Le conte Ravnos

Posté par cercledeslunes le 23 février 2016

Il y a fort fort longtemps, en un temps reculé, un puissant Roi Lion régnait sur son beau domaine.

A ses côtés, fanfaronnait le Grand Paon qui complotait contre le Roi Lion et vint un jour où il se rappela qu’il était temps de faire tomber Son seigneur.

De son côté, notre Roi Lion avait d’autres fidèles, un Roi en Noir pour regarder dans son dos, discret et sombre mais avec autant d’œil que la queue d’un paon, une Panthère qui protégeait ses frontières et un grand Loup puissant et solitaire détenteur de grands secrets. Lorsqu’il les révéla notre Roi Lion extermina ses ennemis et leurs familles.

Mais cette volonté d’anéantir ses nuisibles mis à mal l’éthique de notre Roi en Noir qui en fut blessé et s’éloigna doucement. C’est là que notre Grand Paon allait jouer et pour cela il devait retrouver le sombre seigneur.

Les deux avaient des amis Chimères alors pourquoi ne pas se réunir, mais pas personnellement voyons, envoyons nos animaux domestiques, un Loup grincheux qui n’apprécie pourtant guère les Chimères, un petit Paon et une Lune voilée pour les protéger.

Mais voilà que l’Hirondelle, amante blessée du grand Paon, eut vent de cette histoire et alla voir les Blâmés pour leur raconter qu’ils n’étaient pas invités à la fête. Ils en furent vexés “Comment ça ? Nous aussi voulons participer. Nous apporterons de la musique et de la danse !”

Une rencontre fut organisée en un lieu tenu secret. Des regards de biais, le Loup grincheux râla et gronda mais se tînt car le grand Paon le lui avait ordonné. La fête allait bon train, les Chimères étaient là mais tout dérapa à l’arrivée d’un vieux Devin, l’envoyé des Blâmés. Il enchanta la foule telle une monstrueuse sirène et tout dégénéra.

Le Loup grincheux se crut attaqué, il frappa en premier mais là était le sortilège du vieil Haruspice : le pauvre Loup provoqua réellement le grand combat. Ce fut terrible ! Un concert de griffes et de crocs ! D’horions et de bleus ! Le sang coula, celui des animaux et de leurs amis… La bien-aimée du Roi en Noir disparut cette nuit…

Après ce baroud dramatique, notre Roi en Noir décida d’enchaîner sa souffrance et sa rage.

Il plaque le visage de la monstruosité sur sa face et de ses mains l’arracha. Mais une seule fois ne suffit pas, encore et encore il continua. Ses griffes s’insinuant dans ses tissus incarnadins, derrière sa face, il mua ainsi cinq fois. Puis fit de ces lambeaux de chairs cinq terribles masques marqués par la Bête.

Mais avant de se reposer, il confia ses masques à ses fidèles Chimères qui se dispersèrent à leur tour aux quatre vents et sur la terre, puis se perdirent parmi les temps et les guerres…

La Légende dit que les masques réunis rappelleront à eux leur créateur et le Roi en Noir reviendra pour se venger…

Publié dans III. Songes & Vera Cruz | Pas de Commentaire »

[RLM] – Mon petit oiseau…

Posté par cercledeslunes le 4 janvier 2016

Le doux gazouillis des oiseaux qui fêtent le printemps et le frais parfum de mille fleurs qui sature vos narines vous apporte une sensation de bien-être. Lentement, comme pour vous habituez à la lumière diurne, vous ouvrez les yeux.

Vous êtes au cœur d’un sublime jardin à la française.
Vous marchez tranquillement pieds nus dans cet environnement au mélange subtil de tendre verdure et de couleurs chatoyantes guidé par l’agréable bruissement de l’eau d’une fontaine qui tinte non loin de là à vos oreilles.
La fontaine trône au centre du jardin et vous marchez tranquillement vers elle, profitant de la fraîcheur des jeunes pousses d’herbes couvertes de rosée qui chatouille vos doigts de pieds.

Arrivé à hauteur de la fontaine le temps change à un instant et ce doux environnement vert pâle laisse place à un univers aux teintes ocre. C’est l’automne.

L’herbe est à présent fade et brûlée par le soleil de l’été. Des fleurs, il ne reste plus que des tiges séchées et brunies. Et l’eau de la fontaine est rouge… Vous levez alors les yeux au ciel : il est carmin. 

Vous reculez de surprise et le sol craque sous vos pieds. Au sol entre les tiges des fleurs éteintes, les oiseaux sont répandus. Tous les oiseaux qui chantaient tout à l’heure et apportaient un peu de réconfort sont au sol. Inertes. Morts. Le silence. Même l’eau semble morte. Le silence retentit bruyamment…

Soudain il pleut ! Point de l’eau mais des plumes. Le sol est jonché de grandes plumes de deux pieds de long. Des plumes noires, des plumes blanches. Peu à peu le charnier aviaire est couvert d’un motif moucheté en pied-de-poule. 

La fatigue vous envahit et vous pousse à vous coucher dans ce parterre de plumes. Une odeur de sang puissante envahit vos narines et un chacal vient se coucher à votre côté. L’animal docile et silencieux, vous regarde puis regarde le ciel.

Le ciel…

Deux créatures géantes virevoltent dans le ciel rouge. Deux énormes oiseaux. Deux rokhs. L’un arborant une robe blanche immaculée semblant irradier d’une douce lumière diaphane, apaisante. L’autre d’une robe ébène semblant laisser un épais nuage noir sur son passage. 

Ils semblent danser. L’un passant au-dessus de l’autre et inversement dans un ballet incertain. Les battements de leur ailes produisent un vent tranquille qui caresse votre visage et fait tourbillonner les plumes duveteuses autour de vous.
Puis un éclair rouge venant de nulle part fracasse le ciel dans un bruit assourdissant. 
La peur vous envahit et par réflexe vous fermez un court instant vos yeux et bouchez vos oreilles. Quand vous ouvrez les yeux le ciel est bleu. Les deux oiseaux mythiques volent toujours, mais quelque chose vous semble de travers.

Le chacal gît inerte à vos côtés. L’oiseau blanc est affolé. Il crie. C’est là que vous comprenez ! 

Ils sont attachés l’un à l’autre par une longue et épaisse corde carmin. Les deux ont du mal à voler. Voulant chacun aller dans une direction opposée.
Le rokh d’ébène tient dans son bec un éclat tranchant noir encre et suintant de sang. C’est une lame d’obsidienne. Le sang qui goutte de celle-ci s’écrase sur le chacal mort à vos pieds…

L’oiseau blanc crie plus fort et vous vous réveillez…

Publié dans III. Songes & Vera Cruz | Pas de Commentaire »

L’Octobre des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 14 octobre 2015

L’heure est grave ! Mes fidèles lecteurs et lectrices, la fin du monde est là.

Certains d’entre vous diraient que ce n’est pas nouveau, qu’on ne la leur fait plus avec ces histoires annuelles d’illuminés parlant d’apocalypse. Mais, je vous le dis, vous allez changer d’avis en lisant les articles qui suivent. On y parle d’Attila, d’Aviator, de Prison Break, de Lune Rouge, de 6ième Sens, et de Rock subversif. La preuve en est qu’Hollywood contrôle le monde !

Et surtout, nos « amis » les chats nous attaques et deviennent fous ! J’en ai été victime… et je ne regarderais plus Monsieur Pim’s de la même manière désormais.

La vérité est ailleurs…

 

Un Attila dans nos bois

Il y a un mois, les habitants de la résidence Bertrand Padissy à Avon, se sont réveillés avec un sanglier dans leur jardin. Il y a trois semaines, un riverain a eu la surprise, en achetant son journal de bon matin, de rencontrer « deux sangliers en train de fouiller le sol d’un massif de rosiers ». Les animaux entrent en ville pour manger et boire.

La Fédération Départementale des Chasseurs de Seine-et-Marne a organisé une chasse dans la forêt de Fontainebleau le dernier week-end de Septembre et a tiré le gros lot. Les chasseurs qui ont participé à cette chasse exceptionnelle, se sont retrouvés face une bête exceptionnelle, un mastodonte de près de 300 Kg, soit deux fois la taille des sangliers hantant nos forêt. Il s’agit en fait d’une sous-espèce du mammifère appelée le Sus Scrofa Attila, ou sanglier des Balkans.

Ce sanglier vit principalement au cœur des immenses forêts de Turquie, la Fédération Départementale soupçonne une introduction d’un de ces spécimens sur nos terres de manière illégale et une enquête devrait être ouverte.

Petit nid douillet à vendre sur Fontainebleau

A vendre, en centre-ville de Fontainebleau, bâtiment inscrit aux Monuments Historiques, mise aux enchères en 2016 avec une mise à prix de 500.000 €. La prison de Fontainebleau est à vendre ! Fermée en 1990, suivie par son musée en 2013, la prison sera vendue aux enchères en 2016 par les Domaines.

Apres la fermeture de la prison, l’espoir d’en faire un musée, unique en son genre, avait séduit jusqu’au Ministère. Après 1 million de travaux, le Musée avait ouvert en 1995, sans pour autant décoller : pas de panneau devant l’entrée, pas de visite pour le grand public. Résultat : un site méconnu, endormi, malgré la richesse de ses collections et la présence spectaculaire de deux guillotines !

Vidé et définitivement fermé depuis 2013, la prison n’avait plus qu’à attendre quel avenir lui serait réservé. Ce sera donc au futur propriétaire d’écrire sa nouvelle histoire, mais pour cela, il faudra attendre 2016 pour connaitre qui sera l’heureux propriétaire des lieux.

PRISONBLO

 

 

Développement économique et aérodrome, la suite…

Comme nous vous l’avions communiqué dans notre dernière édition, un aérodrome pourrait voir le jour prochainement entre les municipalités de Faremoutier et de La-Celle-Sur-Morin. Une seconde entreprise est entré dans la danse, la Charles Herbert Morssalion. D’après nos sources, il semblerait cependant que toute l’attention des municipalités reste tournée vers l’entreprise familiale Leonard & fils.

Une réunion a d’ailleurs été programmée ce samedi 10 Octobre 2015 à partir de 21h00 à la communauté de communes de Pommeuse, ville voisine, pour l’ouverture d’un débat public.

Éclipse – La Folie Rouge

Les habitants d’Europe, d’Afrique, d’Amérique du sud et du nord ainsi que de l’ouest de la Russie ont pu observer une éclipse totale d’une « super Lune » dans la nuit du 27 au 28 septembre. Pour observer ce phénomène nul besoin de lunettes de protection ou de télescope, il a suffi de veiller tard dans la nuit.

Un événement astronomique qui a réuni un grand nombre de personnes admiratives et rêveuses mais cela n’a pas été le cas pour les animaux. En effet, il a été noté une agitation exceptionnelle de nos amis les bêtes durant le phénomène. Plusieurs cas d’agression ont même été signalés par des propriétaires de chiens ou de chats. Les résidents des zoos, chenils et centres SPA ont été, eux aussi, victime de cette folie lunaire. Les bois et forêt n’ont pas été en reste, des promeneurs nocturnes qui profitaient de l’éclipse ont dû fuir face à un cerf rendu fou.

Le phénomène a cessé au matin du lundi, les explications sur ce qu’il s’est passé reste pour l’instant sans réponse concrète. Certain parle de la Folie Rouge. Affaire à suivre.

113798fa857ae98ea0a8da57cb9a6cfe

Un prophète dans la nuit

Un vieil homme hirsute a été vu à plusieurs reprises dans le parc de la Fontaine aux pigeons. Il y erre la nuit, habillé tel un prophète biblique armé de son bâton de pèlerin. Plusieurs témoins qui l’ont approché, affirment que ce vieillard parlerait avec les morts et plus particulièrement à Eléonore Lemaire.

Cette jeune femme est connue de par les circonstances étranges de sa mort, il y a un an de cela. Les autorités n’ont, encore aujourd’hui, aucune réponse.

Les plus curieux parmi la faune nocturne rapportent que les paroles du prophète sont étranges et d’un autre temps. Aucun hôpital psychiatrique n’a eu à déplorer la fuite d’un de leur patient et ce vieil homme n’a démontré aucune tendance agressive se contentant de déambuler dans le parc et d’intriguer les promeneurs.

Les Hollywood Vampires

Dans les années 60 et 70, ce club de musiciens de rock se réunissait au fameux Rainbow Bar an Grill sur le Sunset Strip à Holywood. Le club avait comme membres, Jim Morisson, Jimmy Hendrix, John Lennon, et bien d’autres. Le dernier vampire vivant aujourd’hui est Alice Cooper qui a décidé de rendre hommage à ses amis avec la participation de Johnny Depp.

 HardForce-blog-555

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Annonce Princière

Posté par cercledeslunes le 3 août 2015

Aux semblables des Jardins,

Nos traditions sont les fondations même de notre société, elles sont notre existence et nous nous devons de les respecter, de les préserver et les protéger.
Or deux d’entre elles ont été brisées il y a peu.

Mon jugement est le suivant :

- Comme cela a été convenu, Goran reconnaîtra les deux dettes à Elle, le niveau des dettes reconnues a été convenu entre les deux parties. Mais un ancilla se doit de guider les plus jeunes, aussi, Goran se verra affublé du sobriquet de « Coquebin » pour deux mois à compter du 1er août par moi-même.

- Comme cela a été convenu entre les deux parties, Azilise reconnaîtra deux dettes majeurs à la Elle.

- Helena se verra affublée d’un sobriquet définit par Elle, pendant la durée de la tutelle de Feuille Rouge. De plus, Helena devra reconnaître une dette majeure à Elle.

- Pour Feuille Rouge, étant infant sous tutelle, c’est au tuteur que la faute incombe, soit à Héléna. Mais la proposition faite est intéressante. Aussi Feuille Rouge sera placée, dans un premier temps, sous la tutelle d’Elle pour une durée de deux mois à compter du 1er août puis, dans un second temps, sous la tutelle de Goran pour une durée de trois mois avant de rejoindre son clan.

Nous ne pouvons briser nos traditions sans en payer le prix, aussi, la prochaine fois qu’un bris de traditions se produira, le fautif sera chassé au sang pro-tempore jusqu’à venir faire pénitence auprès des Gardiens des Jardins et de moi-même, seuls juges des sentences.

Que ma pensée soit entendue de tous les semblables des Jardins.

Eva Benech
Sous la dictée sa Maîtresse, son Altesse Dame Le Nôtre « La Bienveillante »
Ancienne de la Rose
Prince des Jardins

Publié dans III. Songes & Vera Cruz | Pas de Commentaire »

13e siècle (l’an 1200)

Posté par cercledeslunes le 30 mai 2015

Le 13e siècle connait des périodes de troubles, et la population garous n’est pas la seule menace. Au début du siècle, l’ordre remarque que de premiers mouvements anarchs commencent, de jeunes vampires rebelles reprochant à leur ancien de sacrifier leurs enfants pour se sauver. Mais comme mon maître a pu le noté dans les archives, le mouvement anarchs n’est pas vraiment présent sur les Jardins.

Mais une autre menace voit le jour menaçant directement les vampires. En 1231, le pape Grégoire IX fonde officiellement l’inquisition l’organisant au sein d’une structure hiérarchisé. La Société de Léopold voit le jour et est d’ailleurs présente dans les jardins. Elle fait parler d’elle à Meaux où le 22 mai 1239, 83 hérétiques sont brûlés. Un groupe d’hérétique cathares, bien loin de chez eux. Quand bien même aucun vampire ne soit concerné à ce moment, la présence de l’inquisition sur le domaine n’est pas à négliger surtout quand la nouvelle qu’un ventrue pris par l’inquisition en 1252 se répand.

Je sais que l’ancien Nosferatu ne prend pas la menace à la légère et surveille étroitement le développement de l’inquisition sur ses jardins même s’il profite des foires de Provins et moi aussi. D’ailleurs alors que la foire bat son plein, je croise un homme qui arpente la foule, épée au côté, s’improvisant bon garant de l’ordre, et je ne suis pas le seul. Ce jeune homme attire l’attention de Dominique, ce vampire que mon maître observait et que j’observe maintenant à mon tour mais de beaucoup plus près. Je ne devrais d’ailleurs pas prendre autant de risque mais m’approcher au plus près de ce personnage est tellement excitant. Mais je m’égare, revenons-en à ce jeune homme.

Ce jeune homme, c’est Amærovan, fils de bateleurs de Provins. Son humanisme plait à Dominique et le Nosferatu décide d’en faire son infant. Mais à la fin du siècle, Dominique quitte les Jardins quelques années après avoir lui avoir offert le baiser.

Le jeune Amærovan se retrouve alors Maître de Jardins sans avoir eu le temps d’apprendre. Etonnamment, son humanisme fait merveille et son inexpérience ne semble lui poser aucun problème. Le jeune Prince peut aussi compter sur le soutien d’Abdias, l’ancien conseillé de son sire qui est aussi son frère, et sur Diane de Poitiers, une Brujah qui fait office de prévôt et avec qui Amærovan s’est lié d’amitié voir plus même. Amærovan prend auprès de lui un Bouffon, un Ravnos nommé Buzey. Après tous son sire avait bien une Ravnos à ses côtés, pourquoi pas lui ? Quand bien même Belka n’était pas le Bouffon de Dominique.

Pour l’aider dans la gestion de son vaste domaine et sur le conseil de son frère, le nouveau Prince des Jardins confie des territoires à gérer à certains clans déjà installés sur les Jardins. Il confiera à Diane de Poitiers, son amante, le nord du domaine autour de Meaux, un Toréador excentrique installé à Melun prend le centre du domaine en charge et un Ventrue, un stratège autant dans la politique que dans l’art de manier la langue française, s’occupe du sud depuis le hameau de Fontainebleau.

Mais Provins reste sous l’influence d’Amærovan, c’est ainsi que l’Elyseum des Jardins devient plus que jamais Nosferatu, partagé entre leurs deux lignées. Et c’est depuis la Tour César que d’antiques traditions désignés par le Prince font lois sur les Jardins.

 

Auteur : Emilie Latieule

© 2008 – 2014 Emilie Latieule

Publié dans II. Historique des Jardins | Pas de Commentaire »

The Masquerade

Posté par cercledeslunes le 19 mai 2015

The_Masquerade_by_amalie

Publié dans IV. Divers | Pas de Commentaire »

Vampire : The Masquerade

Posté par cercledeslunes le 20 mars 2015

by GothDream (DeviantArt)

Publié dans IV. Divers | Pas de Commentaire »

[RLM] – De battre mon cœur s’est arrêté

Posté par cercledeslunes le 30 décembre 2014

Le sommeil diurne, normalement salvateur pour les semblables, et pourtant… Pourtant ce jour ne sera pas comme les autres. Lentement vous plongez dans les rêves alors que vos paupières se ferment.

Boum-boum… Boum-boum… Boum-boum…
Votre cœur commence à se battre mais ce n’est pas normal ! Au-dessus de vous il y a un homme, il vous semble amical mais étrangement vous remarquez que ses contours sont flous, étranges, distordus. Il a une voix rassurante quand il vous parle alors que vous sentez le balancement de votre corps dans un mouvement de va-et-vient.

Vous ne comprenez rien à ce qu’il dit, les murs sont autours de vous et vous enveloppent comme une armure protectrice, vous êtes comme un escargot sans sa coquille, vous vous sentez mal, le monde est horrible, le monde est douloureux, comment peut-on vivre avec ce genre de sentiment ? Vous avez envie de hurler mais vous ne pouvez que pousser un meuglement étrange. Vous sentez soudainement une douleur, on vous injecte quelque chose dans le bruit, vous vous agitez au début, hurlant, vous sentez qu’on vous tient, puis soudainement, vous vous apaisez, vous vous sentez mieux, le monde devient clair, mais également vous percevez un autre monde, un monde autre que…

Vous êtes soudainement un tiers ou plutôt vous même ? Celui que vous veniez d’être vous regarde l’air étrange, interloqué.

— Vous devriez pas être ici ? Non ? Maintenant ici c’est ma maison ! 

Soudainement l’individu vous pousse et vous tombez, vous tombez sans pouvoir vous retenir, sans pouvoir être rattrapé, sans rien… Horrible… Le réseau n’est plus votre chez vous, on vient de vous voler votre maison…

 

Musique d’ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=MK2iLnTR9V8

Source : Forum natio 

Publié dans III. Songes & Vera Cruz | Pas de Commentaire »

[RLM] – Le peuple des songes

Posté par cercledeslunes le 7 décembre 2014

Le rêve se trouble alors que vous voguez sur les songes de vos folies, d’autres venant s’en mêler ; beaucoup d’autres. C’est saisissant, dérangeant… Les songes sont, au fil des semaines, plus peuplés et perturbés, de nouveaux visages venant vous sourire étrangement.

Un lunatique s’approche, un groupe de rêveurs est là, se retournant vers lui. Curieux, il s’approche, inconsciemment attiré par la nouveauté qu’il découvre, appréhendant avec désinvolture cette assemblée qui vient l’ensevelir de ses mots, de ses questions, de ses peurs…

Une danseuse crie mais aucun son ne sort alors que la déesse guerrière vient à ses côtes, massacrant qui ose approcher, incarnant la destruction, la vengeance implacable, les pauvres rêves innocents, présent contre leur dessein, fuyant devant les ravages.

Une chatte bondit, sa forme évoluant, passant du felidae à la féminité féline, regroupe les égarés, les guidant vers un rêves plus doux, au rythme d’un sistre chantant. Elle sourit, partageant un réconfort envié que les rêveurs égarés désirent.

Les rêves sont maintenant trop nombreux et pourtant les lunatiques ne le sont pas autant. Le rêve est troublé alors qu’on vogue sur les folies des songes qui peuplent le rêve lunatique. Quelle en est l’origine… ?

 

Dream by DanilLovesFood

 

Publié dans III. Songes & Vera Cruz | Pas de Commentaire »

Les Jardins 2013-2014

Posté par cercledeslunes le 23 novembre 2014

Que se passe-t-il, une sensation étrange, l’air est électrique. Ce soir-là, je ne sais expliquer le sentiment qui m’étreint mais j’aurais l’explication quelques jours plus tard.

Parfois la réalité dépasse la fiction et nous voilà isolé du reste du monde. En fait, non, moi, comme tous les êtres humains, je ne lui suis pas. Alors que mes amis – ce ne sont pas mes amis, mais c’est amusant de les citer ainsi – se réunissaient, un être surnaturel leur est apparu l’espace de cinq minutes, mais il s’en ait passé des choses pendant ses cinq longues minutes. C’est lui qui est à l’origine de ce dôme, isolant tout être surnaturel à l’intérieur, les coupant physiquement du reste du monde.

Son intervention est liée aux différents débordements de ses précédents mois pour pas dire années. C’est vrai que mes amis n’ont pas été des plus discrets ses derniers temps. Son message a été des plus limpides, mes amis ont un an pour tout remettre en ordre et se faire les plus discrets possibles, eux comme les bêtes poilues, sinon, il détruit tout le monde afin de préserver l’équilibre de notre univers. Et en guise d’exemple, de ce que j’en sais, il aurait, d’un pointement du doigt, détruit un certain Mephisto. Mais on apprendra plus tard qu’il s’agissait en fait de Gustave Amyot, ancien Brujah se faisant passer pour ce fameux Mephisto. Il faudra que je reprenne mes recueils pour me souvenir plus précisément de qui il s’agit.

J’apprends aussi – ne me demandez pas comment, je ne vous le dirai pas – qu’un certain nombre d’événement a eu lieu lors de cette soirée. Lady Laura Halcombe, l’anglaise, Prince des Jardins, a visiblement été boutée hors de son trône par le primogénat. En fait, quoi de plus normal, c’est une anglaise après tout, non mais… Et cela a, semble-t-il, été provoqué par l’initiative du clan des loups. Suite à ça, on a plus revue l’anglaise jusqu’à ce qu’un nouveau Prince se fasse connaitre, presque 8 mois plus tard.

En attendant, car aucun ancien ami n’avait souhaité prendre la place, le primogénat a donc désigné un régent : un nouveau venu, ancilla du clan Trémère. Et tout le monde le sait, ce clan est bien connu pour être très hiérarchique, ordonné et cadré, et pour le coup, ce Trémère du nom d’Aaron, s’avère être un bon choix semble-t-il. Les Jardins retrouvent leur calme, la guerre avec les loup-garous est visiblement derrière nous, enfin derrière eux. Un vieux loup dont personne ne connait l’apparence sauf une bohémienne, se serait mis au clair avec l’alpha, en fait ils se sont simplement mis dessus mais le résultat est là. 

Une historie de boisson corrompue et d’industrie impliquant visiblement des garous de tout horizon mais aussi mes amis a visiblement pris fin par l’anéantissement d’une usine dans une zone industrielle. Apparemment, mes amis n’y sont pas allés par quatre chemins. De ce que j’en sais, L’ancien Amærovan et son ami le Loup, accompagnés de l’ensemble des semblables du Domaine, ont été faire le ménage et place nette. Depuis, c’est à se demander si cette histoire de boissons n’a jamais exister.

Cependant, il y a quand même quelques affaires louches, comme une histoire de pollution qui se règle d’elle-même, étouffée dans l’œuf pourrait-on presque dire, mais dans l’histoire une des deux forces en opposition y a perdu des influences. Des épées perdues et retrouvées, une possédée par le clan Gangrel et les deux autres par mon sombre ami, Amærovan. Et du coté de Disneyland, les rêveurs s’agitent. Prophéties et Anciens seraient de la partie.

Nous sommes en fin d’année, au début de l’hiver avant les fêtes de fin d’année et des disparitions agitent Melun et ses alentours. La femme à la peau foncée, Manu, fait le ménage mais un autre semble s’amuser dans l’ombre sur son territoire et ça ne lui plait gère. Certains de mes amis s’intéressent à la situation et ils font une triste découverte. Un prophète fanatique vraiment inquiétant et visiblement très vieux leur annonce l’arrivée de celle qu’il attend mais un rituel doit être réalisé.

Mes amis ne savent pas vraiment s’ils doivent ou non réveiller la dormeuse. En fait un tombeau scellé a été découvert chez les rêveurs et celle que l’autre fou attendre semble y être endormie, pourtant elle, la danseuse orientale, c’est comme ça qu’elle leur apparaît,  appellerait les lunatiques. Il faut une coupe, trois sang, la traduction du rituel inscrit sur le tombeau et un prophète, ce sera Elle – entre histoires de fanatiques, Elle est plutôt bien placée. Mes amis mettent un certain temps a comprend la prophétie, je ne pouvais pas leur donner alors qu’elle dort dans nos archives depuis plus de cinq siècles. C’est au début de l’été qu’ils réveillent enfin la danseuse.

Le dôme, ce vase clos imposé par cet être inconnu, aura au moins eu du bon. Il a recentré mes amis, ils sont plus discrets même si j’en sais toujours autant sur eux. Je relis mes archives de cette année écoulée et ce qui me vient alors à l’esprit c’est le mot transition.

 

Auteur : Emilie Latieule

© 2008 – 2014 Emilie Latieule

Publié dans II. Historique des Jardins | Pas de Commentaire »

12
 

Blog du niveau intermédiaire |
NTC Solidarité |
Familyafterall |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les touristes à Frejus
| Font-Romeu Autrement
| Naissance et Co-Nais-Sens