pie au niveau de la Tour César mais visiblement, il n’y a pas eu de suite et l’incident ne s’est pas reproduit.

la-tour-cesar

 

La forêt de Fontainebleau n’est pas une poubelle !

Un homme vient d’être condamné à verser 1 500 € à l’ONF pour avoir jeté des détritus en forêt de Fontainebleau, dans le massif des Trois-Pignons.

En juillet dernier, l’auteur des faits, âgé d’une soixantaine d’années avait jeté des meubles, des armoires, des lits, etc…

Victor Chastel, le représentant de l’Office National des Forêts, explique que plus de 200 tonnes de déchets ont été ramassées en 2014 sur le massif bellifontain, pour un coût de 200 000 €.

L’ONF, victime de ces dépôts illégaux, lutte fermement pour identifier et sanctionner les responsables de cette pollution qui représente un risque certain pour l’équilibre déjà mise à mal de l’écosystème de nos forêts.

 

Les « Assoiffés » jouent les prolongations

Le mois dernier, nous pouvions découvrir sur Melun une pièce de théâtre pas comme les autres, au pari fou de faire jouer en parallèle sur scène et dans la rue deux groupes d’acteurs passant de l’une à l’autre, avec cette singularité de commencer chaque nuit à une heure différente.

« La nuit sans les anges » nous entraîne au cœur de l’ombre, dans le cauchemar de l’homme qui survit dans un monde agonisant, livré à ses démons et tentations, privé de la lumière qu’il désire et espère.

Avec virtuosité Fabien Tizule et ses comparses nous nous emportent dans leur univers désespéré. Leur cri de rébellion et de peur devient celui de chacun d’entre nous et les frontières du théâtre et de la fiction sont abolies. C’est une magie inquiétante et fascinante qui nous captive, déclenche des rires et des larmes, et surtout l’attente du personnage principal, l’Eternel Absent : Dieu et ses anges.

 

La construction de l’aérodrome remise en question.

L’appel d’offre lancé cet été par les municipalités de Faremoutiers et de La-Celle-Sur-Morin a été remporté par l’entreprise familiale Leonard & Fils. La société Charles Herbert Morssalion, qui avait présenté son projet en octobre, n’a finalement pas été retenue.

L’entreprise familiale de BTP Leonard & fils, filiale d’Herrman-Grunder Corp, promeut l’utilisation sur ses chantiers de matériaux dit propres ou recyclables. Cette société fait partie de cette pépinière de petites entreprises du groupe international Leben Korp dont nous ne savons finalement que très peu de chose.

Bien que les négociations sur la construction de l’Aérodrome par l’entreprise Léonard & fils soit en bonne voie, le groupe d’opposant écologiste a officiellement demandé, avec le soutien de l’ONF, la réalisation d’une enquête indépendante environnementale.

Le bras de fer s’engage entre la société de BTP et l’association « Les Verts Jardins » retardant le lancement du projet. L’association écologiste met en avant le risque possible pour la faune et la flore locale que provoqueraient les futures nuisances sonores et les différents risques de pollution de l’aérodrome.

 

Chez les vampires, il est important d’avoir des amis

Les chauves-souris vampires (ou vampires tout court) se nourrissent de sang contrairement à la plupart des autres espèces qui sont frugivores. Elles se posent à proximité de leur victime puis la mordent sans douleur. Ensuite, elles utilisent leur langue comme une paille et aspirent.

Les vampires sont des animaux très sociaux et pour cette raison, elles ont la possibilité de régurgiter du sang afin de nourrir un congénère qui n’aurait pas su trouver une proie. Cette capacité à nourrir ses congénères est très importante car un vampire meurt au bout de 60 heures s’il est privé de nourriture.

Dans une étude, Deux chercheurs américains ont montré la nécessité pour les chauves-souris vampire, de tisser des liens avec leurs congénères. Pour comprendre cela, ils ont observé 14 femelles à jeun et leurs interactions avec 28 donneurs potentiels.

La générosité du don reste néanmoins variable d’une chauve-souris donneuse à l’autre, sûrement parce que certaines sont plus aptes à partager. Chez les vampires, aider les chauves-souris extérieures à la famille permet donc de tisser des liens avec des donneurs potentiels pouvant être d’une grande aide lors d’une période de jeûne. Plus une femelle partage son repas, plus grand sera son réseau d’ »amis ».

chauve-souris-18-720x540

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le Juin des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 28 juin 2015

Mes chers lecteurs et lectrices, j’en suis à la mélomanie en ce mois de juin. Venez et festoyons tous ensemble dans le meilleur et le plus hétéroclite des mondes possibles.

Gens du voyage, sans abri écologistes, vandales mécaniciens, plongeons tous ensemble dans les vices du partage, de la fête, de la musique jusqu’à l’ivresse ! Même Wolfcop est de la partie, c’est vous dire…

Le réveil risque d’être dur, prenez garde au Capillus malum ! Santé !

 

fete

Vivre ensemble la Musique

Ce dimanche dernier, nous fêtions la 34e édition de la Fête de la Musique, le rendez-vous de tous les mélomanes. Un moment participatif, festif et collectif où musiciens et public sont les acteurs incontournables de l’ambiance et de la convivialité de cet événement.

Concert, intermèdes musicaux, interventions d’artistes de tout genre et en tout lieu, c’est l’occasion de descendre dans les rues pour célébrer la musique ; et le « vivre ensemble » ! Créée par Jack Lang le jour du solstice d’été, cette fête se réfère à l’ancienne tradition païenne des feux de la Saint-Jean.

Et grâce au soutien de généreux mécènes de nombreux artistes amateurs et professionnels ont eu, cette année, l’occasion et la joie de partager avec vous leur passion pour la musique.

 

Le Livret de Circulation

Le député ont adopté en première lecture, dans la nuit de mardi 9 à mercredi 10 juin, une proposition de loi socialiste visant à supprimer le livret de circulation imposé aux gens du voyage depuis le 1969, dont le nombre est estimé entre 350 000 et 400 000.

L’ensemble des groupes de gauches ont soutenu le texte, et les Jardins vont plus loin en approuvant par arrêté préfectoral la proposition. Ainsi, les gens du voyage n’auront plus à présenter ce livret de circulation sur le département.

 

Vandalisme à Voisenon, les coupables arrêtés

Alors que la fête de musique battait son plein samedi soir et que BAKELITE faisait son shoot à Voisenon, des jeunes ont décidé de fêter à leur manière l’événement. Ils ont en effet vandalisé et désossé une voiture – Clio Sport – de l’un des festivaliers.

Une patrouille de police, en charge de la sécurité de l’événement, a d’abord été alertée par des bruits sourds provenant du parking. Une fois sur place, elle surprend une bande de jeunes.

Surpris, ils ont pris la fuite à pied mais les agents les ont pris en chasse pour les interpeler quelques minutes plus tard. Dépourvus de papiers d’identités et sous l’emprise de l’alcool, les auteurs ont été conduit au poste de police, en cellule de dégrisement, pour être déférer lundi devant le parquet.

 

Groupe de SDF à l’arbre

A la Ferté-sous-Jouarre, un groupe de six SDF et autant de chiens ont élu domicile au Parc de la Fontaine aux Pigeons alors que les lieux, ré-ouvert au public depuis Pâques, sont toujours sous surveillance policière.

Régulièrement ivres, ils interpellent, invectivent et effrayent tous les promeneurs s’approchant d’un peu trop près de la souche du Sycomore abattu l’hiver dernier.

 

Wolfcop : une soudaine envie de loup-garou ?

Sortie début juin en direct-to-DVD, la comédie horrifique Wolfcop propose une bande-annonce déjantée où se côtoient loup-garou, jolie pépée et flics abrutis.

Synopsis : Lou Garou est un flic alcoolique atteint de lycanthropie galopante. Lou Garou va tenter de devenir un homme meilleur le jour alors qu’il est un animal la nuit.

 

wc1

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

L’Avril des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 12 avril 2015

A la période des œufs, des lapins, du chocolat et de la prise de poids, votre fidèle investigatrice vous annonce, qu’hélas, aucun poisson d’avril à l’horizon, quoique…

Car réapparaît ce doux pourvoyeur de rêves, nous avons nommé Sweet Dreams ; y’aurait-il une corrélation entre le chocolat et cette drogue ? Pas impossible, dirait certains prisonniers face à des œufs Kinder…

La période de Pâques reste aussi fidèle à ses origines. Et oui, mes chers lecteurs et lectrices, pas moins que la disparition du tueur de SDF, comme celle des empoignades festives. Ont-ils l’un et les autres choisit de partir à la chasse aux œufs et se sont perdus ?

Et pour demeurer fidèle au thème Pascal, continuons par la renaissance d’un Château. Le garant de cette réincarnation : Léonard !! Pourvu cependant que cela ne finisse pas comme le Titanic…

Et pour terminer, mes chers fidèles adorés. Une question que vous devez vous poser comme moi. Tout cela n’est-il pas un poisson d’avril au final ?

 

Pâques dans le monde entier et chez nous

Pâques, un des jours les plus sacrés pour les chrétiens car il célèbre la résurrection de Jésus, a été fêté dans le monde entier, de Garissa – endeuillée par le massacre perpétré par les Chabab – à Jérusalem en passant par Amillis.

Le Père Alain Bandolier a célébré ce dimanche 5 avril, le Dimanche des Rameaux et de la Passion qui marque la fin du carême et le début de la semaine sainte, pour les sœurs dominicaines du Couvent d’Amillis.

 

Paques

 

Un doux rêve pas si Sweet…

L’ANPAA (l’Agence Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie) met de nouveau en garde contre cette nouvelle drogue au doux nom de Sweet Dream. Bien que jusqu’à maintenant, un seul décès ait été recensé sur le département, l’agence rappelle que le risque d’overdose pour les consommateurs est très important et peut s’avérer mortel.

Nous vous rappelons que l’achat et la consommation de drogues illégales sont strictement interdits.

 

Rénovation au Château

Le projet de rénovation du château de Blandy-les-Tours est arrivé sur le bureau du conseil municipal. Sont prévu, la restauration de la grille principale, la réhabilitation de la salle principale et surtout la mise aux normes du site, mais le budget a très vite refroidit les conseillers. Qu’à cela ne tienne, un investisseur privé, ayant souhaité rester anonyme, a proposé à la municipalité de prendre à sa charge, sur des fonds privés, le coût de la rénovation selon certaines conditions.

Mais nous n’en serons pas plus pour l’instant sur ses fameuses conditions, la confidentialité étant de mise sur l’ensemble du projet. Seule information, l’entreprise Léonard, une société de BTP filiale d’une multinationale allemande exécutera les travaux.

 

Blandy-les-Tours

 

Disparition d’un tueur

Des crimes horribles ont été perpétrés depuis l’année dernière chaque mois. Nous nous attendions à de nouvelles découvertes macabres, hors depuis deux mois, l’assassin qui sévissait dans notre beau département, allant jusqu’à filmer sa dernière victime n’a plus fait parler de lui.

Nos forces de l’ordre aurait-elle appréhendé ce forcené ? L’information aurait surement été diffusé pour rassurer la population or aucun communiquée n’a été fait. Ou ce tueur a-t-il simplement finit sa série de meurtres ?

Mais des questions demeurent, qui était-il ? Pourquoi ? Recommencera-t-il ?

 

Les Vertus du Chocolat

Surement les célébrations des Pâques et leurs fameuses chasses aux œufs en chocolat, mais il est à noter que le calme semble revenu dans les boites de nuits depuis au moins trois semaines.

Après plusieurs incidents, certains violents où des blessés pouvaient être dénombrés. Les forces de l’ordre ont pu constater une diminution importante des échauffourées en sortie de clubs, bars ou encore boites de nuit dans les alentours de Meaux.

 

Scène de ménage à Provins

L’actrice devenue star du petit écran en incarnant le personnage d’Huguette de la série de M6 « Scène de ménage » sera à Provins samedi 11 avril.

Marion Game dédicacera son livre, au centre culturel à Provins, dans le cadre du salon du livre organisé par l’association Encres Vives.

Son livre récit autobiographique plein d’humour, « C’est comment votre nom déjà ? » est sorti aux Edition L’archipel.

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Les Jardins 2013-2014

Posté par cercledeslunes le 23 novembre 2014

Que se passe-t-il, une sensation étrange, l’air est électrique. Ce soir-là, je ne sais expliquer le sentiment qui m’étreint mais j’aurais l’explication quelques jours plus tard.

Parfois la réalité dépasse la fiction et nous voilà isolé du reste du monde. En fait, non, moi, comme tous les êtres humains, je ne lui suis pas. Alors que mes amis – ce ne sont pas mes amis, mais c’est amusant de les citer ainsi – se réunissaient, un être surnaturel leur est apparu l’espace de cinq minutes, mais il s’en ait passé des choses pendant ses cinq longues minutes. C’est lui qui est à l’origine de ce dôme, isolant tout être surnaturel à l’intérieur, les coupant physiquement du reste du monde.

Son intervention est liée aux différents débordements de ses précédents mois pour pas dire années. C’est vrai que mes amis n’ont pas été des plus discrets ses derniers temps. Son message a été des plus limpides, mes amis ont un an pour tout remettre en ordre et se faire les plus discrets possibles, eux comme les bêtes poilues, sinon, il détruit tout le monde afin de préserver l’équilibre de notre univers. Et en guise d’exemple, de ce que j’en sais, il aurait, d’un pointement du doigt, détruit un certain Mephisto. Mais on apprendra plus tard qu’il s’agissait en fait de Gustave Amyot, ancien Brujah se faisant passer pour ce fameux Mephisto. Il faudra que je reprenne mes recueils pour me souvenir plus précisément de qui il s’agit.

J’apprends aussi – ne me demandez pas comment, je ne vous le dirai pas – qu’un certain nombre d’événement a eu lieu lors de cette soirée. Lady Laura Halcombe, l’anglaise, Prince des Jardins, a visiblement été boutée hors de son trône par le primogénat. En fait, quoi de plus normal, c’est une anglaise après tout, non mais… Et cela a, semble-t-il, été provoqué par l’initiative du clan des loups. Suite à ça, on a plus revue l’anglaise jusqu’à ce qu’un nouveau Prince se fasse connaitre, presque 8 mois plus tard.

En attendant, car aucun ancien ami n’avait souhaité prendre la place, le primogénat a donc désigné un régent : un nouveau venu, ancilla du clan Trémère. Et tout le monde le sait, ce clan est bien connu pour être très hiérarchique, ordonné et cadré, et pour le coup, ce Trémère du nom d’Aaron, s’avère être un bon choix semble-t-il. Les Jardins retrouvent leur calme, la guerre avec les loup-garous est visiblement derrière nous, enfin derrière eux. Un vieux loup dont personne ne connait l’apparence sauf une bohémienne, se serait mis au clair avec l’alpha, en fait ils se sont simplement mis dessus mais le résultat est là. 

Une historie de boisson corrompue et d’industrie impliquant visiblement des garous de tout horizon mais aussi mes amis a visiblement pris fin par l’anéantissement d’une usine dans une zone industrielle. Apparemment, mes amis n’y sont pas allés par quatre chemins. De ce que j’en sais, L’ancien Amærovan et son ami le Loup, accompagnés de l’ensemble des semblables du Domaine, ont été faire le ménage et place nette. Depuis, c’est à se demander si cette histoire de boissons n’a jamais exister.

Cependant, il y a quand même quelques affaires louches, comme une histoire de pollution qui se règle d’elle-même, étouffée dans l’œuf pourrait-on presque dire, mais dans l’histoire une des deux forces en opposition y a perdu des influences. Des épées perdues et retrouvées, une possédée par le clan Gangrel et les deux autres par mon sombre ami, Amærovan. Et du coté de Disneyland, les rêveurs s’agitent. Prophéties et Anciens seraient de la partie.

Nous sommes en fin d’année, au début de l’hiver avant les fêtes de fin d’année et des disparitions agitent Melun et ses alentours. La femme à la peau foncée, Manu, fait le ménage mais un autre semble s’amuser dans l’ombre sur son territoire et ça ne lui plait gère. Certains de mes amis s’intéressent à la situation et ils font une triste découverte. Un prophète fanatique vraiment inquiétant et visiblement très vieux leur annonce l’arrivée de celle qu’il attend mais un rituel doit être réalisé.

Mes amis ne savent pas vraiment s’ils doivent ou non réveiller la dormeuse. En fait un tombeau scellé a été découvert chez les rêveurs et celle que l’autre fou attendre semble y être endormie, pourtant elle, la danseuse orientale, c’est comme ça qu’elle leur apparaît,  appellerait les lunatiques. Il faut une coupe, trois sang, la traduction du rituel inscrit sur le tombeau et un prophète, ce sera Elle – entre histoires de fanatiques, Elle est plutôt bien placée. Mes amis mettent un certain temps a comprend la prophétie, je ne pouvais pas leur donner alors qu’elle dort dans nos archives depuis plus de cinq siècles. C’est au début de l’été qu’ils réveillent enfin la danseuse.

Le dôme, ce vase clos imposé par cet être inconnu, aura au moins eu du bon. Il a recentré mes amis, ils sont plus discrets même si j’en sais toujours autant sur eux. Je relis mes archives de cette année écoulée et ce qui me vient alors à l’esprit c’est le mot transition.

 

Auteur : Emilie Latieule

© 2008 – 2014 Emilie Latieule

Publié dans II. Historique des Jardins | Pas de Commentaire »

Le Novembre des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 16 novembre 2014

Toussaint VS Halloween

Ils ont voulus faire contre-pied à la fête d’Halloween, fête païenne déshonorant la symbolique de la Commémoration des fidèles défunts.

Sous l’impulsion de Germaine Levesque, une bande d’une cinquantaine de jeunes chrétiens sont venus célébrer la fête de Toussaint à Meaux devant le Théâtre Luxembourg. Panneaux, banderoles, chants religieux, bougies, tout y était pour la veillée, et même une troupe de gospel.

Toussaint

 

Célébration du chocolat à Vaux-le-Vicomte

Vaux-le-Vicomte célèbre le chocolat et se transforme pour quatre jours, du 8 au 11 novembre, en palais de l’or noir. Dégustation, démonstration, conférences et soirée privée étaient au menu de cet événement gourmand à laquelle, Raymonde Levesque, notre confiseuse artisanale n’a malheureusement pas eu le privilège d’assister.

 

Les Zombies libèrent Paris

Au centre de toutes les attentions, un survivant de la Grande Guerre, estropié, agite sauvagement un drapeau français. Les associations organisatrices de la 7e édition de la Zombie Walk ont souhaité rendre hommage aux 70 ans du débarquement.

 

Les BTP – Travail de nuit

Tapage nocturne et travaux public en cause à Blandy-les-Tours. Le 11 octobre dernier le bruit des marteaux piqueurs s’est fait entendre. Le château est-il en restauration ? Pourtant, aucunes informations à ce sujet n’avaient été diffusées.

Les habitants, encore moins informés d’éventuelles nuisances sonores, ont demandé une enquête administrative pour savoir ce qu’il en est.

 

Découverte macabre à Provins

Le mois dernier, la police de Melun découvrait les cadavres de trois sans-abri dont des organes leur avaient été enlevés.

Deux autres corps ont été retrouvés à Provins cette fois, le premier, fin octobre et le second début novembre. Le mode opératoire reste le même.

La police n’a toujours pas déterminé s’il s’agit d’un tueur en série ou d’un trafic sauvage d’organe mais les sans-abris commencent à s’agiter.

 

L’affaire Eléanore Lemaire

L’enquête concernant la mort de la jeune femme du parc de la fontaine aux pigeons de la Ferté-sous-Jouarre est au point mort. La police a donc lancé un appel à témoin afin de pourvoir débloquer de nouvelles pistes.

Après avoir été fermé au public jusqu’à fin octobre, la réouverture du parc a finalement été autorisée mais les patrouilles ont été renforcées.

Parc de la Fontaine

 

Saint Albert le Grand à l’honneur

A l’occasion de la date anniversaire de sa disparition, les sœurs du couvent des dominicaines d’Amillis célébreront Saint Albert le Grand, frère dominicain et professeur de renom au 13e siècle.

 

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

11e siècle (l’an 1000)

Posté par cercledeslunes le 28 octobre 2014

L’ordre des gardiens est vieux, aussi vieux que les premières créatures surnaturelles. Nous sommes des observateurs, nous ne sommes pas là pour intervenir, juste pour consigner ce qu’il se passe et garder une trace de toutes choses.

 

Moi, je suis le premier gardien des Jardins. Mon nom n’a que peu d’importance, d’ailleurs, entre nous, nous nous appelons le gardien de tel lieu ou tel autre. C’est la présence sur le domaine des Jardins de l’infant d’un vieux Nosferatu qui est à l’origine de ma présence ici : Dominique, un jeune rat qui prend de l’importance sur la région bien qu’il va voyager régulièrement vers l’est.

 

Nous sommes à la naissance d’un nouveau millénaire et dans cette région, la population vampirique y est très peu et faiblement représentée, quelques semblables sans défense se terrant pour éviter les battues lupines des forêts des Rougeaux et de ce qui sera plus tard Fontainebleau. C’est pourquoi l’ordre n’était pas encore présent, mais certaines actions de Dominique vont changer la donne, je vais vous dire pourquoi.

 

Cela fait quelque temps que le Nosferatu va et vient sans vraiment s’installer mais j’ai pu constater que depuis quelques années, une envie l’étreignait : celle de protéger les siens et de fonder son propre royaume. Mon ami - même si lui ne connait en rien mon existence et c’est surtout, qu’il me plait d’appeler ainsi l’immortel que je suis depuis mon entrée dans l’ordre - n’est pas seul, alors qu’il revient d’un énième voyage de l’est, il est accompagné d’une Ravnos du nom de Belka, qui lit les cartes mais surtout pourvu d’une grande humanité. Que Dominique soit accompagné d’une Ravnos reste un mystère que l’ordre ne révélera jamais, bien évidemment, mais ils ont un profond respect l’un vers l’autre. Les deux semblables s’installent donc à Provins, troisième ville de France après Paris et Rouen.

 

Cependant, les Jardins, cette vaste étendue boisée, sont infestés de garous. Ils ne sont pas si nombreux que cela mais très présents et actifs. Une cinquantaine de lupins – ce qui est peut-être un nombre finalement, je ne saurai trop dire, mon domaine d’observation reste les vampires – se partagent le domaine, chassant les vampires qui s’y cachent. Mais cela va changer car Dominique désire regrouper les Jardins pour un faire une seule et même terre, un domaine où les semblables pourront se réunir. Mais pour cela, il lui faut nettoyer le domaine des garous. Mon ami part donc en guerre contre les lycans, accompagné de son armée de goule animale, Il est aussi soutenu et aidé par son amie Belka.

 

Le temps va, certains sont toujours là quand d’autres sont morts. Moi, je suis toujours là, vieux mais présent avec mon apprenti qui reprendra ma suite et n’avait pourtant pas prévu un tel plan de carrière mais il en prend mon parti.

 

Dominique établit un avant-poste solide, mais réduire la population garous s’avère être une lourde, longue et fastidieuse entreprise, et celle risque encore de demander quelques années de combats. Mais sa détermination ne faiblit pas, elle force le respect, à vrai dire, son immortalité en elle-même, moi qui ne suis à coté qu’un papillon éphémère, force mon respect de vermisseau. Donc je disais, sa détermination ne faiblit pas et son but est toujours d’assoir son propre royaume et ainsi ne plus être sous l’influence de quiconque, et là je le comprends. Très discrètement, la cour de ce jeune Nosferatu entreprenant s’établit à Provins en parallèle de l’essor de la ville, et prend doucement forme et ainsi, quelques semblables rejoignent Dominique sur ses terres.

 

Mais la rumeur est venue jusqu’à moi, et j’apprends ainsi que Belka, qui est auprès de Dominique depuis quelques années, doit partir. Il semble que la Ravnos doit rejoindre son clan pour gagner l’est et la république de Novgorod.

 

Auteur : Emilie Latieule

© 2008 – 2014 Emilie Latieule

Publié dans II. Historique des Jardins | Pas de Commentaire »

 

Blog du niveau intermédiaire |
NTC Solidarité |
Familyafterall |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les touristes à Frejus
| Font-Romeu Autrement
| Naissance et Co-Nais-Sens