Le Mai des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 9 juin 2016

Ah ! Et bien voilà un mois qui reprend le chemin des actions conflictuelles. Des loups attaquent la bergerie de la DDE. Sont-ce les mêmes qui hurlaient à la lune, il y a quelques mois aux Jardins ? Pas certains, mais ils sont assurément doués en mécanique. Provins et ses environs sont victimes d’épilepsie électrique depuis quelque temps. Qui s’amuse avec l’interrupteur ? Les occultistes qui ont en envahi le cimetière de Coulommiers pour y pratiquer une reconstitution historique. Selon les témoins, ils n’avaient pas la lumière à tous les étages. Ou est-ce Jared Leto qui du Joker plonge dans le vampirisme ?  Il est du genre à jouer avec l’interrupteur.

Sabotage de la DDE

Une dizaine de véhicules de la DDE se sont retrouvés les pneus percés, ainsi que leurs moteurs abîmés. Aucun véhicule n’a été épargné par ces dégradations : camions poubelles, camions de signalisations, rouleaux compresseurs, nacelles… ne sont que des exemples parmi tant d’autres de ces dégradations qui ont eu lieu sur 2 sites distincts. Chaque dégradation était accompagnée d’un tag de loup brun. Marque de revendication d’un éventuel gang de la région qui signe là ses premiers méfaits en tant qu’organisation sous ce symbole. L’enquête préliminaire vise à déterminer si la DDE aurait reçu récemment des signes laissant présager ces actes de vandalisme à son encontre. Les auteurs des dégradations encourent 2 ans d’emprisonnement et 30 000€ d’amendes, sans compter les faits aggravants d’une action en groupe ou encore d’une intrusion sur des sites privés.

Loup camion

De l’électricité dans l’air:

Depuis plusieurs semaines des problèmes électriques se font ressentir sur la ville de Provins, ainsi que dans ses environs. Des coupures électriques aléatoires ont lieu chaque jour et durent en moyenne une quinzaine de minutes chacune. Ces coupures perturbent l’éclairage public ainsi que l’éclairage de la Tour César. Des investigations, menées par EDF, sont en cour depuis plusieurs semaines, mais celles-ci se relèvent infructueuses. Une équipe de spécialistes des réseaux électriques devraient être prochainement dépêchée sur place afin de repérer la source du dysfonctionnement. Les habitants devraient quant à eux recevoir dans les jours qui viennent des lettres d’excuses de la part d’EDF. Cette dernière a précisé dans un communiqué que les habitants recevraient un dédommagement pour difficultés occasionnées.

Messe sataniste et groupuscules fanatiques

Les apparences ne sont pas celles qu’on croit et le monde regorge de fanatiques religieux. Je vais vous raconter ce qui est arrivé à mon équipe et moi même alors que nous voulions faire un reportage sur des groupes occultes. Nous avions eu une info nous indiquant qu’un groupe de satanistes devaient se retrouver au cimetière de Coulommiers pour réaliser une messe noire. Antoine, Marc, mes deux cameramans et moi même (les noms ont été changés afin de préserver l’identité des individus concernés) sommes donc partis en direction de l’adresse indiquée. À peine arrivés, nous avons aperçu un groupe d’une dizaine d’individus, voir plus se diriger vers la porte du cimetière. Nous nous sommes cachés dans une rue plus loin pour nous préparer, caméras pour Marc et Antoine, micro et enregistreur pour moi. Direction l’entrée du cimetière et une fois arrivé, c’est là que ce fut le chaos

Un groupe de fanatiques en toge blanche maculée de sang sortait d’un mausolée pour charger le groupe que nous avions vu approcher du cimetière quand un prêtre exorciste accompagné de quatre fanatiques religieux armés d’arbalète criant au démon sont arrivés derrière nous. Marc et Antoine sont tombés par terre, les caméras n’ont pas résisté malheureusement, sans comprendre comment ils ont pu s’emmêler les jambes, mais heureusement pour eux, car les quatre fanatiques se sont mis à vouloir tirer sur le groupe d’individus qui était déjà la cible des satanistes alors que les sirènes de la police se faisaient de plus en plus présentes.

Ce n’était à n’y plus rien comprendre, que pouvait bien faire ce groupe d’individus assez hétéroclites au milieu d’un cimetière, pour les fanatiques religieux criaient aux démons. La police est arrivée très peu de temps après la fuite d’un peu tous ses fous. Les forces de l’ordre ont alors scellé les lieux et relevé des indices et des empreintes, et après quelques instants, un médecin légiste est arrivé. C’est là que nous avons gentiment été invités à vider les lieux.

Après Suicide Squad, Jared Leto va devenir un vampire

Décidément les rôles de composition collent à la peau de Jared Leto. Après avoir incarné le Joker dans Suicide Squad, l’acteur de 44 ans va interpréter le vampire Lestat dans le prochain long-métrage du cinéaste Josh Boone, Entretien avec un Vampire.

Adaptée du célèbre roman d’Anne Rice, l’histoire se déroule à San Francisco dans les années 90. Un jeune journaliste, Malloy, s’entretient dans une chambre avec un homme élégant, à l’allure aristocratique et au visage blafard, Louis. Ce dernier lui confie ses mémoires et notamment sa rencontre avec Lestat. L’homme qui changea sa vie.

En 1994, une première version est portée à l’écran par le réalisateur Neil Jordan. Le film mettait en vedette Tom Cruise, Brad Pitt et Kirsten Dunst. La nouvelle adaptation écrite par le réalisateur de Nos étoiles Contraires, sera le premier volet d’une trilogie, qui comprendra les œuvres: Lestat le Vampire et La Reine des Damnés.

Leto

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le Mars des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 28 mars 2016

Le Mars des Petits Jardins

Très cher lectorat voici un mois de mars paisible. A croire que le dieu mars, lui-même, a décidé de poser ses RTT.

On manifeste contre la violence à Meaux. On expulse dans le calme à Serris. On fait des rave-party au milieu d’un champ. On continue à militer en Zaadistes pacifique. Il n’y a bien qu’une vache pour avoir eu recoure à la violence mais on ne déplore que son décès et celui de la victime : une voiture familiale.

Et pendant ce temps-là, au Mexique, un homme loup-garou fait son numéro de cirque. Nous lui avons demandé son avis et sa réponse est parlante : « C’est au poil »

 

A la Une - Manifestation antiviolence à Meaux

Le mois dernier, un homme d’une trentaine d’années a été admis à l’hôpital en urgence dans un état critique suite à une agression. L’état de santé de l’individu est préoccupant, il serait d’ailleurs toujours dans le coma. Cela se serait déroulé dans les environs de Provins alors qu’il circulait en voiture.

La police a ouvert une enquête mais les circonstances de l’agression restent encore inconnues. La population s’inquiète de ce déchaînement de violence. Selon les forces de l’ordre ces épisodes de violence ne se limitent pas à des rixes sur fond d’alcoolisation mais à des agressions gratuites. Selon une source policière, les contrôles et les patrouilles de police devraient se renforcer mais les forces de l’ordre manquent cruellement de moyens, que ce soit au niveau humain ou matériel.

Alors que les experts du Conseil de l’Europe se sont inquiétés mardi 1er mars de la « banalisation » des discours racistes en France, les Jardins dénoncent la banalisation de la violence.

« Il faut lutter contre cette violence gratuite, le Peuple doit être protégé et un plan d’action d’envergure doit être mis en place. Cette dernière agression a été le déclencheur de notre action, nous ne pouvons pas rester sans réagir, nous sommes ici par la volonté du peuple. », prévenaient les acteurs du Grand rassemblement qui a eu lieu le week-end dernier à Meaux.

Les citoyens des Jardins, de l’adolescent au retraité, de tout horizon, de toutes origines ou croyances confondues, se sont retrouvés place de la Mairie pour crier leur ras-le-bol de la violence, ne rassemblant pas moins de 500 personnes. Cette foule s’est mise en marche au début de l’après-midi, direction de Tribunal de Grande Instance pour finir au Théâtre Luxembourg de Meaux et ainsi passer sous les fenêtres de la Sous-Préfecture.

Manif

La Marseillaise est chantée par l’orphéon citoyen, chantant en chœur notre hymne si cher à nos cœurs. Les voix scandaient des slogans révolutionnaires des « Mort aux tyrans et paix au peuple », « L’Agora des politiques doit trouver des solutions contre la violence », « La liberté pour tous, sans crainte et sans tyrannie », « Nous sommes une fratrie et nos esprits insaisissables manifestent aujourd’hui » ou encore « L’assemblée du peuple doit être écoutée » amplifiés par des porte-voix tout au long de l’après-midi.

Cette manifestation antiviolence s’est déroulée sans heurts au rythme de notre hymne nationale et des slogans révolutionnaires, les jeunes et les aînés marchant main dans la main, avant de s’éparpiller en fin de soirée sans que la police n’ait eu à intervenir. Les riverains et les commerçants ont soutenu se rassemblement pacifique espérant que la sécurité reviennent enfin dans les rues des Jardins.

 

L’aérodrome toujours au point mort et des Zaadistes toujours présents

Cela fait maintenant plus d’un mois que la cinquantaine de militants Zaadistes sont installés sur le site de construction du futur aérodrome des Petits Jardins. Ils ont fait plusieurs émules qui les ont rejoint pour certains et beaucoup d’autres ont apporté leur soutien à ces écologistes. Ici et là, des petits groupes sont venus titiller la sécurité du site pour offrir de la nourriture et des couvertures aux militants.

Les Zaadistes ont même organisé de petits colloques à l’extérieur de la zone afin d’informer les curieux ou les mécontents des objectifs de leur action pacifique. Le chef de la sécurité du site a bien tenté d’agir plus directement et chasser les militants mais au vu de la couverture médiatique, principalement via les réseaux sociaux, il est difficile de mettre un terme rapide à la situation.

Du côté du porte-parole de l’entreprise Leonard & Fils, il a annoncé que plusieurs procédures judiciaires sont en cours et que la situation sera bientôt réglée.

 

Les Gitans de Serris expulsés du territoire

Fin février, un important déploiement de policiers a été nécessaire pour faire appliquer l’avis d’expulsion du territoire français émis fin janvier à l’encontre des gens du voyage installés en décembre dernier dans la commune de Serris. Les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation des familles établies de manière irrégulière sur le terrain vague de la ville. Les policiers sont arrivés vers 6h du matin pour escorter les trois familles jusqu’à l’aéroport où ils ont embarqué pour leur pays d’origine. L’expulsion se serait déroulée « dans le calme » précise la préfecture de Seine et Marne et les travaux d’assainissement du site débouteront courant mars, après le passage des engins de chantier, sous la responsabilité de la municipalité.

 

Encore une collision entre une voiture et une vache

Une voiture à l’état d’épave, une conductrice indemne, d’autres automobilistes arrêtés sur le bas-côté et une vache sombre gisant dans le fossé, décédée. C’est le vingtième accident en quatre mois sur les Jardins. Depuis le mois de décembre 2015, les agents de la Direction interdépartementale des routes ont été dépêchés ainsi suite à des accidents impliquant des animaux d’élevage ou sauvages tels que des biches ou des sangliers. Pour l’heure, aucun drame humain n’a été à déplorer. Mais jusqu’à quand ? C’est ce qui inquiète les autorités.

Quels recours en cas d’accident de voiture avec un animal ?

Vous devez prévenir la gendarmerie ou la police nationale et déclarer l’accident à votre assureur dans un délai de cinq jours ouvrés. Ce dernier demandera à un expert de constater qu’il s’agit bien d’un accident provoqué par un animal sauvage. Pensez surtout à garder les preuves de cette collision (poils, témoignages, photos…).

Vous serez indemnisés si vous bénéficiez d’une garantie dommages tout accident. Si votre contrat d’assurance ne couvre pas les dommages que vous avez subis, vous pouvez voir pour vous retourner contre le propriétaire de l’animal, le gestionnaire de la voie publique ou contre la société de chasse chargée de la gestion du domaine où s’est déroulé l’accident. Renseignez-vous auprès de votre assureur : avec la garantie recours, il doit vous aider dans votre démarche.

 

Une Rave-Party à deux pas du Parc des Félins

Plus d’une centaine de teufeurs se sont donnés rendez-vous dans la nuit du samedi 6 février pour une Rave-Party sauvage. L’organisateur de la rave aurait lancé ses invitations via les réseaux sociaux le soir même de la soirée. Vers minuits, les teufeurs ont alors investi un champ en friche à quelques kilomètres à peine du Parc des Félins. La gendarmerie a ouvert une enquête et l’initiateur de cette rave-party devra répondre de l’organisation d’une manifestation non-déclarée et non-autorisée par la préfecture. Il devra aussi faire face à la colère de l’agriculteur propriétaire des terres qui n’a guère apprécié la blague. Ce dernier a déposé plainte pour violation de propriété privée et demandé que le nettoyage du site soit à la charge de l’organisateur, nettoyage s’élevant à quelques milliers d’euros. La gendarmerie n’aurait pas souhaité communiquer sur l’identité du responsable.

 

Chuy, l’homme «loup-garou» qui voulait être heureux

chuy-souffre-hypertrichose

A chaque fois qu’il sort dans la rue, Chuy déclenche la surprise et la peur sur son passage. A 41 ans, il a fini par s’habituer aux regards indiscrets et parfois aux insultes qui jalonnent depuis l’enfance chacun de ses déplacements.

Jesus Aceves, surnommé Chuy, souffre d’une maladie très rare, l’hypertrichose ou « syndrome du loup-garou » : son visage est recouvert de poils. « Pourquoi Dieu m’a fait ainsi ? Pourquoi je ne suis pas comme les autres ? », se demande depuis l’enfance ce Mexicain.

A l’école, il a enduré les moqueries, les coups, certains lui tiraient les poils du visage pour s’amuser. A l’âge de 13 ans, il s’est réfugié dans l’alcool et a commencé à travailler dans un cirque avec deux de ses cousins qui souffrent de cette même mutation génétique.

Seulement une cinquantaine de cas d’hypertrichose auraient été répertoriés dans le monde au cours de l’histoire. Treize de ces cas – sept hommes et six femmes – appartiennent à une même famille, originaire de Loreto, dans l’Etat de Zacatecas (centre du Mexique).

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le conte Ravnos

Posté par cercledeslunes le 23 février 2016

Il y a fort fort longtemps, en un temps reculé, un puissant Roi Lion régnait sur son beau domaine.

A ses côtés, fanfaronnait le Grand Paon qui complotait contre le Roi Lion et vint un jour où il se rappela qu’il était temps de faire tomber Son seigneur.

De son côté, notre Roi Lion avait d’autres fidèles, un Roi en Noir pour regarder dans son dos, discret et sombre mais avec autant d’œil que la queue d’un paon, une Panthère qui protégeait ses frontières et un grand Loup puissant et solitaire détenteur de grands secrets. Lorsqu’il les révéla notre Roi Lion extermina ses ennemis et leurs familles.

Mais cette volonté d’anéantir ses nuisibles mis à mal l’éthique de notre Roi en Noir qui en fut blessé et s’éloigna doucement. C’est là que notre Grand Paon allait jouer et pour cela il devait retrouver le sombre seigneur.

Les deux avaient des amis Chimères alors pourquoi ne pas se réunir, mais pas personnellement voyons, envoyons nos animaux domestiques, un Loup grincheux qui n’apprécie pourtant guère les Chimères, un petit Paon et une Lune voilée pour les protéger.

Mais voilà que l’Hirondelle, amante blessée du grand Paon, eut vent de cette histoire et alla voir les Blâmés pour leur raconter qu’ils n’étaient pas invités à la fête. Ils en furent vexés “Comment ça ? Nous aussi voulons participer. Nous apporterons de la musique et de la danse !”

Une rencontre fut organisée en un lieu tenu secret. Des regards de biais, le Loup grincheux râla et gronda mais se tînt car le grand Paon le lui avait ordonné. La fête allait bon train, les Chimères étaient là mais tout dérapa à l’arrivée d’un vieux Devin, l’envoyé des Blâmés. Il enchanta la foule telle une monstrueuse sirène et tout dégénéra.

Le Loup grincheux se crut attaqué, il frappa en premier mais là était le sortilège du vieil Haruspice : le pauvre Loup provoqua réellement le grand combat. Ce fut terrible ! Un concert de griffes et de crocs ! D’horions et de bleus ! Le sang coula, celui des animaux et de leurs amis… La bien-aimée du Roi en Noir disparut cette nuit…

Après ce baroud dramatique, notre Roi en Noir décida d’enchaîner sa souffrance et sa rage.

Il plaque le visage de la monstruosité sur sa face et de ses mains l’arracha. Mais une seule fois ne suffit pas, encore et encore il continua. Ses griffes s’insinuant dans ses tissus incarnadins, derrière sa face, il mua ainsi cinq fois. Puis fit de ces lambeaux de chairs cinq terribles masques marqués par la Bête.

Mais avant de se reposer, il confia ses masques à ses fidèles Chimères qui se dispersèrent à leur tour aux quatre vents et sur la terre, puis se perdirent parmi les temps et les guerres…

La Légende dit que les masques réunis rappelleront à eux leur créateur et le Roi en Noir reviendra pour se venger…

Publié dans III. Songes & Vera Cruz | Pas de Commentaire »

Le Février des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 23 février 2016

Chers Lecteurs et Lectrices, le mois qui vient est un mois de conflits ! Je vous le dis !

Une guerre couve et les batailles sont nombreuses.

Le front de l’aérodrome où des troupes zadistes prennent position pour lutter contre le capitalisme. Un commando s’est installé à Maincy et il lutte pour la propreté sous toutes ses formes. Une frappe chirurgicale sur un véhicule qui a été entièrement détruit au grand dam des forces de l’ordre. Des troupes infiltrées ont été repérées et sont en cours d’expulsion territoriale. Les troupes de reconnaissance ont débusqué un agent de l’ombre sur le territoire de Disneyland.

C’est la Guerre ! Mon Généralissime Général que fait-on ?

 

Expulsions massives

Fin janvier, le préfet de Seine-et-Marne a autorisé l’expulsion à la frontière à l’encontre des gens du voyage implantés en décembre dernier dans la Commune de Serris.

Cette décision forte a été prise suite à de nombreuses plaintes citoyennes et aux méfaits – utilisations illégale du réseau électrique publique – causés par cette poignée de famille installées de manière irrégulière sur le terrain vague de la commune

Le collectif qui s’était opposé à l’implantation de ces gens du voyage pousse un soupir de soulagement. Le maire, quand à lui, a vu son autorité et sa fonction foulée au pied de façon honteuse selon ses propres mots recueillis par l’AFP.

 

Nanteuil-lès-Meaux et la Voiture brûlée

Une épave de voiture brulée a été retrouvée à Nanteuil-lès-Meaux sur l’avenue de la foulée. Les enquêteurs pensent que la voiture aurait pu servir à un braquage, que les criminels ont abandonnée et brûlée le véhicule. Au vu des dégâts occasionnés sur l’habitacle de la carcasse l’idée d’une voiture bélier n’est pas à exclure. Les plaques de la voiture ayant totalement brûlé, les enquêteurs tentent de récupérer les numéros de série du moteur pour identifier le propriétaire du véhicule. La tache semble ardue au vu de l’épave de voiture qui est dans un piteux état.

voiture-brulee-mer_1

 

Zone à Défendre : Aérodrome des petits jardins

Un groupe d’une cinquantaine de personnes s’est rassemblé dans la nuit du 2 au 3 février sur la zone de construction du futur aérodrome des petits jardins. Le service de sécurité du site n’a pu que constater impuissant la présence de ses militants zadistes.

Le porte-parole du groupement zadiste s’est exprimé de façon claire et ferme : « Nous ne quitterons pas les lieux jusqu’à ce que cette société capitaliste plie bagages définitivement. Elle veut détruire notre patrimoine mais nous sommes là pour le protéger »

La société Léonard & Fils n’a pas voulu répondre à cette provocation gratuite mais à laisser entendre qu’elle usera de tous les moyens légaux à sa disposition pour chasser les squatteurs.

zadiste

 

Maincy, une ville propre !

C’est ce que Paul Desvenoges a déclaré aux habitants de Maincy, ce mardi 2 février lors de l’assemblée générale de l’ACPM – Association Citoyenne pour la Propreté de Maincy.

Depuis plusieurs mois, un petit groupe d’habitants de Maincy est parti en guerre contre la saleté des rues et la négligence citoyenne sur les bons gestes. Les membres de l’ACPM patrouillent dans les rues à toutes heures de la journée dans la ville afin de veiller et informer les citoyens sur les mérites de la propreté, le tout dans la bonne humeur et le respect.

Des citoyens engagés et responsables qui ont conscience de l’importance de leur devoir citoyen.

 

Le fantôme de Disneyland

Cette histoire ne cesse de faire le tour de la toile…Il semblerait que Disneyland soit le théâtre de manifestations surnaturelles. Les extraits vidéo des caméras de surveillance du célèbre parc d’attractions sont particulièrement saisissants.

Au premier abord rien de bien spécial ne s’y passe, seulement au bout de quelques instants, nous pouvons nous rendre compte qu’une forme très vaporeuse, à la limite de l’invisible s’y promène.

Ce supposé fantôme donne l’impression de se promener tout en marchant comme le ferai une personne bien vivante. A la seule différence près, ce dernier traverse les portes fermées et marche sur l’eau. Le plus intéressant de cette vidéo  reste que ce fantôme passe de caméra en caméra, chose qui prouve bien qu’il suit un trajet bien particulier.

Pour le moment aucune démystification n’a été alors donnée, ni aucun effet de réflexion n’en peut être la cause.

Disneyland-fantome

 

Petites Annonces

Muselière

Cherche une muselière pour gros chien tréméraire qui aboie beaucoup. Si vous avez ceci vous pouvez me retrouver devant le château de Fontainebleau le 6 février 2016 après 21h.

 

4 jantes volkswagen 19 pouces

Je mets en vente 4 jantes pour touareg en 19 pouces. Très bon état – 450 €

Téléphone : 06 xx xx xx xx

 

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le Janvier des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 11 janvier 2016

Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions, enfin surtout gueule de bois pour la plupart.

2016 débute sur les chapeaux de roues ! Une explosion, un trésor, des réfections routières, un contrôle fiscal, un tableau, des taxis historiques, une suspension religieuse et un doctor who vampirique russe. Une sacrée panoplie d’événements que j’ai rassemblé pour vous, mes fidèles lecteurs !

La grande absente : la neige. Nous apprendrons peut-être qu’elle a été enlevée contre rançon. Je reste sur le qui-vive et vous tiendrai au courant.

Et nous avons pensé à vous qui lisez le Journal des Petits Jardins avec assiduité et avidité depuis toujours (laissez-moi rêver un peu), nous avons décidé de vous impliquer en ouvrant une rubrique rien que pour vous et vos témoignages poignants, véridiques, émouvants et parfois drôles.

Son nom : Gossip !

A vos claviers, plumes, crayons, doigts ou ce que vous voulez. Vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante : cercledeslunes@gmail.com. On vous attend pour le mois de février.

 

Une Abbesse au couvent d’Amillis

Le couvent des dominicaines a fait l’acquisition de l’une des 232 œuvres de la collection du Comte de Paris lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée fin septembre 2015.

L’œuvre est une huile sur toile du peintre Pierre Gobert – Louise Adélaïde d’Orléans, Sœur Bathilde, Abbesse de Chelles – cédée pour la somme de 4 375 € alors qu’elle avait été évaluée à plus de 8 000 €.

Abbesse Louise Adélaïde d'Orléans

 

Pour la petite histoire, cette huile sur toile représente Louise Adélaïde d’Orléans, 3ème enfant et la 2ème fille (sur 8 enfants) de Philippe II d’Orléans (1976-1723) et Françoise Marie de Bourbon (1677-1749) fille de Louis XIV et de Mme de Montespan. Elle était très proche de ses sœurs Marie Louise Elisabeth (future duchesse de Berry) et Charlotte Aglaé (future duchesse de Modène). Elle fut aussi considérée comme la plus belle des filles du duc d’Orléans.

Physiquement, Mme Palatine (sa grand-mère paternelle) la décrira ainsi dans ses mémoires : « Melle de Chartres, deuxième fille de Mme d’Orléans est bien faite, et la plus belle de mes petites filles : elle a une belle peau, un teint superbe, des dents blanches, de beaux yeux, et une belle taille mais elle bégaie un peu ; elle a des mains bien délicates, le rouge et le blanc se mêlent sur sa peau sans art. Jamais je n’ai vu de plus belles dents, on dirait un collier de perles. La gencive n’est pas moins belle. Un prince d’Anhalt, qui est ici, est fort amoureux d’elle mais c’est sans danger, car le sire est passablement laid. Elle danse bien, et chante encore mieux, elle a une belle voix, lit la musique à livre ouvert et entend parfaitement l’accompagnement. Elle chante sans faire la moindre grimace… »

Louise Adélaïde fut placée à l’abbaye de Chelles avec sa sœur Charlotte Aglaé dès leur plus jeune âge et démontra sa volonté de se tourner vers la religion au grand dam de sa famille qui tenta vainement de l’en détourner. En août 1718, elle prononce ses vœux de religieuse à la grande désolation de sa grand-mère, Mme Palatine. Elle prend le nom de sœur Bathilde et entre dans l’ordre de Saint Benoit. En 1719, elle devint l’abbesse de Chelles, titre qu’elle gardera jusqu’à sa mort. En 1734, elle se retire à Traisnel et sera emportée par la variole à 44 ans. Elle sera inhumée dans l’église de la Madeleine de Traisnel à Paris.

Actuellement exposée au couvent des dominicaines d’Amillis, les sœurs ont souhaité pour la nouvelle année que l’œuvre puisse être admirée tous les premiers dimanches du mois de Janvier.

 

Les gens du voyage chez Mickey

Des gens du voyage se sont installés entre Noël et Jour de l’an sur le terrain vague de la commune de Serris, non loin de Val d’Europe et de Disney. C’est ainsi qu’une poignée de familles ont implanté leurs six caravanes presque sous les fenêtres du Hipark Residence Serris Val d’Europe.

Une petite communauté, sans véritables ressources au regard de la vétusté de leurs logis mobiles. Leur présence et surtout leur mode de vie quotidien risquent vite d’incommoder les riverains. Des voisins du terrain se sont d’ailleurs manifestés pour faire savoir leur désaccord : l’un d’entre eux a même appelé la police pour lui demander de venir constater l’arrivée des caravanes : « Ils se sont branchés sur l’électricité publique ».

Joint par téléphone, le maire était déjà informé de cette installation et a annoncé, lundi 4 janvier, avoir décidé de laisser les gens du voyage accéder à ce terrain après que des riverains aient déposé de multiples recours contre le projet de la ville d’y construire des logements sociaux. Les riverains ont décidé de se regrouper en collectif.

 

Suspension énigmatique

A l’heure de la parution de cet article, nous ne connaissons pas encore les raisons qui ont mené à la suspension du père Bandolier. Les hautes instances de l’Église n’ont pas souhaité s’exprimer sur le sujet, tout comme le père lui-même.

Les spéculations et les rumeurs sur la décision de le suspendre fleurissent : soupçons de corruption, détournement d’argents, pédophilie, pour les plus « classiques » mais c’est sans compter les conspirationnistes de tous poils et leurs théories parfois étranges voir totalement farfelues.

Au final, la suspension du respecté Père Bandolier reste une énigme et soulève beaucoup d’interrogations qui n’auront pas de réponse pour l’instant.

 

La Ferté-sous-Jouarre : Un trésor dans le Petit Morin

Lors d’un exercice, la brigade fluviale des pompiers de la Ferté-sous-Jouarre a découvert un magnifique instrument de mesure du 18e siècle dans le Petit Morin, à hauteur de Vanry. Il s’agit d’un cercle de Borda, un instrument de mesure mis au point par Jean-Charles de Borda, utilisé pour les premières mesures de triangulation. C’est une découverte qui n’arrive pas tous les jours ! L’instrument est actuellement exposé à la caserne des Pompiers de la Ferté-sous-Jouarre, fiers de leur découverte.

Signé Jecker, l’objet date de 1794 selon les premières expertises. Il est en parfait état, dans son coffret et n’a heureusement pas souffert de son immersion dans l’eau. Antoine Marlin, pompier attaché aux interventions fluviales à l’origine de la découverte nous explique que le coffret était heureusement protégé par un sac étanche, une corde usée devait surement maintenir le coffre à un endroit particulier mais celle-ci a cédée, l’eau et le temps ayant fait leur œuvre. Le coffre a alors dérivé dans le Petit Morin au grès des courants et des crues.

Cercle de borda

Ce cercle de Borda est quand même estimé à plus de 5 000 €.

 

Aérodrome – rebondissement fiscal

La Société Léonard et Fils est sous le coup d’un contrôle fiscal suite à une délation anonyme alors qu’il y a peu de temps les comptes de l’entreprise avaient pourtant été validés par le commissaire aux comptes. Les conséquences de ce contrôle fiscal ne sont pas anodines puisque l’entreprise familiale s’est vue suspendre son permis de construire jusqu’à nouvel ordre.

Cela frappe lourdement la société Léonard et Fils en charge du projet de construction de l’aérodrome entre les municipalités de Faremoutier et de La-Celle-Sur-Morin. La direction n’a pas souhaité communiquer sur le sujet.

 

La légende des taxis de la Marne

L’image du taxi AG-1 dans la cour des Invalides, avec le canon au second plan, donne l’impression d’une anomalie : ce véhicule civil, un peu usé, aux couleurs vives, ne semble pas à sa place dans ce cadre majestueux et martial. Mais l’épisode des taxis de la Marne signifie justement, dans l’imaginaire collectif, une aventure héroïque, qui associe étroitement le monde du front et celui de l’arrière dans la défense de la patrie. Gallieni, qualifiant son initiative, évoque d’ailleurs une « bonne idée de civil », qui trouve une application militaire. L’union sacrée était ainsi matérialisée et concrétisée.

Si le rôle des taxis n’est en effet pas décisif en septembre 1914 (la très grande majorité des troupes est transportée en train) et si la réquisition n’est pas gratuite (l’armée paye les 70 012 francs de courses), l’épisode acquiert, notamment grâce à la presse, une forte portée symbolique : il représente le sursaut national victorieux qu’ont permis la détermination, l’énergie, l’unité nationale et un certain « génie français » de l’improvisation. On peut d’ailleurs supposer que de nombreux chauffeurs de taxi racontent « leur » bataille de la Marne à leurs passagers, lesquels occupent, au propre comme au figuré, la place des soldats. Au-delà de la bonne publicité qu’ils assurent à la compagnie, ils contribuent ainsi à alimenter le mythe et à l’ancrer dans le quotidien des civils. Transfigurés par le 6 septembre 1914, ces taxis familiers seront étroitement associés aux combats victorieux et au courage des soldats. Preuve que l’héroïsme peut concerner aussi l’arrière, qui se tient prêt et sait se mobiliser. Vecteur de patriotisme et de solidarité nationale, la légende est entretenue pendant le conflit et bien après.

Taxis de la marne

 

Les boulevards circulaires de Disney fermés à plusieurs reprises

Les services d’entretien de la voirie ont enfin décidé d’intervenir mais pas au meilleur moment. En effet, la circulation régulière des poids-lourds ravitaillant les différents hôtels et restaurants, ainsi que le centre commercial de Val d’Europe abîme la chaussée et de plus en plus de nids de poule étaient à déplorer. L’axe circulaire qui entoure Val d’Europe mais surtout les différents parcs de Disney a régulièrement été fermé aux poids-lourds pour permettre des travaux d’entretien en cette fin d’année.

Les travaux réalisés ont entraîné alternativement la fermeture du boulevard du grand fossé et du boulevard de l’Europe. L’interdiction de circulation a été scrupuleusement respectée par les chauffeurs routiers au grand dam des responsables des hôtels et des restaurants qui ont vu leurs stocks dangereusement diminuer en ces périodes de fêtes et se sont vus dans l’obligation de passer par des poids-léger, augmentant considérablement les coûts de livraison, afin d’assurer le maintien de leur réserve.

 

Une voiture fait Boom !

Dans la nuit du 9 Décembre 2015, une voiture a explosé ne faisant, heureusement, aucunes victimes. Cela s’est produit devant le musée Louis Braille alors qu’une soirée privée s’y déroulait. Et c’est d’ailleurs grâce à la réactivité de certains invités que l’incendie a pu être rapidement maîtrisé.

On ne connaît pas encore l’origine du sinistre mais il semblerait qu’une défaillance électrique soit à l’origine de l’explosion.

 

En fait, Vladimir Poutine est un Vampire !

Vladimir Poutine est à la tête de la Russie depuis plusieurs années maintenant et il est donc un des hommes les plus puissants au monde après Barack Obama et le maire de Melun. Oui mais voilà, il cache aussi un lourd secret. En réalité, Poutine n’est pas un simple mortel et il serait ainsi… un vampire ! Et si vous ne me croyez pas, alors ces photos devraient totalement vous convaincre.

Poutine a toujours fasciné les foules, et aussi les tabloïds. The Daily Mail a d’ailleurs fait sensation en début de semaine en publiant cette série de trois photos prises en 1920, en 1941 et en 2015.

Poutine

Si elles ont fait couler beaucoup d’encre, ce n’est pas grâce à la qualité de leur cadrage ou à leur valeur artistique. Non, en réalité, elles présentent des hommes ressemblant énormément au président russe. Sans surprise, elles ont beaucoup tourné sur internet et des internautes ont commencé à échafauder de nombreuses théories pour tenter d’expliquer cette surprenante ressemblance. Certaines personnes ont même mené une enquête plus approfondie et pensent ainsi que Poutine a aussi été Vlad III L’Empaleur, mieux connu sous le sobriquet de Dracula.

Non, vous ne rêvez pas, Poutine serait le père de tous les vampires et c’est sans doute pour cette raison qu’il est capable d’évoluer en plein jour sans prendre feu. L’histoire a de quoi faire sourire mais ce n’est pas la première fois que Poutine donne vie à des théories aussi loufoques.

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

[RLM] – Mon petit oiseau…

Posté par cercledeslunes le 4 janvier 2016

Le doux gazouillis des oiseaux qui fêtent le printemps et le frais parfum de mille fleurs qui sature vos narines vous apporte une sensation de bien-être. Lentement, comme pour vous habituez à la lumière diurne, vous ouvrez les yeux.

Vous êtes au cœur d’un sublime jardin à la française.
Vous marchez tranquillement pieds nus dans cet environnement au mélange subtil de tendre verdure et de couleurs chatoyantes guidé par l’agréable bruissement de l’eau d’une fontaine qui tinte non loin de là à vos oreilles.
La fontaine trône au centre du jardin et vous marchez tranquillement vers elle, profitant de la fraîcheur des jeunes pousses d’herbes couvertes de rosée qui chatouille vos doigts de pieds.

Arrivé à hauteur de la fontaine le temps change à un instant et ce doux environnement vert pâle laisse place à un univers aux teintes ocre. C’est l’automne.

L’herbe est à présent fade et brûlée par le soleil de l’été. Des fleurs, il ne reste plus que des tiges séchées et brunies. Et l’eau de la fontaine est rouge… Vous levez alors les yeux au ciel : il est carmin. 

Vous reculez de surprise et le sol craque sous vos pieds. Au sol entre les tiges des fleurs éteintes, les oiseaux sont répandus. Tous les oiseaux qui chantaient tout à l’heure et apportaient un peu de réconfort sont au sol. Inertes. Morts. Le silence. Même l’eau semble morte. Le silence retentit bruyamment…

Soudain il pleut ! Point de l’eau mais des plumes. Le sol est jonché de grandes plumes de deux pieds de long. Des plumes noires, des plumes blanches. Peu à peu le charnier aviaire est couvert d’un motif moucheté en pied-de-poule. 

La fatigue vous envahit et vous pousse à vous coucher dans ce parterre de plumes. Une odeur de sang puissante envahit vos narines et un chacal vient se coucher à votre côté. L’animal docile et silencieux, vous regarde puis regarde le ciel.

Le ciel…

Deux créatures géantes virevoltent dans le ciel rouge. Deux énormes oiseaux. Deux rokhs. L’un arborant une robe blanche immaculée semblant irradier d’une douce lumière diaphane, apaisante. L’autre d’une robe ébène semblant laisser un épais nuage noir sur son passage. 

Ils semblent danser. L’un passant au-dessus de l’autre et inversement dans un ballet incertain. Les battements de leur ailes produisent un vent tranquille qui caresse votre visage et fait tourbillonner les plumes duveteuses autour de vous.
Puis un éclair rouge venant de nulle part fracasse le ciel dans un bruit assourdissant. 
La peur vous envahit et par réflexe vous fermez un court instant vos yeux et bouchez vos oreilles. Quand vous ouvrez les yeux le ciel est bleu. Les deux oiseaux mythiques volent toujours, mais quelque chose vous semble de travers.

Le chacal gît inerte à vos côtés. L’oiseau blanc est affolé. Il crie. C’est là que vous comprenez ! 

Ils sont attachés l’un à l’autre par une longue et épaisse corde carmin. Les deux ont du mal à voler. Voulant chacun aller dans une direction opposée.
Le rokh d’ébène tient dans son bec un éclat tranchant noir encre et suintant de sang. C’est une lame d’obsidienne. Le sang qui goutte de celle-ci s’écrase sur le chacal mort à vos pieds…

L’oiseau blanc crie plus fort et vous vous réveillez…

Publié dans III. Songes & Vera Cruz | Pas de Commentaire »

Le Novembre des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 24 novembre 2015

Mon très cher et fidèle lectorat, après un mois d’octobre mouvementés et tourmentés, voici venu le mois de novembre. Il est froid, morne et ne donne pas envie de sortir le bout de son nez de sous sa couette chaude et rassurante. Bref, novembre est mortel.

Un cadavre par ici qui faisait un cours de rattrapage en chimie artistique. Trois autres par-là, qui ont profité d’un bain de minuit improvisé dans un étang. Une faune par là-bas qui est vouée à être abattue pour laisser la place à un parking pour avion. Les sans-abris qui se demandent s’ils vont être les nouvelles victimes de Monsieur Hiver.

Il n’y a vraiment qu’une vampire qui s’éclate à faire du shopping en prime time.

Moi, je retourne sous ma couette pour hiberner jusqu’au mois prochain. Je vais attraper la mort sinon.

 

L’Hivers approche, protégeons nos sans-abris

Nos sans-abri meurent eux aussi. Ces personnes étaient majoritairement des hommes, morts en moyenne à 49 ans, alors que l’âge moyen de décès des hommes dans la population générale s’établit à 79 ans.

Ces décès sont survenus tout au long de l’année, et pas seulement l’hiver. Pourtant, l’hiver est rude pour nos sans-abris et pas seulement à cause du froid. Ils meurent également de causes externes comme les disparitions mortelles ou le trafic d’organes sauvage.

SDF

Les dernières années ont été particulièrement difficiles pour les sans-abris des petits jardins, espérons que cet hivers sera plus doux.

 

L’aérodrome au cœur des réflexions.

Suite au débat public qui a eu lieu au mois d’octobre, il semblerait que la construction de l’aérodrome soit toujours d’actualité malgré un groupe d’opposants écologistes qui semblent demander une révision du projet.

Cependant, aucun changement n’a pour le moment été prévu. Les dirigeants du projet se veulent rassurant quant à l’impact économique prometteur sur la construction de ce chantier qui serait, d’après leurs dires, salutaire aux communes voisines malgré une légère déforestation nécessaire.

 

Découverte macabre un dimanche matin

Ce dimanche, les corps de trois hommes ont été retrouvés dans un étang sur la commune de Couteçon.

C’est un promeneur de la commune qui a signalé à la police la présence de vêtements dans l’étang de la commune. Les pompiers sont intervenus pour récupérer les corps qui ont été transportés au centre médico-légal.

Les services de police ont indiqué que, pour l’instant, ils n’avaient aucun élément à communiquer sur ces décès mais qu’une autopsie sera bien pratiquée pour déterminer les causes de ces décès.

 

Drogue à l’école d’art

Le Collège Nazareth sous le choc. Le concierge, Gabriel Martin a eu la désagréable surprise de trouver dans son local d’entretien, le corps sans vie d’un inconnu. Il a aussitôt contacté les autorités qui ont préféré ne pas ébruiter l’affaire.

Le directeur a décidé de suspendre les cours pour la journée afin que la gendarmerie puisse mener l’enquête.

Les premières informations qui ont réussi à fuiter dévoilent qu’il s’agit d’un homme encore non identifié, dans la vingtaine. Il serait décédé suite à une overdose d’héroïne.

Plusieurs sachets de drogue ont été retrouvés sur le corps ainsi qu’une adresse. Ce serait celle du chanteur controversé Pete Doherty.

Pete Doherty

 

Extrémisme & religion

 

Suite à l’annonce de la Mairie d’Avon début novembre concernant l’accueil de réfugiés, une rencontre informelle a eu lieu à Coulommiers entre l’élu Front National, Arnaud Parson et la mère supérieure du couvent des Dominicaines d’Amillis. La rencontre avait pour but de se pencher sur les besoins nécessaires pour venir en aide aux Chrétiens d’Orient.

Une vente de charité, organisée par des bénévoles, avait pour but de réunir des fonds d’aide. Malheureusement, une manifestation d’extrémistes s’en est prise aux bénévoles et a tenté d’interrompre la rencontre informelle entre politique et religieux.

Les autorités ont rapidement été dépêchées sur place pour contenir la violence des manifestants. Plusieurs coups de feu ont été tirés de part et d’autres mais on ne déplore heureusement que quelques blessés légers.

 

Une vampire dans les Reine du Shopping chez Christina Cordula.

Les vampires ne se contentent pas uniquement de boire du sang, ils profitent également de leur temps libre pour s’offrir des looks mémorables. Et à en croire l’émission des Reines du Shopping diffusée ce lundi 9 novembre sur M6, ce n’est pas Marine, une nouvelle candidate aux dents très spéciales, qui nous contredira.

Reines shooping

On a hâte de connaître l’avis de Cristina Cordula qui devra une nouvelle fois faire face à des lookeuses très (très) spéciales et à une candidate qui a du mordant.

En effet, comme on peut le découvrir dans son portrait, alors que cette dernière affirme avec humour  (?) : « Je dors bien sûr dans mon cercueil ou à l’envers dans ma penderie. Ca dépend », elle bénéficie surtout d’une dentition inédite.

Oui, comme elle le dévoile fièrement ensuite, elle possède deux magnifiques dents façon Dracula : « Ce sont des prothèses qu’un dentiste m’a fait sur Paris et sur-mesure. » De quoi créer la stupeur parmi ses prétendantes : « Ohlalalalala », mais charmer tout le monde sur Twitter.

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

L’Octobre des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 14 octobre 2015

L’heure est grave ! Mes fidèles lecteurs et lectrices, la fin du monde est là.

Certains d’entre vous diraient que ce n’est pas nouveau, qu’on ne la leur fait plus avec ces histoires annuelles d’illuminés parlant d’apocalypse. Mais, je vous le dis, vous allez changer d’avis en lisant les articles qui suivent. On y parle d’Attila, d’Aviator, de Prison Break, de Lune Rouge, de 6ième Sens, et de Rock subversif. La preuve en est qu’Hollywood contrôle le monde !

Et surtout, nos « amis » les chats nous attaques et deviennent fous ! J’en ai été victime… et je ne regarderais plus Monsieur Pim’s de la même manière désormais.

La vérité est ailleurs…

 

Un Attila dans nos bois

Il y a un mois, les habitants de la résidence Bertrand Padissy à Avon, se sont réveillés avec un sanglier dans leur jardin. Il y a trois semaines, un riverain a eu la surprise, en achetant son journal de bon matin, de rencontrer « deux sangliers en train de fouiller le sol d’un massif de rosiers ». Les animaux entrent en ville pour manger et boire.

La Fédération Départementale des Chasseurs de Seine-et-Marne a organisé une chasse dans la forêt de Fontainebleau le dernier week-end de Septembre et a tiré le gros lot. Les chasseurs qui ont participé à cette chasse exceptionnelle, se sont retrouvés face une bête exceptionnelle, un mastodonte de près de 300 Kg, soit deux fois la taille des sangliers hantant nos forêt. Il s’agit en fait d’une sous-espèce du mammifère appelée le Sus Scrofa Attila, ou sanglier des Balkans.

Ce sanglier vit principalement au cœur des immenses forêts de Turquie, la Fédération Départementale soupçonne une introduction d’un de ces spécimens sur nos terres de manière illégale et une enquête devrait être ouverte.

Petit nid douillet à vendre sur Fontainebleau

A vendre, en centre-ville de Fontainebleau, bâtiment inscrit aux Monuments Historiques, mise aux enchères en 2016 avec une mise à prix de 500.000 €. La prison de Fontainebleau est à vendre ! Fermée en 1990, suivie par son musée en 2013, la prison sera vendue aux enchères en 2016 par les Domaines.

Apres la fermeture de la prison, l’espoir d’en faire un musée, unique en son genre, avait séduit jusqu’au Ministère. Après 1 million de travaux, le Musée avait ouvert en 1995, sans pour autant décoller : pas de panneau devant l’entrée, pas de visite pour le grand public. Résultat : un site méconnu, endormi, malgré la richesse de ses collections et la présence spectaculaire de deux guillotines !

Vidé et définitivement fermé depuis 2013, la prison n’avait plus qu’à attendre quel avenir lui serait réservé. Ce sera donc au futur propriétaire d’écrire sa nouvelle histoire, mais pour cela, il faudra attendre 2016 pour connaitre qui sera l’heureux propriétaire des lieux.

PRISONBLO

 

 

Développement économique et aérodrome, la suite…

Comme nous vous l’avions communiqué dans notre dernière édition, un aérodrome pourrait voir le jour prochainement entre les municipalités de Faremoutier et de La-Celle-Sur-Morin. Une seconde entreprise est entré dans la danse, la Charles Herbert Morssalion. D’après nos sources, il semblerait cependant que toute l’attention des municipalités reste tournée vers l’entreprise familiale Leonard & fils.

Une réunion a d’ailleurs été programmée ce samedi 10 Octobre 2015 à partir de 21h00 à la communauté de communes de Pommeuse, ville voisine, pour l’ouverture d’un débat public.

Éclipse – La Folie Rouge

Les habitants d’Europe, d’Afrique, d’Amérique du sud et du nord ainsi que de l’ouest de la Russie ont pu observer une éclipse totale d’une « super Lune » dans la nuit du 27 au 28 septembre. Pour observer ce phénomène nul besoin de lunettes de protection ou de télescope, il a suffi de veiller tard dans la nuit.

Un événement astronomique qui a réuni un grand nombre de personnes admiratives et rêveuses mais cela n’a pas été le cas pour les animaux. En effet, il a été noté une agitation exceptionnelle de nos amis les bêtes durant le phénomène. Plusieurs cas d’agression ont même été signalés par des propriétaires de chiens ou de chats. Les résidents des zoos, chenils et centres SPA ont été, eux aussi, victime de cette folie lunaire. Les bois et forêt n’ont pas été en reste, des promeneurs nocturnes qui profitaient de l’éclipse ont dû fuir face à un cerf rendu fou.

Le phénomène a cessé au matin du lundi, les explications sur ce qu’il s’est passé reste pour l’instant sans réponse concrète. Certain parle de la Folie Rouge. Affaire à suivre.

113798fa857ae98ea0a8da57cb9a6cfe

Un prophète dans la nuit

Un vieil homme hirsute a été vu à plusieurs reprises dans le parc de la Fontaine aux pigeons. Il y erre la nuit, habillé tel un prophète biblique armé de son bâton de pèlerin. Plusieurs témoins qui l’ont approché, affirment que ce vieillard parlerait avec les morts et plus particulièrement à Eléonore Lemaire.

Cette jeune femme est connue de par les circonstances étranges de sa mort, il y a un an de cela. Les autorités n’ont, encore aujourd’hui, aucune réponse.

Les plus curieux parmi la faune nocturne rapportent que les paroles du prophète sont étranges et d’un autre temps. Aucun hôpital psychiatrique n’a eu à déplorer la fuite d’un de leur patient et ce vieil homme n’a démontré aucune tendance agressive se contentant de déambuler dans le parc et d’intriguer les promeneurs.

Les Hollywood Vampires

Dans les années 60 et 70, ce club de musiciens de rock se réunissait au fameux Rainbow Bar an Grill sur le Sunset Strip à Holywood. Le club avait comme membres, Jim Morisson, Jimmy Hendrix, John Lennon, et bien d’autres. Le dernier vampire vivant aujourd’hui est Alice Cooper qui a décidé de rendre hommage à ses amis avec la participation de Johnny Depp.

 HardForce-blog-555

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

L’édition explosive des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 30 septembre 2015

Chers lecteurs, chères lectrices, il y a des jours plus explosifs que d’autre et aujourd’hui en est un ! Fontenay-Tresigny ressemble à une zone de guerre, la rue Bertaux a été dispersée dans les flammes, le sang et les larmes. Et pendant ce temps-là à Paris, on va disperser un noble patrimoine, mettre la monarchie aux enchères. Dans les deux cas, ça coûtera et ça rapportera son pesant de cacahuètes.

La question est : A qui ?

Je vous laisse trouver la bonne réponse pour ma part j’ai ma petite idée.

 

Explosion dans la nuit : Fontenay-Trésigny sous le choc

Dans la nuit de lundi à mardi, vers 3h du matin, l’effondrement du bâtiment du 29 rue Bertaux a provoqué la rupture d’une conduite de gaz. Quelques instants plus tard, une violente explosion a dévasté la rue. L’arrivée massive des pompiers a permis de circonscrire l’incendie tandis que la gendarmerie bouclait la zone.

L’incendie a duré plus de deux heures et ce n’est que vers 5h30 que les secours ont pu commencer à prendre en charge les victimes du sinistre. Le nombre des victimes est important, les pompiers ont pour le moment dénombré 10 morts, 4 blessés graves et 6 blessés légers qui ont été transférés au Centre hospitalier de Coulommiers. Il reste néanmoins 5 personnes encore portées disparues.

Cet événement laisse dans le plus grand désarroi les habitants de la rue Bertaux qui ont tout perdu en l’espace d’une nuit. Pour certains, c’est une tragédie : «J’ai tout perdu. Mon commerce, c’était toute ma vie.» énonce hébété le propriétaire de la quincaillerie Moinot. D’autres plus chanceux n’en restent pas moins sous le choc : «J’ai été réveillé par un tremblement puis j’ai vu mes vitres exploser. J’ai cru revenir en 1941 durant la guerre» déclare, encore tremblant, l’un des habitants du quartier.

Les dégâts sont estimés à plusieurs centaines de milliers d’Euro et pourraient atteindre le million. Un plan de secours et de soutien a été mis en place par la mairie pour les rescapés mettant à disposition la salle municipale. Le maire, Pierrick Rollissi, est venu à la rencontre de ses concitoyens pour les soutenir et remercier le travail exemplaire des secours affirmant que tout sera mis en œuvre pour aider les victimes. Il a également affirmé qu’une enquête est en cours afin de déterminer les causes du sinistre, aucune piste n’est exclue.

L’Héritage aux enchères

Ce sont des témoins rares de l’histoire. La maison de vente Sotheby’s dispersera en cette fin du mois de Septembre, près de 232 œuvres, meubles et objets ayant appartenu au comte de Paris (1908-1999). Dans cette collection figure notamment une toile de Louis de Carmontelle, Les gentilshommes du duc d’Orléans dans l’habit de Saint-Cloud (1770). Estimé à 350 000 €, c’est le lot le plus cher de cette vente. D’autres pièces d’exception sont également dispersées, comme le tableau Louis-Philippe, duc de Valois, au berceau (1774), de Nicolas-Bernard Lépicié (200 000 €) ou un collier de l’Ordre du Saint-Esprit (300 000 €).

Prétendant au trône de France, le comte de Paris avait hérité de son père en 1940, et à sa mort, il avait légué ses biens à la fondation Saint-Louis, qu’il avait créée pour sauvegarder le patrimoine de la famille d’Orléans.

«Cette collection constitue un ensemble unique et absolument exceptionnel. Il s’agit d’une vente royale, un événement tout à fait rare pour le marché international de l’art: ce sont les objets les plus précieux des Orléans conservés jusqu’à aujourd’hui dans la famille depuis cinq siècles. Certains remontent à Henri IV», qui régna sur la France de 1589 à 1610, précise à l’AFP Pierrot Marthes.

Lors du lègue de ses biens à la Fondations Saint-Louis, les enfants du comte de Paris avaient entamé une procédure d’une douzaine d’année pour obtenir la restitution de l’héritage. La justice a fini par trancher et décidé de la restitution aux héritiers des «biens historiques du trésor des rois de France», leur spoliation manifeste par leur aïeul ayant été reconnue en dernière instance, au terme d’une longue bataille judiciaire.

«Par la succession, les héritiers restent soumis au partage. Et partager ce trésor familial et historique est quasiment impossible avec un problème insoluble d’équité. La solution, c’est la vente», explique le vice-président de Sotheby’s.

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

Le Septembre des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 16 septembre 2015

La rentrée et ses changements économico-écolo-culturel, mes chers lecteurs.

Oui, oui, vous avez bien lu. Un aérodrome à l’étude, une réharmonisation forestière de l’ONF, une augmentation des enseignants privés, la vente explosive d’un vieil ouvrage, des cadavres d’animaux et pour compléter avec de l’étrange, un écureuil vampire.

Serait-ce un écureuil psychopathe, vampire, suisse, adepte de la raison d’Etat et protecteur des espaces verts qui est à l’origine de tout cela ? Que de mystère entre le bronzage intégrale et la pina colada. Trop de pina colada ? Je n’en suis pas sûre.

 

Transfert Scolaire : Le privé gagnant

L’augmentation des effectifs dans l’enseignement privé a-t-elle pour cause les rythmes scolaires ? Les responsables diocésains ne semblent pas croire à cette explication.

Bien que l’enseignement catholique se soit déclaré plutôt favorable à la semaine de 4,5 jours, la plupart de ses écoles n’y sont pas encore passées. Une responsable diocésaine préfère mettre cette évolution sur le compte « du travail fait dans les établissements privé catholique».

 

Enchère record pour Machiavel

Vendredi 21 août se tenait à Montignac-Lascaux, la 20e vente de livres de collection. 250 personnes ont assisté à cette vente sous l’égide des commissaires-priseurs Vayss et Jaquelens de Clermont-Ferrand.

C’est ainsi qu’un manuscrit original de Nicolas Machiavel a été adjugé à 75000 €, un record. Nous ne connaissons pas l’identité de l’heureux propriétaire de ce magnifique ouvrage du 16e siècle, qui est passé par un intermédiaire pour cet achat exceptionnel.

Nicolas Machiavel

Nicolas Machiavel

 

L’ONF redéfinit son territoire

Pour chaque massif forestier, une réflexion globale assure la prise en compte de tous les enjeux et des besoins auxquels répond la forêt.

Chaque forêt fait l’objet d’un document de gestion, l’« aménagement forestier » qui définit surtout les grands principes d’action et une organisation générale de la fréquentation avec les communes concernés.

L’ONF a donc rétablit la liste des communes riveraines des forêts publiques et redéfinit l’implication des acteurs locaux, implication primordiale et incontournable dans la préservation de ses espaces.

 

Développement économique et aérodrome

Les municipalités de Faremoutier et de La-Celle-sur-Morin souhaitent dynamiser son développement économique grâce à un projet de construction d’un Aérodrome à cheval sur leurs deux communes.

Un appel l’offre avait été lancée et l’entreprise de BTP Leonard & fils, filiale d’Herrman-Grunder Corp, est pour le moment la seule à y avoir répondu. Mais dans tous les cas, les habitants de Faremoutier et de La-Celle-sur-Morin seront consultés et ils peuvent d’ores et déjà donner leur avis sur le site de leur maire.

 

L’écureuil vampire de Bornéo filmé

Selon les populations locales, il est capable de tuer un cerf malgré sa petite taille. L’écureuil vampire, rare et très peu étudié, vient d’être filmé dans la forêt tropicale de l’île de Bornéo en Indonésie pour la toute première fois par une équipe de scientifiques qui ont pu capter une vidéo de 15 secondes de l’animal à la queue démesurée.

 

Le rongeur, dont le nom scientifique est Rheithrosciurus macrotis, semble fourrager dans les feuilles mortes pour trouver des fruits ou de petits insectes. Pourtant, les habitants des villages de ces contrées sont formels, ils affirment que le petit mammifère peut attendre un cerf, perché dans un arbre, avant de lui fondre dessus pour lui sectionner la veine jugulaire et terrasser l’animal.

Rheithrosciurus macrotis

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

123
 

Blog du niveau intermédiaire |
NTC Solidarité |
Familyafterall |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les touristes à Frejus
| Font-Romeu Autrement
| Naissance et Co-Nais-Sens