L’Avril des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 7 mai 2016

Lecteurs, lectrices, vous ne cessez jamais de me surprendre comme ce mois d’avril. Oui ! Vous me surprenez à être toujours autant fidèle au journal. Et, avril est tout autant étonnant de pacifisme :

Tout d’abord une victoire par ko pour les zadistes face au suppôt du grand capital, Léonard & Fils ! Est-ce que les hurlements des loups ont inspiré nos amis militants, il y a quelques mois ?

Continuons avec une marche silencieuse en mémoire d’un martyr à Meaux parmi laquelle les puissants qui nous dirigent ont fait silence, pour une fois !

Mais, comme le mois de mars, il y a, non pas une vache, mais un renard humain pour ne pas faire comme toute le monde. Résultat beaucoup de sang et de paperasses.

Toutes ses nouvelles, je les ai savourées avec une bonne pinte de rouge carmin mais il me faudra plus de 6 minutes pour la finir. N’est pas vampire qui veut… Enfin, qui sait ?

 

Meaux en deuil

 

france-en-deuil-barbe

 

Il était celui qui a inspiré la manifestation anti-violence sur Meaux le mois dernier, la victime de trop qui a poussé le peuple des Jardins à descendre dans la rue pour exprimer son mécontentement. Simon Mareaux est décédé mardi dernier des suites de ses blessures.

 

Il avait été identifié par la police mais elle avait souhaité garder son identité secrète pour éviter toute action de représailles. Il laisse derrière lui une veuve.

 

À l’annonce de son décès, les citoyens des Jardins ont souhaité faire une marche silencieuse pour honorer son souvenir. Les marcheurs silencieux ont repris le même trajet que lors de la précédente manifestation. Aucun bruit ne s’est fait entendre hormis celui des pas et des pleurs. Le maire de Meaux et de Provins se sont même joints à cette marche.

 

 

Une meute de loups dans les Jardins

 

Il y a quelques mois, dans la forêt, non loin du futur site du projet d’aérodrome étouffé dans l’œuf, des hurlements de loup se sont fait entendre. Parmi les zadistes interviewés, certains disaient avoir eu peur, d’autres déclarent avoir été fascinés par le chant des bêtes.

 

Le lendemain dans la journée, l’ONF était sur place et interdisait l’accès à la forêt. Interrogé, Victor Chastel, le représentant de l’Office National des Forêts des Jardins, a indiqué qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter, « il ne s’agissait que de deux meutes de chiens errants se disputant le territoire. Tout est maintenant rentré dans l’ordre et la forêt domaniale de Malvoisine sera rapidement ré-ouverte aux promeneurs. »

 

 

Victoire par abandon

 

L’affaire de l’aérodrome des Petits Jardins se conclut par l’abandon pur et simple du projet. En effet, Jacqueline Shauder, maire de la commune de La Celle-sur-Morin a annoncé dans un communiqué officiel la semaine dernière son retrait du projet sans donner plus d’explications sur ce choix.

 

Un coup dur pour le projet qui ne peut alors plus être maintenu et une victoire pour les zadistes qui avaient élu domicile sur le terrain du futur aérodrome depuis plusieurs mois.

 

Zad

 

Les zadistes quittent donc le site de construction, plient bagage dans le calme avec le sentiment de la victoire à l’encontre du capitalisme. Souhaitant prouver que leur volonté de protéger la nature n’est pas feinte, ils ont pris en charge le nettoyage des lieux.

 

L’entreprise mandataire, Léonard & Fils, voit donc ses investissements perdus dans la bataille et n’a souhaité faire aucun commentaire public sur les raisons de ce fiasco.

 

 

Fight Club dans les Jardins

 

Comme dans le film « Fight Club », des jeunes avaient pris l’habitude de participer à des combats clandestins où le vainqueur gardait le pot commun mais un soir d’octobre 2010 tout dérape. Plusieurs jeunes se font agresser violemment, dont un mineur. Une enquête est ouverte et les enquêteurs dénombrent pas moins de neuf agresseurs, tous ne seront pas interpellés.

 

Le mois dernier, l’un des agresseurs encore recherchés est arrêté par la Police suite à un contrôle de papiers. Mais une erreur de procédure et le voilà de nouveau dans la nature.

 

Le suspect était un régulier des combats clandestins selon son casier, plusieurs fois interpellé pour agitation sur la voie publique. Il se faisait appeler dans le milieu des combats Delta Fox. La police judiciaire a donc lancé un avis de recherche à son encontre.

 

 

En combien de temps un vampire peut-il vous vider de votre sang ?

 

Le mythe du vampire est universel et, à l’heure où Hollywood fête le 85e anniversaire de la première apparition officielle du célèbre Dracula sur les écrans, une question reste toujours en suspens : combien de temps faudrait-il à un vampire pour vous vider de votre sang ?

 

Des étudiants en physique de l’université de Leicester (Royaume-Uni) s’appuient sur l’équation de Bernoulli et les principes de la dynamique des fluides pour proposer aujourd’hui un début de réponse.

 

À peine plus de 6 minutes, c’est, le temps qu’il faudrait à un vampire pour sucer suffisamment de votre sang pour qu’apparaissent les premiers symptômes de carence en sang, soit 15% du volume total disponible dans un corps humain.

 

vampire-girl-bite-a-boy

 

Les Bonnes Annonces

 

Suzuki GSX 650 F – 3000 €

Vends SUZUKI GSX650F.

1ère main, 16000kms.

Mise en circulation: Octobre 2010

Cote argus: 4000€.

Prix: 3000€.

Tel : 06.xx.xx.xx.xx

 

Kawasaki Z 750 R – 3000 €

Vends z 750 r de novembre 2011.

Deuxième main, acheté en concession Kawasaki.

Complètement d’origine.

Entretien nickel.

Tel : 06.xx.xx.xx.xx

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le Mars des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 28 mars 2016

Le Mars des Petits Jardins

Très cher lectorat voici un mois de mars paisible. A croire que le dieu mars, lui-même, a décidé de poser ses RTT.

On manifeste contre la violence à Meaux. On expulse dans le calme à Serris. On fait des rave-party au milieu d’un champ. On continue à militer en Zaadistes pacifique. Il n’y a bien qu’une vache pour avoir eu recoure à la violence mais on ne déplore que son décès et celui de la victime : une voiture familiale.

Et pendant ce temps-là, au Mexique, un homme loup-garou fait son numéro de cirque. Nous lui avons demandé son avis et sa réponse est parlante : « C’est au poil »

 

A la Une - Manifestation antiviolence à Meaux

Le mois dernier, un homme d’une trentaine d’années a été admis à l’hôpital en urgence dans un état critique suite à une agression. L’état de santé de l’individu est préoccupant, il serait d’ailleurs toujours dans le coma. Cela se serait déroulé dans les environs de Provins alors qu’il circulait en voiture.

La police a ouvert une enquête mais les circonstances de l’agression restent encore inconnues. La population s’inquiète de ce déchaînement de violence. Selon les forces de l’ordre ces épisodes de violence ne se limitent pas à des rixes sur fond d’alcoolisation mais à des agressions gratuites. Selon une source policière, les contrôles et les patrouilles de police devraient se renforcer mais les forces de l’ordre manquent cruellement de moyens, que ce soit au niveau humain ou matériel.

Alors que les experts du Conseil de l’Europe se sont inquiétés mardi 1er mars de la « banalisation » des discours racistes en France, les Jardins dénoncent la banalisation de la violence.

« Il faut lutter contre cette violence gratuite, le Peuple doit être protégé et un plan d’action d’envergure doit être mis en place. Cette dernière agression a été le déclencheur de notre action, nous ne pouvons pas rester sans réagir, nous sommes ici par la volonté du peuple. », prévenaient les acteurs du Grand rassemblement qui a eu lieu le week-end dernier à Meaux.

Les citoyens des Jardins, de l’adolescent au retraité, de tout horizon, de toutes origines ou croyances confondues, se sont retrouvés place de la Mairie pour crier leur ras-le-bol de la violence, ne rassemblant pas moins de 500 personnes. Cette foule s’est mise en marche au début de l’après-midi, direction de Tribunal de Grande Instance pour finir au Théâtre Luxembourg de Meaux et ainsi passer sous les fenêtres de la Sous-Préfecture.

Manif

La Marseillaise est chantée par l’orphéon citoyen, chantant en chœur notre hymne si cher à nos cœurs. Les voix scandaient des slogans révolutionnaires des « Mort aux tyrans et paix au peuple », « L’Agora des politiques doit trouver des solutions contre la violence », « La liberté pour tous, sans crainte et sans tyrannie », « Nous sommes une fratrie et nos esprits insaisissables manifestent aujourd’hui » ou encore « L’assemblée du peuple doit être écoutée » amplifiés par des porte-voix tout au long de l’après-midi.

Cette manifestation antiviolence s’est déroulée sans heurts au rythme de notre hymne nationale et des slogans révolutionnaires, les jeunes et les aînés marchant main dans la main, avant de s’éparpiller en fin de soirée sans que la police n’ait eu à intervenir. Les riverains et les commerçants ont soutenu se rassemblement pacifique espérant que la sécurité reviennent enfin dans les rues des Jardins.

 

L’aérodrome toujours au point mort et des Zaadistes toujours présents

Cela fait maintenant plus d’un mois que la cinquantaine de militants Zaadistes sont installés sur le site de construction du futur aérodrome des Petits Jardins. Ils ont fait plusieurs émules qui les ont rejoint pour certains et beaucoup d’autres ont apporté leur soutien à ces écologistes. Ici et là, des petits groupes sont venus titiller la sécurité du site pour offrir de la nourriture et des couvertures aux militants.

Les Zaadistes ont même organisé de petits colloques à l’extérieur de la zone afin d’informer les curieux ou les mécontents des objectifs de leur action pacifique. Le chef de la sécurité du site a bien tenté d’agir plus directement et chasser les militants mais au vu de la couverture médiatique, principalement via les réseaux sociaux, il est difficile de mettre un terme rapide à la situation.

Du côté du porte-parole de l’entreprise Leonard & Fils, il a annoncé que plusieurs procédures judiciaires sont en cours et que la situation sera bientôt réglée.

 

Les Gitans de Serris expulsés du territoire

Fin février, un important déploiement de policiers a été nécessaire pour faire appliquer l’avis d’expulsion du territoire français émis fin janvier à l’encontre des gens du voyage installés en décembre dernier dans la commune de Serris. Les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation des familles établies de manière irrégulière sur le terrain vague de la ville. Les policiers sont arrivés vers 6h du matin pour escorter les trois familles jusqu’à l’aéroport où ils ont embarqué pour leur pays d’origine. L’expulsion se serait déroulée « dans le calme » précise la préfecture de Seine et Marne et les travaux d’assainissement du site débouteront courant mars, après le passage des engins de chantier, sous la responsabilité de la municipalité.

 

Encore une collision entre une voiture et une vache

Une voiture à l’état d’épave, une conductrice indemne, d’autres automobilistes arrêtés sur le bas-côté et une vache sombre gisant dans le fossé, décédée. C’est le vingtième accident en quatre mois sur les Jardins. Depuis le mois de décembre 2015, les agents de la Direction interdépartementale des routes ont été dépêchés ainsi suite à des accidents impliquant des animaux d’élevage ou sauvages tels que des biches ou des sangliers. Pour l’heure, aucun drame humain n’a été à déplorer. Mais jusqu’à quand ? C’est ce qui inquiète les autorités.

Quels recours en cas d’accident de voiture avec un animal ?

Vous devez prévenir la gendarmerie ou la police nationale et déclarer l’accident à votre assureur dans un délai de cinq jours ouvrés. Ce dernier demandera à un expert de constater qu’il s’agit bien d’un accident provoqué par un animal sauvage. Pensez surtout à garder les preuves de cette collision (poils, témoignages, photos…).

Vous serez indemnisés si vous bénéficiez d’une garantie dommages tout accident. Si votre contrat d’assurance ne couvre pas les dommages que vous avez subis, vous pouvez voir pour vous retourner contre le propriétaire de l’animal, le gestionnaire de la voie publique ou contre la société de chasse chargée de la gestion du domaine où s’est déroulé l’accident. Renseignez-vous auprès de votre assureur : avec la garantie recours, il doit vous aider dans votre démarche.

 

Une Rave-Party à deux pas du Parc des Félins

Plus d’une centaine de teufeurs se sont donnés rendez-vous dans la nuit du samedi 6 février pour une Rave-Party sauvage. L’organisateur de la rave aurait lancé ses invitations via les réseaux sociaux le soir même de la soirée. Vers minuits, les teufeurs ont alors investi un champ en friche à quelques kilomètres à peine du Parc des Félins. La gendarmerie a ouvert une enquête et l’initiateur de cette rave-party devra répondre de l’organisation d’une manifestation non-déclarée et non-autorisée par la préfecture. Il devra aussi faire face à la colère de l’agriculteur propriétaire des terres qui n’a guère apprécié la blague. Ce dernier a déposé plainte pour violation de propriété privée et demandé que le nettoyage du site soit à la charge de l’organisateur, nettoyage s’élevant à quelques milliers d’euros. La gendarmerie n’aurait pas souhaité communiquer sur l’identité du responsable.

 

Chuy, l’homme «loup-garou» qui voulait être heureux

chuy-souffre-hypertrichose

A chaque fois qu’il sort dans la rue, Chuy déclenche la surprise et la peur sur son passage. A 41 ans, il a fini par s’habituer aux regards indiscrets et parfois aux insultes qui jalonnent depuis l’enfance chacun de ses déplacements.

Jesus Aceves, surnommé Chuy, souffre d’une maladie très rare, l’hypertrichose ou « syndrome du loup-garou » : son visage est recouvert de poils. « Pourquoi Dieu m’a fait ainsi ? Pourquoi je ne suis pas comme les autres ? », se demande depuis l’enfance ce Mexicain.

A l’école, il a enduré les moqueries, les coups, certains lui tiraient les poils du visage pour s’amuser. A l’âge de 13 ans, il s’est réfugié dans l’alcool et a commencé à travailler dans un cirque avec deux de ses cousins qui souffrent de cette même mutation génétique.

Seulement une cinquantaine de cas d’hypertrichose auraient été répertoriés dans le monde au cours de l’histoire. Treize de ces cas – sept hommes et six femmes – appartiennent à une même famille, originaire de Loreto, dans l’Etat de Zacatecas (centre du Mexique).

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le Février des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 23 février 2016

Chers Lecteurs et Lectrices, le mois qui vient est un mois de conflits ! Je vous le dis !

Une guerre couve et les batailles sont nombreuses.

Le front de l’aérodrome où des troupes zadistes prennent position pour lutter contre le capitalisme. Un commando s’est installé à Maincy et il lutte pour la propreté sous toutes ses formes. Une frappe chirurgicale sur un véhicule qui a été entièrement détruit au grand dam des forces de l’ordre. Des troupes infiltrées ont été repérées et sont en cours d’expulsion territoriale. Les troupes de reconnaissance ont débusqué un agent de l’ombre sur le territoire de Disneyland.

C’est la Guerre ! Mon Généralissime Général que fait-on ?

 

Expulsions massives

Fin janvier, le préfet de Seine-et-Marne a autorisé l’expulsion à la frontière à l’encontre des gens du voyage implantés en décembre dernier dans la Commune de Serris.

Cette décision forte a été prise suite à de nombreuses plaintes citoyennes et aux méfaits – utilisations illégale du réseau électrique publique – causés par cette poignée de famille installées de manière irrégulière sur le terrain vague de la commune

Le collectif qui s’était opposé à l’implantation de ces gens du voyage pousse un soupir de soulagement. Le maire, quand à lui, a vu son autorité et sa fonction foulée au pied de façon honteuse selon ses propres mots recueillis par l’AFP.

 

Nanteuil-lès-Meaux et la Voiture brûlée

Une épave de voiture brulée a été retrouvée à Nanteuil-lès-Meaux sur l’avenue de la foulée. Les enquêteurs pensent que la voiture aurait pu servir à un braquage, que les criminels ont abandonnée et brûlée le véhicule. Au vu des dégâts occasionnés sur l’habitacle de la carcasse l’idée d’une voiture bélier n’est pas à exclure. Les plaques de la voiture ayant totalement brûlé, les enquêteurs tentent de récupérer les numéros de série du moteur pour identifier le propriétaire du véhicule. La tache semble ardue au vu de l’épave de voiture qui est dans un piteux état.

voiture-brulee-mer_1

 

Zone à Défendre : Aérodrome des petits jardins

Un groupe d’une cinquantaine de personnes s’est rassemblé dans la nuit du 2 au 3 février sur la zone de construction du futur aérodrome des petits jardins. Le service de sécurité du site n’a pu que constater impuissant la présence de ses militants zadistes.

Le porte-parole du groupement zadiste s’est exprimé de façon claire et ferme : « Nous ne quitterons pas les lieux jusqu’à ce que cette société capitaliste plie bagages définitivement. Elle veut détruire notre patrimoine mais nous sommes là pour le protéger »

La société Léonard & Fils n’a pas voulu répondre à cette provocation gratuite mais à laisser entendre qu’elle usera de tous les moyens légaux à sa disposition pour chasser les squatteurs.

zadiste

 

Maincy, une ville propre !

C’est ce que Paul Desvenoges a déclaré aux habitants de Maincy, ce mardi 2 février lors de l’assemblée générale de l’ACPM – Association Citoyenne pour la Propreté de Maincy.

Depuis plusieurs mois, un petit groupe d’habitants de Maincy est parti en guerre contre la saleté des rues et la négligence citoyenne sur les bons gestes. Les membres de l’ACPM patrouillent dans les rues à toutes heures de la journée dans la ville afin de veiller et informer les citoyens sur les mérites de la propreté, le tout dans la bonne humeur et le respect.

Des citoyens engagés et responsables qui ont conscience de l’importance de leur devoir citoyen.

 

Le fantôme de Disneyland

Cette histoire ne cesse de faire le tour de la toile…Il semblerait que Disneyland soit le théâtre de manifestations surnaturelles. Les extraits vidéo des caméras de surveillance du célèbre parc d’attractions sont particulièrement saisissants.

Au premier abord rien de bien spécial ne s’y passe, seulement au bout de quelques instants, nous pouvons nous rendre compte qu’une forme très vaporeuse, à la limite de l’invisible s’y promène.

Ce supposé fantôme donne l’impression de se promener tout en marchant comme le ferai une personne bien vivante. A la seule différence près, ce dernier traverse les portes fermées et marche sur l’eau. Le plus intéressant de cette vidéo  reste que ce fantôme passe de caméra en caméra, chose qui prouve bien qu’il suit un trajet bien particulier.

Pour le moment aucune démystification n’a été alors donnée, ni aucun effet de réflexion n’en peut être la cause.

Disneyland-fantome

 

Petites Annonces

Muselière

Cherche une muselière pour gros chien tréméraire qui aboie beaucoup. Si vous avez ceci vous pouvez me retrouver devant le château de Fontainebleau le 6 février 2016 après 21h.

 

4 jantes volkswagen 19 pouces

Je mets en vente 4 jantes pour touareg en 19 pouces. Très bon état – 450 €

Téléphone : 06 xx xx xx xx

 

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

[RLM] – Mon petit oiseau…

Posté par cercledeslunes le 4 janvier 2016

Le doux gazouillis des oiseaux qui fêtent le printemps et le frais parfum de mille fleurs qui sature vos narines vous apporte une sensation de bien-être. Lentement, comme pour vous habituez à la lumière diurne, vous ouvrez les yeux.

Vous êtes au cœur d’un sublime jardin à la française.
Vous marchez tranquillement pieds nus dans cet environnement au mélange subtil de tendre verdure et de couleurs chatoyantes guidé par l’agréable bruissement de l’eau d’une fontaine qui tinte non loin de là à vos oreilles.
La fontaine trône au centre du jardin et vous marchez tranquillement vers elle, profitant de la fraîcheur des jeunes pousses d’herbes couvertes de rosée qui chatouille vos doigts de pieds.

Arrivé à hauteur de la fontaine le temps change à un instant et ce doux environnement vert pâle laisse place à un univers aux teintes ocre. C’est l’automne.

L’herbe est à présent fade et brûlée par le soleil de l’été. Des fleurs, il ne reste plus que des tiges séchées et brunies. Et l’eau de la fontaine est rouge… Vous levez alors les yeux au ciel : il est carmin. 

Vous reculez de surprise et le sol craque sous vos pieds. Au sol entre les tiges des fleurs éteintes, les oiseaux sont répandus. Tous les oiseaux qui chantaient tout à l’heure et apportaient un peu de réconfort sont au sol. Inertes. Morts. Le silence. Même l’eau semble morte. Le silence retentit bruyamment…

Soudain il pleut ! Point de l’eau mais des plumes. Le sol est jonché de grandes plumes de deux pieds de long. Des plumes noires, des plumes blanches. Peu à peu le charnier aviaire est couvert d’un motif moucheté en pied-de-poule. 

La fatigue vous envahit et vous pousse à vous coucher dans ce parterre de plumes. Une odeur de sang puissante envahit vos narines et un chacal vient se coucher à votre côté. L’animal docile et silencieux, vous regarde puis regarde le ciel.

Le ciel…

Deux créatures géantes virevoltent dans le ciel rouge. Deux énormes oiseaux. Deux rokhs. L’un arborant une robe blanche immaculée semblant irradier d’une douce lumière diaphane, apaisante. L’autre d’une robe ébène semblant laisser un épais nuage noir sur son passage. 

Ils semblent danser. L’un passant au-dessus de l’autre et inversement dans un ballet incertain. Les battements de leur ailes produisent un vent tranquille qui caresse votre visage et fait tourbillonner les plumes duveteuses autour de vous.
Puis un éclair rouge venant de nulle part fracasse le ciel dans un bruit assourdissant. 
La peur vous envahit et par réflexe vous fermez un court instant vos yeux et bouchez vos oreilles. Quand vous ouvrez les yeux le ciel est bleu. Les deux oiseaux mythiques volent toujours, mais quelque chose vous semble de travers.

Le chacal gît inerte à vos côtés. L’oiseau blanc est affolé. Il crie. C’est là que vous comprenez ! 

Ils sont attachés l’un à l’autre par une longue et épaisse corde carmin. Les deux ont du mal à voler. Voulant chacun aller dans une direction opposée.
Le rokh d’ébène tient dans son bec un éclat tranchant noir encre et suintant de sang. C’est une lame d’obsidienne. Le sang qui goutte de celle-ci s’écrase sur le chacal mort à vos pieds…

L’oiseau blanc crie plus fort et vous vous réveillez…

Publié dans III. Songes & Vera Cruz | Pas de Commentaire »

Le Décembre des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 26 décembre 2015

Je sors de mon hibernation, comme promis le mois dernier, et les nouvelles s’annoncent plus joyeuses, enfin plus festives. Un rapport avec Noël ? Peut-être.

La forêt de Fontainebleau est une consigne à déchets. Ce n’est pas nouveau par contre ce qu’il est c’est que l’ONF se fait plus ferme et a mis la main sur un vilain pollueur. Un jeune imbécile me direz-vous ? Que nenni, un troisième âge ! Il n’y a plus de vieillesses mes chers amis ! Mais que fait la jeunesse ?

Et bien ! Elle montre l’exemple et s’oppose à la construction d’un aérodrome en brandissant leurs boucliers administratifs verts. Notez que cette jeunesse pourra monter ses barricades avec les tonnes de déchet de l’ONF. Qui a dit recyclage économique ?

Dans un autre registre une folle furieuse insulte en pleine nuit son ami imaginaire et le fait savoir aux riverains. Serait-elle encore sous l’influence de la lune rouge ?

Les églises et lieux de cultes voient affluer en nombre les pénitents. Serait-ce le thème de la pièce de théâtre « La nuit sans les anges » le responsable ? Est-ce que l’art pousserait les gens à prier ?

Et pour finir, décembre est le mois des fêtes, et même pour des chauves-souris vampires ont tout compris à l’esprit de Noël ! Le partage et l’amitié. Jésus serait-il de retour ?

Joyeux Noël mes fidèles lecteurs ! Et priez pour moi car moi aussi je fais de l’art !

 

Elle court, elle court la furieuse

Les riverains de Provins résidant aux abords de la célèbre Tour César ont eu le désagréable plaisir d’être réveillés dans leur sommeil en plein nuit par les hurlements furieux et hystériques d’une femme.

Dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 novembre, une femme brune, pourtant d’une apparence vestimentaire des plus austères selon les témoins, se serait mise à proférer des messages envers une personne visiblement imaginaire puisqu’il n’y avait personne d’autre qu’elle dans la rue.

C’est ce que nous rapporte Bernadette, une riveraine insomniaque : « Je dors peu, j’étais en train de lire quand j’ai entendu une voix de femme hurler. Elle semblait en vouloir à quelqu’un. « Je vais te brûler, crois-moi, je vais te réduire en cendre !! » qu’elle hurlait, on aurait dit une démente. Pourtant, je n’ai vu personne d’autre. Puis elle s’est mise à courir et elle a disparu au coin de la rue. »

Selon nos sources, la police a bien reçu quelques appels pour tapage nocturne au sujet d’une hystérique du côté de la rue de la Pie au niveau de la Tour César mais visiblement, il n’y a pas eu de suite et l’incident ne s’est pas reproduit.

la-tour-cesar

 

La forêt de Fontainebleau n’est pas une poubelle !

Un homme vient d’être condamné à verser 1 500 € à l’ONF pour avoir jeté des détritus en forêt de Fontainebleau, dans le massif des Trois-Pignons.

En juillet dernier, l’auteur des faits, âgé d’une soixantaine d’années avait jeté des meubles, des armoires, des lits, etc…

Victor Chastel, le représentant de l’Office National des Forêts, explique que plus de 200 tonnes de déchets ont été ramassées en 2014 sur le massif bellifontain, pour un coût de 200 000 €.

L’ONF, victime de ces dépôts illégaux, lutte fermement pour identifier et sanctionner les responsables de cette pollution qui représente un risque certain pour l’équilibre déjà mise à mal de l’écosystème de nos forêts.

 

Les « Assoiffés » jouent les prolongations

Le mois dernier, nous pouvions découvrir sur Melun une pièce de théâtre pas comme les autres, au pari fou de faire jouer en parallèle sur scène et dans la rue deux groupes d’acteurs passant de l’une à l’autre, avec cette singularité de commencer chaque nuit à une heure différente.

« La nuit sans les anges » nous entraîne au cœur de l’ombre, dans le cauchemar de l’homme qui survit dans un monde agonisant, livré à ses démons et tentations, privé de la lumière qu’il désire et espère.

Avec virtuosité Fabien Tizule et ses comparses nous nous emportent dans leur univers désespéré. Leur cri de rébellion et de peur devient celui de chacun d’entre nous et les frontières du théâtre et de la fiction sont abolies. C’est une magie inquiétante et fascinante qui nous captive, déclenche des rires et des larmes, et surtout l’attente du personnage principal, l’Eternel Absent : Dieu et ses anges.

 

La construction de l’aérodrome remise en question.

L’appel d’offre lancé cet été par les municipalités de Faremoutiers et de La-Celle-Sur-Morin a été remporté par l’entreprise familiale Leonard & Fils. La société Charles Herbert Morssalion, qui avait présenté son projet en octobre, n’a finalement pas été retenue.

L’entreprise familiale de BTP Leonard & fils, filiale d’Herrman-Grunder Corp, promeut l’utilisation sur ses chantiers de matériaux dit propres ou recyclables. Cette société fait partie de cette pépinière de petites entreprises du groupe international Leben Korp dont nous ne savons finalement que très peu de chose.

Bien que les négociations sur la construction de l’Aérodrome par l’entreprise Léonard & fils soit en bonne voie, le groupe d’opposant écologiste a officiellement demandé, avec le soutien de l’ONF, la réalisation d’une enquête indépendante environnementale.

Le bras de fer s’engage entre la société de BTP et l’association « Les Verts Jardins » retardant le lancement du projet. L’association écologiste met en avant le risque possible pour la faune et la flore locale que provoqueraient les futures nuisances sonores et les différents risques de pollution de l’aérodrome.

 

Chez les vampires, il est important d’avoir des amis

Les chauves-souris vampires (ou vampires tout court) se nourrissent de sang contrairement à la plupart des autres espèces qui sont frugivores. Elles se posent à proximité de leur victime puis la mordent sans douleur. Ensuite, elles utilisent leur langue comme une paille et aspirent.

Les vampires sont des animaux très sociaux et pour cette raison, elles ont la possibilité de régurgiter du sang afin de nourrir un congénère qui n’aurait pas su trouver une proie. Cette capacité à nourrir ses congénères est très importante car un vampire meurt au bout de 60 heures s’il est privé de nourriture.

Dans une étude, Deux chercheurs américains ont montré la nécessité pour les chauves-souris vampire, de tisser des liens avec leurs congénères. Pour comprendre cela, ils ont observé 14 femelles à jeun et leurs interactions avec 28 donneurs potentiels.

La générosité du don reste néanmoins variable d’une chauve-souris donneuse à l’autre, sûrement parce que certaines sont plus aptes à partager. Chez les vampires, aider les chauves-souris extérieures à la famille permet donc de tisser des liens avec des donneurs potentiels pouvant être d’une grande aide lors d’une période de jeûne. Plus une femelle partage son repas, plus grand sera son réseau d’ »amis ».

chauve-souris-18-720x540

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le Novembre des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 24 novembre 2015

Mon très cher et fidèle lectorat, après un mois d’octobre mouvementés et tourmentés, voici venu le mois de novembre. Il est froid, morne et ne donne pas envie de sortir le bout de son nez de sous sa couette chaude et rassurante. Bref, novembre est mortel.

Un cadavre par ici qui faisait un cours de rattrapage en chimie artistique. Trois autres par-là, qui ont profité d’un bain de minuit improvisé dans un étang. Une faune par là-bas qui est vouée à être abattue pour laisser la place à un parking pour avion. Les sans-abris qui se demandent s’ils vont être les nouvelles victimes de Monsieur Hiver.

Il n’y a vraiment qu’une vampire qui s’éclate à faire du shopping en prime time.

Moi, je retourne sous ma couette pour hiberner jusqu’au mois prochain. Je vais attraper la mort sinon.

 

L’Hivers approche, protégeons nos sans-abris

Nos sans-abri meurent eux aussi. Ces personnes étaient majoritairement des hommes, morts en moyenne à 49 ans, alors que l’âge moyen de décès des hommes dans la population générale s’établit à 79 ans.

Ces décès sont survenus tout au long de l’année, et pas seulement l’hiver. Pourtant, l’hiver est rude pour nos sans-abris et pas seulement à cause du froid. Ils meurent également de causes externes comme les disparitions mortelles ou le trafic d’organes sauvage.

SDF

Les dernières années ont été particulièrement difficiles pour les sans-abris des petits jardins, espérons que cet hivers sera plus doux.

 

L’aérodrome au cœur des réflexions.

Suite au débat public qui a eu lieu au mois d’octobre, il semblerait que la construction de l’aérodrome soit toujours d’actualité malgré un groupe d’opposants écologistes qui semblent demander une révision du projet.

Cependant, aucun changement n’a pour le moment été prévu. Les dirigeants du projet se veulent rassurant quant à l’impact économique prometteur sur la construction de ce chantier qui serait, d’après leurs dires, salutaire aux communes voisines malgré une légère déforestation nécessaire.

 

Découverte macabre un dimanche matin

Ce dimanche, les corps de trois hommes ont été retrouvés dans un étang sur la commune de Couteçon.

C’est un promeneur de la commune qui a signalé à la police la présence de vêtements dans l’étang de la commune. Les pompiers sont intervenus pour récupérer les corps qui ont été transportés au centre médico-légal.

Les services de police ont indiqué que, pour l’instant, ils n’avaient aucun élément à communiquer sur ces décès mais qu’une autopsie sera bien pratiquée pour déterminer les causes de ces décès.

 

Drogue à l’école d’art

Le Collège Nazareth sous le choc. Le concierge, Gabriel Martin a eu la désagréable surprise de trouver dans son local d’entretien, le corps sans vie d’un inconnu. Il a aussitôt contacté les autorités qui ont préféré ne pas ébruiter l’affaire.

Le directeur a décidé de suspendre les cours pour la journée afin que la gendarmerie puisse mener l’enquête.

Les premières informations qui ont réussi à fuiter dévoilent qu’il s’agit d’un homme encore non identifié, dans la vingtaine. Il serait décédé suite à une overdose d’héroïne.

Plusieurs sachets de drogue ont été retrouvés sur le corps ainsi qu’une adresse. Ce serait celle du chanteur controversé Pete Doherty.

Pete Doherty

 

Extrémisme & religion

 

Suite à l’annonce de la Mairie d’Avon début novembre concernant l’accueil de réfugiés, une rencontre informelle a eu lieu à Coulommiers entre l’élu Front National, Arnaud Parson et la mère supérieure du couvent des Dominicaines d’Amillis. La rencontre avait pour but de se pencher sur les besoins nécessaires pour venir en aide aux Chrétiens d’Orient.

Une vente de charité, organisée par des bénévoles, avait pour but de réunir des fonds d’aide. Malheureusement, une manifestation d’extrémistes s’en est prise aux bénévoles et a tenté d’interrompre la rencontre informelle entre politique et religieux.

Les autorités ont rapidement été dépêchées sur place pour contenir la violence des manifestants. Plusieurs coups de feu ont été tirés de part et d’autres mais on ne déplore heureusement que quelques blessés légers.

 

Une vampire dans les Reine du Shopping chez Christina Cordula.

Les vampires ne se contentent pas uniquement de boire du sang, ils profitent également de leur temps libre pour s’offrir des looks mémorables. Et à en croire l’émission des Reines du Shopping diffusée ce lundi 9 novembre sur M6, ce n’est pas Marine, une nouvelle candidate aux dents très spéciales, qui nous contredira.

Reines shooping

On a hâte de connaître l’avis de Cristina Cordula qui devra une nouvelle fois faire face à des lookeuses très (très) spéciales et à une candidate qui a du mordant.

En effet, comme on peut le découvrir dans son portrait, alors que cette dernière affirme avec humour  (?) : « Je dors bien sûr dans mon cercueil ou à l’envers dans ma penderie. Ca dépend », elle bénéficie surtout d’une dentition inédite.

Oui, comme elle le dévoile fièrement ensuite, elle possède deux magnifiques dents façon Dracula : « Ce sont des prothèses qu’un dentiste m’a fait sur Paris et sur-mesure. » De quoi créer la stupeur parmi ses prétendantes : « Ohlalalalala », mais charmer tout le monde sur Twitter.

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

L’Octobre des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 14 octobre 2015

L’heure est grave ! Mes fidèles lecteurs et lectrices, la fin du monde est là.

Certains d’entre vous diraient que ce n’est pas nouveau, qu’on ne la leur fait plus avec ces histoires annuelles d’illuminés parlant d’apocalypse. Mais, je vous le dis, vous allez changer d’avis en lisant les articles qui suivent. On y parle d’Attila, d’Aviator, de Prison Break, de Lune Rouge, de 6ième Sens, et de Rock subversif. La preuve en est qu’Hollywood contrôle le monde !

Et surtout, nos « amis » les chats nous attaques et deviennent fous ! J’en ai été victime… et je ne regarderais plus Monsieur Pim’s de la même manière désormais.

La vérité est ailleurs…

 

Un Attila dans nos bois

Il y a un mois, les habitants de la résidence Bertrand Padissy à Avon, se sont réveillés avec un sanglier dans leur jardin. Il y a trois semaines, un riverain a eu la surprise, en achetant son journal de bon matin, de rencontrer « deux sangliers en train de fouiller le sol d’un massif de rosiers ». Les animaux entrent en ville pour manger et boire.

La Fédération Départementale des Chasseurs de Seine-et-Marne a organisé une chasse dans la forêt de Fontainebleau le dernier week-end de Septembre et a tiré le gros lot. Les chasseurs qui ont participé à cette chasse exceptionnelle, se sont retrouvés face une bête exceptionnelle, un mastodonte de près de 300 Kg, soit deux fois la taille des sangliers hantant nos forêt. Il s’agit en fait d’une sous-espèce du mammifère appelée le Sus Scrofa Attila, ou sanglier des Balkans.

Ce sanglier vit principalement au cœur des immenses forêts de Turquie, la Fédération Départementale soupçonne une introduction d’un de ces spécimens sur nos terres de manière illégale et une enquête devrait être ouverte.

Petit nid douillet à vendre sur Fontainebleau

A vendre, en centre-ville de Fontainebleau, bâtiment inscrit aux Monuments Historiques, mise aux enchères en 2016 avec une mise à prix de 500.000 €. La prison de Fontainebleau est à vendre ! Fermée en 1990, suivie par son musée en 2013, la prison sera vendue aux enchères en 2016 par les Domaines.

Apres la fermeture de la prison, l’espoir d’en faire un musée, unique en son genre, avait séduit jusqu’au Ministère. Après 1 million de travaux, le Musée avait ouvert en 1995, sans pour autant décoller : pas de panneau devant l’entrée, pas de visite pour le grand public. Résultat : un site méconnu, endormi, malgré la richesse de ses collections et la présence spectaculaire de deux guillotines !

Vidé et définitivement fermé depuis 2013, la prison n’avait plus qu’à attendre quel avenir lui serait réservé. Ce sera donc au futur propriétaire d’écrire sa nouvelle histoire, mais pour cela, il faudra attendre 2016 pour connaitre qui sera l’heureux propriétaire des lieux.

PRISONBLO

 

 

Développement économique et aérodrome, la suite…

Comme nous vous l’avions communiqué dans notre dernière édition, un aérodrome pourrait voir le jour prochainement entre les municipalités de Faremoutier et de La-Celle-Sur-Morin. Une seconde entreprise est entré dans la danse, la Charles Herbert Morssalion. D’après nos sources, il semblerait cependant que toute l’attention des municipalités reste tournée vers l’entreprise familiale Leonard & fils.

Une réunion a d’ailleurs été programmée ce samedi 10 Octobre 2015 à partir de 21h00 à la communauté de communes de Pommeuse, ville voisine, pour l’ouverture d’un débat public.

Éclipse – La Folie Rouge

Les habitants d’Europe, d’Afrique, d’Amérique du sud et du nord ainsi que de l’ouest de la Russie ont pu observer une éclipse totale d’une « super Lune » dans la nuit du 27 au 28 septembre. Pour observer ce phénomène nul besoin de lunettes de protection ou de télescope, il a suffi de veiller tard dans la nuit.

Un événement astronomique qui a réuni un grand nombre de personnes admiratives et rêveuses mais cela n’a pas été le cas pour les animaux. En effet, il a été noté une agitation exceptionnelle de nos amis les bêtes durant le phénomène. Plusieurs cas d’agression ont même été signalés par des propriétaires de chiens ou de chats. Les résidents des zoos, chenils et centres SPA ont été, eux aussi, victime de cette folie lunaire. Les bois et forêt n’ont pas été en reste, des promeneurs nocturnes qui profitaient de l’éclipse ont dû fuir face à un cerf rendu fou.

Le phénomène a cessé au matin du lundi, les explications sur ce qu’il s’est passé reste pour l’instant sans réponse concrète. Certain parle de la Folie Rouge. Affaire à suivre.

113798fa857ae98ea0a8da57cb9a6cfe

Un prophète dans la nuit

Un vieil homme hirsute a été vu à plusieurs reprises dans le parc de la Fontaine aux pigeons. Il y erre la nuit, habillé tel un prophète biblique armé de son bâton de pèlerin. Plusieurs témoins qui l’ont approché, affirment que ce vieillard parlerait avec les morts et plus particulièrement à Eléonore Lemaire.

Cette jeune femme est connue de par les circonstances étranges de sa mort, il y a un an de cela. Les autorités n’ont, encore aujourd’hui, aucune réponse.

Les plus curieux parmi la faune nocturne rapportent que les paroles du prophète sont étranges et d’un autre temps. Aucun hôpital psychiatrique n’a eu à déplorer la fuite d’un de leur patient et ce vieil homme n’a démontré aucune tendance agressive se contentant de déambuler dans le parc et d’intriguer les promeneurs.

Les Hollywood Vampires

Dans les années 60 et 70, ce club de musiciens de rock se réunissait au fameux Rainbow Bar an Grill sur le Sunset Strip à Holywood. Le club avait comme membres, Jim Morisson, Jimmy Hendrix, John Lennon, et bien d’autres. Le dernier vampire vivant aujourd’hui est Alice Cooper qui a décidé de rendre hommage à ses amis avec la participation de Johnny Depp.

 HardForce-blog-555

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le Septembre des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 16 septembre 2015

La rentrée et ses changements économico-écolo-culturel, mes chers lecteurs.

Oui, oui, vous avez bien lu. Un aérodrome à l’étude, une réharmonisation forestière de l’ONF, une augmentation des enseignants privés, la vente explosive d’un vieil ouvrage, des cadavres d’animaux et pour compléter avec de l’étrange, un écureuil vampire.

Serait-ce un écureuil psychopathe, vampire, suisse, adepte de la raison d’Etat et protecteur des espaces verts qui est à l’origine de tout cela ? Que de mystère entre le bronzage intégrale et la pina colada. Trop de pina colada ? Je n’en suis pas sûre.

 

Transfert Scolaire : Le privé gagnant

L’augmentation des effectifs dans l’enseignement privé a-t-elle pour cause les rythmes scolaires ? Les responsables diocésains ne semblent pas croire à cette explication.

Bien que l’enseignement catholique se soit déclaré plutôt favorable à la semaine de 4,5 jours, la plupart de ses écoles n’y sont pas encore passées. Une responsable diocésaine préfère mettre cette évolution sur le compte « du travail fait dans les établissements privé catholique».

 

Enchère record pour Machiavel

Vendredi 21 août se tenait à Montignac-Lascaux, la 20e vente de livres de collection. 250 personnes ont assisté à cette vente sous l’égide des commissaires-priseurs Vayss et Jaquelens de Clermont-Ferrand.

C’est ainsi qu’un manuscrit original de Nicolas Machiavel a été adjugé à 75000 €, un record. Nous ne connaissons pas l’identité de l’heureux propriétaire de ce magnifique ouvrage du 16e siècle, qui est passé par un intermédiaire pour cet achat exceptionnel.

Nicolas Machiavel

Nicolas Machiavel

 

L’ONF redéfinit son territoire

Pour chaque massif forestier, une réflexion globale assure la prise en compte de tous les enjeux et des besoins auxquels répond la forêt.

Chaque forêt fait l’objet d’un document de gestion, l’« aménagement forestier » qui définit surtout les grands principes d’action et une organisation générale de la fréquentation avec les communes concernés.

L’ONF a donc rétablit la liste des communes riveraines des forêts publiques et redéfinit l’implication des acteurs locaux, implication primordiale et incontournable dans la préservation de ses espaces.

 

Développement économique et aérodrome

Les municipalités de Faremoutier et de La-Celle-sur-Morin souhaitent dynamiser son développement économique grâce à un projet de construction d’un Aérodrome à cheval sur leurs deux communes.

Un appel l’offre avait été lancée et l’entreprise de BTP Leonard & fils, filiale d’Herrman-Grunder Corp, est pour le moment la seule à y avoir répondu. Mais dans tous les cas, les habitants de Faremoutier et de La-Celle-sur-Morin seront consultés et ils peuvent d’ores et déjà donner leur avis sur le site de leur maire.

 

L’écureuil vampire de Bornéo filmé

Selon les populations locales, il est capable de tuer un cerf malgré sa petite taille. L’écureuil vampire, rare et très peu étudié, vient d’être filmé dans la forêt tropicale de l’île de Bornéo en Indonésie pour la toute première fois par une équipe de scientifiques qui ont pu capter une vidéo de 15 secondes de l’animal à la queue démesurée.

 

Le rongeur, dont le nom scientifique est Rheithrosciurus macrotis, semble fourrager dans les feuilles mortes pour trouver des fruits ou de petits insectes. Pourtant, les habitants des villages de ces contrées sont formels, ils affirment que le petit mammifère peut attendre un cerf, perché dans un arbre, avant de lui fondre dessus pour lui sectionner la veine jugulaire et terrasser l’animal.

Rheithrosciurus macrotis

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le Petit Journal – Edition Spéciale

Posté par cercledeslunes le 14 juin 2015

Edition spéciale ! Edition spéciale ! Lisez notre édition spéciale !

 

Blandy

 

Nous venons d’apprendre que maintenant que notre très cher Père Alain Bandolier a été victime d’un infarctus au début du mois d’avril. Aucun communiqué n’avait été relayé l’information avant pour ne pas inquiéter la communauté car le Père Bandolier a toujours mis en œuvre sa foi afin d’aider ses ouailles, donnant de son temps à qui en avait le besoin.

« Il est venu nous voir pour distribuer la soupe au foyer. Il s’est toujours montré bon avec nous. » Un sans-abri

« Le Père Bandolier a toujours accueilli les désœuvrés que la société rejetait. » Edna* une paroissienne

« Je pouvais venir le voir au presbytère quand j’avais besoin d’aide ou simplement parler avec quelqu’un » Marc* un jeune paroissien

Toutes les personnes qui connaissent et côtoient le Père n’ont que des louanges à son sujet.

A cela, il faut ajouter que le Père Bandolier est depuis dix ans l’un des quatre prêtres exorcistes d’Ile-de-France, nommés par l’évêque. Il a pratiqué de nombreux rituels durant ces dix dernières années dont certains impressionnants.

Le dernier en date concernait le Sycomore abattu dans le Parc de la Fontaine aux pigeons de Ferté-sous-Jouarre. Souvenez-vous ! La perte de cet arbre avait éveillé tant d’attention et d’émois chez les paroissiens qu’une lette a même été envoyée au Père.

Il ne pouvait certainement pas rester insensible à cette lettre reçue qui narrait les tourments des âmes du Parc. Il avait été touché et affecté par toute cette souffrance qu’il se devait d’apaiser. C’est ce qu’il tenta de faire au début de mois d’Avril, mais le poids de leurs douleurs était bien plus grand qu’il n’aurait pu le concevoir. Hélas, l’exorcisme n’ayant pu être entièrement achevé, le saint homme ne put totalement libérer ses âmes torturées, les apaisant juste pour un temps.

Mais rassurez-vous, le Père Bandolier est maintenant hors de danger. Il a été immédiatement pris en charge par les soins intensifs de l’hôpital et c’est bien remis bien que toujours en convalescence. Son médecin est catégorique :

« Un infractus du myocarde n’est pas une chose anodine. Le Père Bandolier a besoin de repos et ne pas trop solliciter son cœur fragilisé. Tous les efforts intenses sont à proscrire » Docteur Choka Prôphythrol

Notre saint homme restera donc au repos même s’il est certain qu’il n’abandonnera pas ses ouailles. Le père Bandolier espère pouvoir mener à bien la mission qu’il s’est confiée mais ne pourra pas s’y dévouer avant l’été, son médecin refusant catégoriquement tout effort afin de préserver son cœur.

 

*noms fictifs, imaginés par la rédaction

 

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

13e siècle (l’an 1200)

Posté par cercledeslunes le 30 mai 2015

Le 13e siècle connait des périodes de troubles, et la population garous n’est pas la seule menace. Au début du siècle, l’ordre remarque que de premiers mouvements anarchs commencent, de jeunes vampires rebelles reprochant à leur ancien de sacrifier leurs enfants pour se sauver. Mais comme mon maître a pu le noté dans les archives, le mouvement anarchs n’est pas vraiment présent sur les Jardins.

Mais une autre menace voit le jour menaçant directement les vampires. En 1231, le pape Grégoire IX fonde officiellement l’inquisition l’organisant au sein d’une structure hiérarchisé. La Société de Léopold voit le jour et est d’ailleurs présente dans les jardins. Elle fait parler d’elle à Meaux où le 22 mai 1239, 83 hérétiques sont brûlés. Un groupe d’hérétique cathares, bien loin de chez eux. Quand bien même aucun vampire ne soit concerné à ce moment, la présence de l’inquisition sur le domaine n’est pas à négliger surtout quand la nouvelle qu’un ventrue pris par l’inquisition en 1252 se répand.

Je sais que l’ancien Nosferatu ne prend pas la menace à la légère et surveille étroitement le développement de l’inquisition sur ses jardins même s’il profite des foires de Provins et moi aussi. D’ailleurs alors que la foire bat son plein, je croise un homme qui arpente la foule, épée au côté, s’improvisant bon garant de l’ordre, et je ne suis pas le seul. Ce jeune homme attire l’attention de Dominique, ce vampire que mon maître observait et que j’observe maintenant à mon tour mais de beaucoup plus près. Je ne devrais d’ailleurs pas prendre autant de risque mais m’approcher au plus près de ce personnage est tellement excitant. Mais je m’égare, revenons-en à ce jeune homme.

Ce jeune homme, c’est Amærovan, fils de bateleurs de Provins. Son humanisme plait à Dominique et le Nosferatu décide d’en faire son infant. Mais à la fin du siècle, Dominique quitte les Jardins quelques années après avoir lui avoir offert le baiser.

Le jeune Amærovan se retrouve alors Maître de Jardins sans avoir eu le temps d’apprendre. Etonnamment, son humanisme fait merveille et son inexpérience ne semble lui poser aucun problème. Le jeune Prince peut aussi compter sur le soutien d’Abdias, l’ancien conseillé de son sire qui est aussi son frère, et sur Diane de Poitiers, une Brujah qui fait office de prévôt et avec qui Amærovan s’est lié d’amitié voir plus même. Amærovan prend auprès de lui un Bouffon, un Ravnos nommé Buzey. Après tous son sire avait bien une Ravnos à ses côtés, pourquoi pas lui ? Quand bien même Belka n’était pas le Bouffon de Dominique.

Pour l’aider dans la gestion de son vaste domaine et sur le conseil de son frère, le nouveau Prince des Jardins confie des territoires à gérer à certains clans déjà installés sur les Jardins. Il confiera à Diane de Poitiers, son amante, le nord du domaine autour de Meaux, un Toréador excentrique installé à Melun prend le centre du domaine en charge et un Ventrue, un stratège autant dans la politique que dans l’art de manier la langue française, s’occupe du sud depuis le hameau de Fontainebleau.

Mais Provins reste sous l’influence d’Amærovan, c’est ainsi que l’Elyseum des Jardins devient plus que jamais Nosferatu, partagé entre leurs deux lignées. Et c’est depuis la Tour César que d’antiques traditions désignés par le Prince font lois sur les Jardins.

 

Auteur : Emilie Latieule

© 2008 – 2014 Emilie Latieule

Publié dans II. Historique des Jardins | Pas de Commentaire »

123
 

Blog du niveau intermédiaire |
NTC Solidarité |
Familyafterall |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les touristes à Frejus
| Font-Romeu Autrement
| Naissance et Co-Nais-Sens