• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 12 décembre 2018

2018 – Le Novembre des Petits Jardins

Posté par jessbk le 12 décembre 2018

L’Edito de Valentine

Novembre. L’hivers arrive à notre porte, le froid tombe sur nos épaules, secoues ses vents humides qui s’insinuent dans notre cou et nous font frissonner… Un mois parfait pour des agressions inexpliquées dans des librairies spécialisées ou pour un décès qui attristera la majorité des geeks du monde entier avec la disparition d’une figure emblématique de la culture populaire américaine. Novembre. Prémices de l’hivers mais aussi des fêtes de fin d’année, de réveillons joyeux et de promesses de bonnes résolutions. Voyez ces festivals, ces expositions à ciel ouvert, ces cabarets joyeux et futiles qui se mettent en place. Toutes ces manifestations qui nous permettent de tenir face à l’hivers qui arrive, un verre de vin chaud à la main et la joie au coeur.

Valentine Leroy, Rédactrice en chef

 

Adieu Stan Lee

Mort lundi soir, Stan Lee a révolutionné la culture populaire américaine en co-créant des super-héros.

Un créateur

Jusqu’au bout, il a créé. Mort cette semaine à l’âge de 95 ans, Stan Lee a conçu avec sa fille J.C. Lee un super-héros intitulé Dirt Man. Âgée de 68 ans, cette dernière a eu l’idée du personnage et demandait des conseils à son père pour le développer. Scénariste phare de Marvel, Stan Lee a révolutionné la culture populaire américaine en co-créant des super-héros comme Spider-man, Iron Man, The Hulk, Les Quatre Fantastiques, Thor, Avengers, Doctor Strange, Daredevil, les X-Men. Mais également le Caméléon, Bouffon Vert, Magneto et Loki.

Des hommages internationaux

Des centaines d’hommages ont été rendus à cet artiste de la pop culture. Des artistes du monde entier ont pris leurs crayons pour lui faire un dernier adieu.

 stan lee   stan lee hommage

Le festival des oubliés

Durant le mois d’octobre à Meaux a eu lieu la première édition du festival de rue « le Festival des Oubliés ».

Une attraction pittoresque et festive

Un grand festival underground a envahi les rues attenantes au Théâtre du Luxembourg ainsi que le Théâtre lui-même. Tout était réuni en matière de spectacle : musique, jonglages, dressage, peintures « tags », craies, mimes, clowns, etc. De grand camions sont venus remplis de cartons de T-shirts blanc. À suivi une distribution par les forces de l’ordre qui ont été aussi de la partie toute la soirée pour le confort de tous.

Tous s’étaient donné le « Meaux » pour participer à cette première.

De nombreuses personnalités se sont croisées lors de ce festival : des politiques tels que Monsieur le député maire Jean-François Copé et Madame la maire-adjointe déléguée à la culture et au patrimoine Muriel Hericher, mais aussi des artistes, tous se prêtant au jeu en étant vêtus de blanc, personnifiant en cela l’unité voulue de cet évènement. Ce 1er Festival des oubliés fut une réelle réussite. Bravo aux organisateurs !

La licorne bleue

 

Vague d’agressions dans le milieu occulte ?

L’occultisme fascine. Au-delà de son attrait mystérieux, cette discipline rassemble de nombreuses pratiques variées. Multiples, complexes et parfois dangereuses, les sciences occultes bénéficient d’un regain d’intérêt ces dernières années.

Des librairies vandalisées, des collectionneurs agressés.

D’abord le 11 novembre, puis le 14 novembre, des librairies proposant de nombreux livres sur l’occultisme ont été vandalisées. Certains ouvrages ont été dérobés. Il semble il y avoir une escalade de ces attaques. Un collectionneur bien connu du milieu occulte a été agressé et assassiné chez lui le 16 novembre, certains livres rares et très cotés ont disparu. D’après nos sources, les policiers travaillant sur l’enquête devraient bientôt appréhender le suspect.

Les origines de l’occultisme

Le mot « occultisme » vient du latin occultus, qui signifie « ce qui est caché, secret ». Au départ, l’occultisme se rapporte donc à l’étude de tout ce qui est caché, non tangible ou non visible à l’œil nu. Ensuite, l’occultisme s’est vu référer à toutes les disciplines surnaturelles, mystérieuses et ne pouvant être comprises par la science. L’occultisme est une catégorie de pratiques utilisées de tout temps. Depuis la préhistoire en passant par l’Antiquité jusqu’aux pratiques de magie blanche actuelle, l’homme a essayé de comprendre ce qui l’entoure et ce qui n’est pas tangible. Certaines pratiques ont par ailleurs très peu évolué depuis leur création.

Une discipline difficile à définir

Difficile de catégoriser une discipline qui englobe autant de pratiques. De manière générale, on peut dire que l’occultisme se rapporte aux disciplines suivantes : la magie, l’astrologie, la médecine occulte, l’alchimie, mais aussi les cultes sataniques et la magie noire. Cette liste n’est cependant pas exhaustive. Il s’agit de tout ce qui concerne des forces surnaturelles et leur utilisation ou leur étude.

Les catégories de sciences occultes

La magie blanche, la divination, l’astrologie ou la médecine occulte sont considérées comme plutôt bénéfiques. La divination et l’astrologie n’ont pas vocation à influencer des événements ou des personnes, elles sont donc neutres. Quant à la magie blanche et la médecine occulte, leur principe de base est de faire le bien autour de soi et de ne créer de malheur pour personne. Utilisées de manière responsable, elles apportent donc des bénéfices aux personnes qu’elles ciblent. Quand on pense à l’occulte, une des premières disciplines qui vient en tête est le culte satanique. Pourtant le culte satanique, bien qu’inquiétant, n’est pas la magie occulte la plus dangereuse. Les pratiques de magie noire, de goétie ou encore de nécromancie peuvent avoir des conséquences très négatives. Ces disciplines sont très mal vues dans le milieu de l’occultisme et sont taboues. La force occulte est donc neutre en tant que telle. L’important, c’est l’usage qu’on en fait et le but recherché. Comme pour tous les types de magie, le but est d’aider et non pas de créer le mal.

occultisme

Attention : louve dangereuse !

La forêt de Seine Port a été témoin de l’attaque d’une louve sur un chasseur.

Un chasseur pris à son propre jeu

Il y a quelques jours, un chasseur a annoncé avoir croisé une louve et lui avoir tiré dessus. Il témoigne être sûr de l’avoir blessée mais que celle-ci s’est jetée sur lui malgré sa blessure. Il a réussi à fuir de justesse l’animal blessé.

Forêt interdite jusqu’à nouvel ordre

Selon le chasseur, la louve en question a le dos noir avec un pelage qui s’éclaircit en dégradé vers le gris clair, sa gorge et son ventre sont blancs. L’animal est blessé et donc potentiellement très dangereux. La forêt de Seine Port est fermée et des battues vont être organisées pour traquer cet animal blessé et dangereux.

louve

La blague du mois

C’est une chauve-souris vampire couverte de sang qui revient en zigzaguant à sa grotte et se pose pour piquer un petit somme. Mais les autres chauves-souris, réveillées par l’odeur du sang, la harcèlent pour savoir où elle en a tant trouvé. – Oh non ! Laissez-moi dormir ! Gémit la chauve-souris ensanglantée – Non ! Dis-nous où tu as eu tout ce sang ! hurlent les autres. Finalement, la chauve-souris ensanglantée cède et dit aux autres de la suivre. Après dix minutes de vol silencieux dans la nuit noire, elles plongent dans une vallée, puis dans une forêt. Et à l’entrée d’une clairière elle leur dit : – On y est, vous voyez cet arbre là-bas ? – Oui! Oui! crient les autre chauve-souris vampires, la salive à la bouche. – Eh ben, moi je l’avais pas vu…

 

Grand concours de Street Art

La ville de Meaux organise une immense exposition à ciel ouvert en incitant les artistes d’art urbain à illuminer la ville par leurs oeuvres. Gageont que ce concours attirera l’oeil et l’imagination !

Un concours mensuel

Tous les mois un nouveau thème sera dévoilé et les artistes auront la possibilité de montrer leur talent à tous les meldois.

Thème de Novembre

Satyre, Automne et Léopard.

Support

Toutes les façades publiques (excepté les bâtiments classés dont vous pourrez trouver la liste sur le site internet de la ville)

Récompenses

- 500€ pour les 5 meilleures oeuvres

- 2000€ pour le premier prix

 street-art-derrière-le-mur

Les animaux fantastiques 2

La saga Harry Potter continue avec ce deuxième opus des animaux fabtsatiques. En salle dès le 14 novembre.

Synopsis

1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s’évade comme il l’avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l’origine d’attaque d’humains normaux par des sorciers et seul celui qu’il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l’arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L’aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin.

 grinberwwald

La grande évasion

La clinique psychiatrique de Bois le Roi a vu un patient s’évader le 08 novembre. L’information viens tout juste d’être communiquée, mais la police et l’hôpital refuse pour l’instant de parler de l’enquête. Il est à supposer que le manque de personnel est à l’origine de cette défaillance. Le manque de moyens dans les hôpitaux Les syndicats déplorent le manque de moyens dans ce type d’établissements et « souhaite surtout signaler la difficulté pour les collègues de gérer ce genre de service de nuit avec un effectif réduit lorsque des consignes de ronde toutes les 30 minutes sont données aux surveillants. »

clinique

Un Moulin Rouge Seine et Marnais

Le célèbre Moulin Rouge va prochainement ouvrir un cabaret à Meaux en Seine et Marne.

Une opportunité pour la ville

Le succès et la renommée de ce cabaret n’est plus à faire et nous sommes sûrs que l’ouverture de cette succursale va attirer les touristes, créer de l’emploi et distraire nos concitoyens. Meaux est décidément une ville qui bouge !

moulin rouge

le pdf pour vos archives: fichier pdf novembre 2018

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

2018 – L’Octobre des Petits Jardins

Posté par jessbk le 12 décembre 2018

L’Edito de Valentine

Le joli mois d’Octobre est arrivé, avez-vous pensé à cultiver vos citrouilles pour fêter Halloween avec les enfants de votre quartier ? Vous êtes-vous procuré les bonbons tant attendus par ceux-ci pour pouvoir les redistribuer tout au long de la nuit ? Certains diront qu’Halloween n’est qu’une fête commerciale mais les occasions de s’amuser sont tellement peu nombreuses que je ne peux que vous encourager à profiter des moindres occasions telles que celles-ci. Ouvrez votre porte aux enfants, déguisez-vous et amusez-vous ! Et qui sait, peut-être croiserons-nous, au détour d’une rue encombrée par les enfants, notre justicier masqué en ce soir de fête et aurons-nous enfin la possibilité de le remercier ! Valentine Leroy, Rédactrice en chef

Charles Aznavour, mort d’un chanteur de légende

Un chanteur d’origine arménienne

Charles Aznavour est né en France, à Paris, en 1924, entre les deux guerres mondiales. Il était aussi de nationalité arménienne. En effet, avant sa naissance, ses parents ont dû fuir l’Arménie, un pays voisin de la Turquie, qui était à l’époque en guerre. Ils se sont alors réfugiés en France. Ses origines arméniennes étaient très importantes pour lui, à tel point qu’il est même devenu ambassadeur de l’Arménie en Suisse.

70 ans de carrière : un record !

Charles Aznavour était donc un très célèbre, et surtout “vieux”, chanteur français. Il est décédé ce lundi après plus de 70 ans de carrière… Un record ! Il était monté sur scène pour la première fois de sa vie alors qu’il avait à peine 9 ans. Avant de devenir un chanteur célèbre en France bien plus tard, lorsqu’il avait 36 ans ! Au total, il aura vendu près de 180 millions d’albums : c’est comme si chaque Français avait acheté au moins trois de ses disques. Mais c’était surtout un homme de scène : il a donné des milliers de concerts dans plus de 80 pays. Il a composé 1 400 chansons Charles Aznavour aimait par-dessus tout écrire des chansons.

Un hommage national pour Charles Aznavour

La France a rendu un hommage solennel à Charles Aznavour ce vendredi 5 octobre 2018, dans la cour des Invalides. La tenue d’un tel événement est réservée aux plus grandes figures de la Nation. Cet hommage est très encadré par les institutions et répond à un protocole bien défini : il est inscrit au Journal officiel, il est président par le chef de l’Etat en personne. Emmanuel Macron est donc tenu de prononcer un discours pour lui rendre hommage. Le cercueil de Charles Aznavour, mis en évidence dans la cour des Invalides, était recouvert du drapeau tricolore.

Où est enterré Charles Aznavour ?

Charles Aznavour a été inhumé à Montfort, petite commune proche de Galluis où il a résidé dans sa jeunesse. L’artiste franco-arménien a fait construire dans le cimetière de la ville un caveau où reposent ses parents arméniens et son fils Patrick Aznavour, mort en 1976. L’enterrement de Charles Aznavour a eu lieu samedi 6 octobre, selon les informations de La Dépêche. Les obsèques se sont déroulées dans l’intimité pour que les proches puissent se recueillir et lui dire un dernier au revoir.

 RETRO AZNAVOUR    aznavour

La Mafia Russe aurait-elle remporté le territoire de Melun ?

La mafia russe semble prendre de plus en plus d’ampleur sur le secteur de Melun La Mafia russe est une organisation criminelle appelée aussi Bratva ou « Mafia Rouge ». C’est un terme donné à beaucoup d’organisations criminelles d’origines ethniques différentes et qui sont apparues après la dislocation de l’ex-Union Soviétique. Parmi ces dernières, on trouve des mafieux tchétchènes, géorgiens, arméniens, ukrainiens, juifs ashkenazes, azerbaïdjanais, russes et d’autres issus des diverses Républiques de l’ex-URSS. Au travers de ces différents groupes, on trouve différentes organisations criminelles comme en Russie les branches moscovites Dolgoprudnen-skaya, Izmailovskaya et Solntsevskaya. Les bandes venues des pays de l’Est sévissent chaque jour un peu plus en France. Cette mafia, née dans les goulags, prend chaque jour un peu plus racine. Recrutant des cohortes entières de têtes brûlées venues de Tchétchénie, de Moldavie ou du Caucase, cette confrérie fermée, dont les rituels initiatiques remontent au régime tsariste, préfère de loin les pays de l’Europe de l’Ouest à la Russie où elles se heurtent à une mafia impitoyable. «Chez nous, les richesses sont plus accessibles et la riposte pénale moins dure que chez eux» rapporte un magistrat. Exportant leurs «soldats» dans toutes les régions, ces bandes amassent jusqu’à 200 000 € de butin par semaine ! Des biens qui sont revendus en France ou dans les pays de l’Est. Ce sont de véritables fortunes que ces mafias se constituent en France. Malgré les interpellations régulières qu’ils opèrent, les services de police et de gendarmerie savent bien que ces réseaux se sont reconstitués et continuent à sévir. «Ils sont très bien organisés et disposent d’un nombre d’hommes inépuisables» observe un magistrat. Lorsqu’ils sont pris ils ne nient jamais. Car pour eux nier c’est se renier. «Et ça jamais. Jusqu’à la mort s’il le faut» jure l’un d’eux sorti de prison en France.

Une nouvelle présence sur Melun

De nombreuses interpellations policières sur la région concernent dorénavant des individus appartenant à ces bandes de la mafia russe. On observe un déclin très net des autres bandes préalablement en place au profit de ses nouveaux protagonistes. Nos informateurs nous ont rapportés de plus en plus de délits perpétrés par des personnes d’origine slave, des bandes sur la région parlant le russe, et l’abandon progressif des fiefs autrefois appartenant à d’autres bandes de malfrats. La Bratva aurait-elle remporté une guerre des gangs sur la région ? Que devons-nous craindre pour nos familles ? La police saura-t’elle combattre cette nouvelle menace ?

 tatouage mafia russe .  tatouage seul

Shadow est toujours là !

Shadow semble de retour !

Après plusieurs mois d’absence, notre justicier préféré semble avoir refait surface, pour le plus grand plaisir des dames de la région et au plus profond désaroi des représentants de la justice qui ne savent plus quoi faire pour lui mettre la main dessus ! Nous vous rappelons qu’un mandat d’arrêt a été lancé contre notre justicier, sans effet jusque présent.

De nouvelles actions anti-prédateurs

Shadow aurait passé à tabac trois prédateurs sexuels pendant plusierus nuits de cette semaine sur Provins. Et sa compagne ? Par contre, nous n’avons pas eu de nouvelles de la rose verte, la femme qui l’accompagnait pendant ses précédentes « missions ».

shadow

Un sérial killer en Seine et Marne ?

Un nouveau corps mutilé

Un corps mutilé à été retrouvé dans la ville de Brie Comte Robert. Tous les organes ont été arrachés de la dépouille avec une brutalité inhumaine. Ce n’est pas le premier corps mutilé de cette manière que l’on retrouve dans notre département. Les forces de l’ordre ne savent plus où donner de la tête et parlent maintenant de tueur en série. Des profileurs ont été dépêchés sur l’enquête pour tenter d’identifier le profil du ou des coupables de ces exactions. Nous ne pouvons que vous encourager à la plus grande prudence et ne pas vous déplacer seul(e) la nuit pour limiter les risques d’attaque. Un numéro d’alerte Un numéro spécial a été mis en place pour communiquer toute information utile aux enquêteurs. N’hésitez pas à l’appeler si vous avez le moindre doute. 01 XX XX XX XX

 gendarmes .   meurtre police

Melun retrouve un peu de sa sérénité

Suite à l’attentat de l’île de Melun il y a quelques mois, le département, et surtout la région de Melun, se trouvait en alerte vigipirate renforcée. Nous constations beaucoup de barages routiers et de contrôles d’identité à travers tout le département. Il semble cependant que la surpopulation policière de Melun se soit tranquillement évacuée pendant l’été et que nous ayions retrouvé une ambiance légèrement plus sereine lors de nos déplacements. Attention, que cela ne nous empêche pas d’être vigilants !

vigipirate

Halloween à Disneyland

Vous allez méchamment aimer faire la fête pendant le Festival Halloween Disney !

Vivez une célébration d’Halloween méchamment déjantée au milieu d’un monde de citrouilles extravagantes et de mystérieux fantômes. A l’occasion de Mickey 90 Mouse Party, Mickey mène la danse lors de la célébration d’Halloween à Disneyland Paris, du 1er octobre au 4 novembre 2018. Rejoignez la fête pour un festival monstrueusement festif avec Mickey et une tribu de Méchants Disney !

 citrouille

Netflix annonce la sortie d’une nouvelle série

Netflix lance une nouvelle série appelée Vampires

« Lorsqu’une jeune adolescente rebelle doit faire face à son destin (devenir une vampire), sa mère qui l’a toujours surprotégée entraîne alors toute sa famille dans une course effrénée pour la guérir. »

Adaptation

Cette série est une adaptation du livre « Vampirtes », le dernier roman auquel travaillait Thierry Jonquet, avant d’être frappé par la maladie, avant de mourir à l’été 2009. Le roman, qui, on le sent, aurait dû courir sur quelque quatre cents pages, s’arrête net à la 185e, par cette phrase : « Un long travail commençait. Aussi routinier qu’incertain. »

Humour, tendresse, voici Vampires.

Chacun sait que les vampires n’existent pas. Et pourtant… Quand vous aurez lu ce farceur de Thierry Jonquet, vous ne serez plus certain de rien… Espérons que la série de Netflix sera aussi interessante que le livre dont elle est tiré et qu’elle nous proposera une suite aussi explosive que le livre ne le laissait présager !

 vampires

Un « monstre » aperçu dans les environs de Provins

Le mois dernier a vu affluer les témoignages de personnes ayant aperçu un monstre dans les environs de Provins. Les témoignages de monstres dans la région ne sont pas rares mais ceux-ci ont en commun le fait de parler de la ressemblance du monstre avec une gargouille.

Mais à quoi sert une gargouille ?

N’avez-vous jamais ressenti un sentiment de malaise ou tout simplement un questionnement devant ces créatures étranges ? S. Tesson, écrivain français, dans son livre Aphorismes sous la lune et autre pensées sauvages (2008) écrit qu’elles sont chargées de surveiller les hommes. Et si on essayait d’en savoir un peu plus sur ces créatures ? Rappelons qu’une gargouille (nom venant du latin garg-, gorge, et de l’ancien français goule, gueule) est, dans le domaine de l’architecture, une partie saillante d’une gouttière destinée à faire écouler les eaux de pluie à une certaine distance des murs. Ce type d’ouvrage sculpté, généralement en pierre, est souvent orné d’une figure animale ou humaine typique de l’art grotesque roman puis surtout gothique. Par métonymie, elles désignent toute figure sculptée évacuant de l’eau et représentant le plus souvent un animal monstrueux. Elles sont ainsi présentes dans les temples grecs, les mascarons de fontaines. Les gargouilles se caractérisent par leur grande diversité, ainsi Eugène Viollet-le-Duc souligne qu’il n’y en a pas deux identiques en France3, ce qui ne facilite pas leur interprétation. De plus elles sont très souvent abîmées, du fait de leur position et de leur fonction architecturale, et beaucoup de celles que l’on observe aujourd’hui datent des grandes campagnes de restauration du xixe siècle. Cependant grâce à quelques ensembles bien conservés ou ayant fait l’objet de moulages on peut distinguer plusieurs types de gargouilles5 ;

- Des gargouilles animales, avec notamment un nombre important de lions et de chiens. Elles sont largement majoritaires au xiiie siècle. Aux périodes tardives ces animaux peuvent être engagés dans des actions diverses, combattant, dominant ou dévorant un autre animal ou un homme, ou encore faisant une action humaine, jouer de la musique par exemple.

- Des gargouilles hybrides ou monstrueuses, par exemple des dragons. On peut trouver des hybrides anthropomorphes.

- Des gargouilles humaines, les premières connues étant celles de Saint-Urbain de Troyes. Elles présentent généralement des attitudes amorales, ivrognerie, acrobatie, figurations de pêchés, ainsi un usurier portant sa bourse, ou encore dans des attitudes obscènes. Certaines, tardives, se trouvent engagées dans une narration qui parfois paraît les rattacher à des épisodes bibliques. Aujourd’hui on s’accorde sur leur efficacité symboliques ; elles sont apotropaïques, elles repoussent le mal, et sont en quelque sorte les gardiens de l’édifice, contre les démons mais aussi contre les pêcheurs.

Légende sur l’origine des gargouilles

Il y a très longtemps, un dragon ailé hantait les rives de la Seine et terrorisait la population en crachant des torrents d’eau et en décimant les hommes et les animaux. En l’an 520, le prêtre St Romain qui deviendra plus tard évêque de Rouen décida de délivrer Rouen de ce monstre à condition que les habitants se fassent baptiser et qu’une église soit construite en ces lieux. Ces derniers acceptèrent et la gargouille fut vaincue par le signe de la Croix et mise au bûcher. Seul le corps de la bête se consuma, la tête et le cou ne brûlèrent pas et furent exposés sur les remparts de la ville. Les gargouilles, ne pouvant plus vivre le jour car le soleil transformait leur chair en pierre, reprenaient vie à la tombée de la nuit avec la lune.

 Gargoyle daemon sit on a roof of a building.

La Seine et Marne, berceau du Christianisme ?

Une modification de pensée et de modus operandi pour l’église catholique

Même si les prêtres continuent de manquer, même s’il y a encore trop peu de nouvelles vocations, les mouvements d’inspiration religieuse se développent. Ils renaissent dans un contexte un peu différent de celui des anciennes organisations catholiques, dont les préoccupations étaient plutôt sociales. Inspirées par l’enseignement social de l’Eglise, ces organisations étaient orientées vers la transformation de la société, vers la justice sociale. Certaines d’entre elles se sont engagées dans un dialogue si suivi avec le marxisme qu’elles ont, en partie, perdu leur identité catholique. En revanche, les nouveaux mouvements sont orientés vers le renouveau de la personne humaine. L’homme est l’acteur principal de toutes les transformations sociales et historiques, mais pour œuvrer dans ce sens, il doit se renouveler lui-même. Dans le passé, le renouveau de l’Eglise a beaucoup reposé sur les ordres religieux. Ce fut le cas à l’époque du déclin de l’Empire romain avec les bénédictins, au Moyen Age avec les ordres mendiants (franciscains et dominicains), après la réforme avec les jésuites et les initiatives comparables ; au XVIII° siècle, avec les rédemptoristes et les passionistes ; et enfin au XIX° siècle, avec les congrégations missionnaires dynamiques comme les verbistes, les salvatoriens et, naturellement, les salésiens. Au cours de notre siècle, outre les ordres et congrégations nouvellement fondés et l’épanouissement extraordinaire des instituts séculiers, des mouvements d’un genre inédit sont donc apparus dans la période conciliaire et post-conciliaire. Ces mouvements rassemblent certes des personnes consacrées, mais surtout des laïcs mariés et insérés dans la vie professionnelle.

De nouvelles techniques pour attirer du monde dans les églises.

Et ca marche ! A toulouse, Le Père Sébastien Vauvillier est responsable de 45 clochers, pour une vaste paroisse de 40 kilomètres en Haute-Garonne. Voici donc une idée pratique qu’il a mise en oeuvre: le «taxi-messe». Un véhicule de neuf places fait la navette gratuitement chaque dimanche pour les fidèles de l’ensemble paroissial de Caraman et Revel. Composez un numéro et une voiture vient vous chercher pour vous conduire à la messe du dimanche matin ou à celle du soir. Un service gratuit, assuré par un salarié de la paroisse, dont les tâches sont de conduire ce «taxi-messe» et de distribuer des prospectus dans les boîtes aux lettres des villages pour les prévenir de cette initiative. Ces initiatives se multiplient en France et ne sont pas des moindres en Seine et Marne : taxis-messe, aide aux personnes agées, aide à domicile, aide aux devoirs, bar-cathos, prêtres chanteurs dans la mouvance du groupe « Les prêtres » (créé à l’initiative de Mgr di Falco, et composé de trois membres du clergé du diocèse de Gap et d’Embrun). etc. Les services rendus par les serviteurs de l’église en Seine et Marne sont foison et permettent de garder le troupeau au sein de la communauté. Les églises se remplissent de nouveau avec un public de tous les âges. 

pape

Les bonnes annonces

Voiture à vendre

Vend une alfa romeo 146 189 000 km pour 1999€ Contactez Damien au 07 XX XX XX XX

Menace

Le prochain qui abîme mon école sera mon ennemi.

 

Fichier pdf pour vos archives: fichier pdf octobre 2018

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

2018 – Le Juin des petits jardins

Posté par jessbk le 12 décembre 2018

L’Edito de Valentine

50 ans. C’est le temps qui est passé depuis les évènements de Mai-Juin 1968. Beaucoup de choses ont changé depuis cette époque mais les étudiants sont toujours dans les rues, signe que ce changement n’est toujours pas terminé. Quand à la Seine et Marne, un pyromane semble sévir dans la région avec de multiples feux et explosions très rapprochés, espérons que les forces de l’ordre arriveront à y mettre un terme. Peut-être que notre super héros préféré y mettra lui aussi ça patte, qui sait ? L’église aussi revient en force dans la région en sacralisant de nouveau tous les anciens lieux sacrés tombés en désuétude. Et pour les sorties possibles du mois, nous sommes tous suspendus aux nouveautés de Disneyland en espérant de nouvelles attractions prochaines ! Valentine Leroy, Rédactrice en chef

interdit d interdire   mai 68

Mai 1968 – Sous les pavés, l’embrasement

La révolte des étudiants gronde en ce début mai 1968. Dans la France de De Gaulle, la jeunesse aspire à une nouvelle société. La contestation, partie de Nanterre, s’étend à la Sorbonne et au Quartier latin, à Paris. Chaque jour apporte son lot de manifestations, de blocages et d’affrontements avec les forces de l’ordre. Dès les premiers jours, le mouvement n’est pas vu d’un bon œil, y compris par les syndicats de travailleurs et une partie de la gauche. Le 10 mai, une nouvelle manifestation va venir tout bouleverser. La nuit tombée, les étudiants occupent le Quartier latin et dressent des barricades. La répression est si violente que deux jours plus tard, c’est le pays tout entier qui se met en grève générale.

Une grève générale

Sans mot d’ordre aucun, et à la surprise des responsables de chaque camp, la grève générale symbolique prévue pour le 13 mai ne s’arrête pas ce jour-là. Le mouvement ne fait au contraire que s’étendre rapidement dans les jours qui suivent : c’est la première grève générale sauvage de l’Histoire. C’est aussi la première fois qu’une grève générale paralyse un pays parvenu au stade de la société de consommation. Des grèves et occupations d’usine spontanées se multiplient. La première a lieu à l’usine Sud-Aviation Bouguenais, en Loire-Atlantique, le 14 mai avec 2 682 salariés ; il s’agira à la fois du premier et du plus long des mouvements ouvriers de Mai 68, prenant fin le 14 juin. Le 22 mai, dix millions de salariés ne travaillent pas (en grève ou empêchés de travailler).

Un changement politique

Dans tout le pays, la parole se libère et devient pour quelques semaines la raison d’être des Français. Enthousiasmé ou catastrophé, dubitatif ou méditatif, chacun selon sa sensibilité participe ou observe. Des dialogues intenses se nouent dans les rues, entre inconnus, et à travers les générations. Le 30 mai, de Gaulle accepte de dissoudre l’Assemblée nationale pour organiser de nouvelles élections législatives Le 31 mai, l’essence revient dans les stations-services et la presse rapporte que des chars convergent vers Paris et que des unités en armes se regroupent au camp de Frileuse. Les élections des 23 et 30 juin s’achèvent sur un raz-de-marée électoral pour les gaullistes, dont le groupe emporte la majorité absolue à l’Assemblée, situation sans précédent. Néanmoins, les Français ont appris à apprécier en ces jours-là le vrai vainqueur de la crise : de Gaulle n’est plus irremplaçable et, après l’échec du référendum du 27 avril 1969, suivi de sa démission immédiate, c’est sans surprise que Georges Pompidou accède à l’Élysée, après élections.

 

Un pyromane sur la Seine et Marne ?

Des feux de forêts très… trop nombreux…

Beaucoup de feux de forêt semblent se déclarer en seine et marne, un pyromane en serait t-il a l’origine ? Le dernier en date semble avoir eu lieu dans la forêt de Sénart.

Des victimes à déplorer

Un corps non identifié a été retrouve calciné dans la forêt. Une personne semble également avoir été retrouvé en bordure de la route. Brulée très grièvement, cette personne s’est cependant échappée de l’hôpital malgré ces graves blessures. Est-ce vraiment une victime ou est-ce le pyromane recherché ?

 Incendie-Foret-2753-2012-08-29

Shadow est de retour !

Shadow revient sur le devant de la scène

Après quelques semaines d’absence, notre super héros semble s’en prendre maintenant aux gens du voyage qui battent leur femmes. Est-il bien raisonnable de s’en prendre à cette communauté ? Shadow serait-il devenu subitement suicidaire ?

 bam-51267954

Loups : le comportement d’une meute

Suite à la recrudescence de la présence de loups en Seine et Marne, nous vous récapitulons ici les us et coutumes d’une meute.

Alpha, Beta, Gamma et Omega

Dans le domaine animalier, le terme « meute » désigne un groupe de canidés, entre 2 et 15 individus, généralement proches parents. Une véritable hiérarchie règne au sein de la meute. En haut de la pyramide, nous avons les alphas, les leaders. Ils fonctionnent par deux, un couple de loups dominant, mâle et femelle. Ils sont reconnaissables à leur queue levée quand les autres l’ont basse. Les alpha ont tout pouvoir, notamment lorsqu’il s’agit de se nourrir, ils sont les premiers à se servir. Les autres membres ne peuvent manger qu’après que le couple dominant a fini. Il veille à la cohésion de la meute et maintient l’ordre dans toute la famille. Le couple alpha est également le seul à se reproduire. En dessous, nous avons les bêta. Ce sont les bras droits du couple dominant appelés à les remplacer en cas de décès ou si le couple alpha perd sa place de leader. Les bêta exécutent les ordres du couple leader et jouent également les gardes du corps pour eux. Puis viennent les gamma, le gros de la meute, ce sont les dominés. Ils suivent les instructions décidées par le couple alpha mais transmises par les bêta dont ils dépendent. Ils font vivre la meute au quotidien. Enfin, la meute accueille aussi un oméga, qu’on qualifiera de « victime ». En concentrant sur lui toute l’agressivité de la meute, il permet que celle-ci n’explose pas. Sans oméga, les conflits pour devenir le couple alpha seraient perpétuels. Il s’agit souvent d’un jeune ou d’un vieux loup. A terme, il s’isole de plus en plus de la meute et peut finir par s’exiler, devenant ainsi un loup solitaire. Malgré les différences de traitement entre ses membres, la meute à un objectif et un intérêt commun : rester uni pour rester fort, ce qui peut s’avérer déterminant dans de nombreuses situations, comme lors d’une confrontation avec une autre meute.

 loup

Fermeture exceptionnelle à Disneyland

Le parc de Disneyland fermera ces portes exceptionnellement le 2 juin a partir de 22H30. La fermeture concerne également Disney village. Aurons-nous le une prochaine surprise vis-à-vis de Star Wars ou d’un autre évènement cinématographique récent ? Soyez attentifs !

 disneyland

L’église revient en force

Des sacrements

Le diocese, depuis le 7 mai dernier, a lancé une action qui n’était pas arrivée sur la Seine et Marne depuis le siècle dernier: il est en train d’effectuer des rituels de resacralisation de tous les sites catholiques de la région. Interrogé par nos soins, l’évèque en charge a annoncé : « En ces temps troublés il est important que les fidéles sachent que l’eglise n’a jamais autant été leur pilier. »

La sacralisation

« Un lieu sacré n’est jamais choisi par l’homme, il est simplement découvert par lui ». Cette citation de Ralph Stehly pose les jalons du processus de création d’un site sacré. Ainsi, le-dit processus est marqué par plusieurs étapes. Tout d’abord, un espace devient sacré à partir du moment où il est consacré par une théophanie ou par une hiérophanie. Plusieurs « types » de lieux sacrés se distingent, par exemple l’espace naturel ouvert (forêts, sources, …) qui était vénéré par les religions païennes au même titre que les espaces naturels fermés que sont les grottes ou les cavernes. L’on assiste à une nécéssaire matérialisation du culte, et se faisant au marquage, à l’apposition d’une empreinte spatiale destinée à montrer le caractère sacré du lieu aux yeux de tous ainsi qu’à l’asseoir dans l’espace. D’après Ernest Cassirer, philosophe allemand du XIXe siècle, « la sacralisation commence lorsqu’on détache de la totalité de l’espace un endroit particulier qui est distingué des autres, entouré et pour ainsi dire clôturé par le sentiment religieux ». Pour rendre plus importante encore cette assise spatiale, certaines religions reprendront à leur compte des lieux de culte « païens » et ainsi faciliteront l’adoption de leur doctrine par les populations nouvellement converties (processus d’oblitération des lieux). On peut citer l’exemple de la religion catholique qui, entre les Ve et VIIIe siècles, convertit de nombreuses populations celtes au catholiscisme. Ainsi au VIe siècle, un évèque chrétien incapable de déraciner une fête païenne fit construire une chapelle dédiée à un saint chrétien sur le lieu même de cette fête et la transforma en un jour d’adoration de ce saint. Cependant, la sainteté d’un lieu provient de la vision que les populations autochtones en ont, c’est-à-dire que si un changement de perception advient, il pourra entraîner un abandon du lieu (ce fut peut-être le cas de Stonehenge (photo 4) par exemple). De plus, le ressenti dépend de l’observateur, de sa culture et de sa sensibilité : un occidental non averti ne voit dans le Mont Kailas qu’une simple montagne. Le caractère sacré d’un site ne s’efface que rarement avec la disparition des croyances auxquelles il était voué. On assiste à une continuité temporelle du sacré et, de par le fait, à une multiplication des croyances au sein d’un même site qui donne lieu à la superposition d’empreintes spatiales de différents cultes.

 eglise

Le vampire ukrainien de l’eurovision

ll s’appelle Mélovin, un nom qu’il dit inspiré de Halloween et d’Alexander McQueen. Cet Ukrainien, qui ne porte qu’une seule lentille de couleur, entre sur scène allongé dans un piano-sarcophage, avant de jouer de l’instrument au-dessus des flammes. C’est risqué, spectaculaire, et en plus, le titre Under the Ladder a tout pour plaire à l’Eurovision : une musique eurodance à 140 bpm et des « oh oh oh » faciles à retenir.

L’ukraine

Si en 2003 seuls vingt-cinq pays pouvaient participer au Concours Eurovision de la Chanson, l’UER décida d’ouvrir une place supplémentaire et de l’offrir à l’Ukraine qui fit son entrée dans le concours. Absent en 2003 pour des raisons financières, le pays remporte à deux reprises l’Eurovision, en 2004 et en 2016. On garde en mémoire la prestation de Verka Serduchka, artiste travesti haut en couleur qui fit polémique et termina second du concours, celle de Svetlana Loboda en 2009 qui voulait faire de son passage un show unique… Résultat : des costumes hors-normes, un décor impressionnant et 80.000 euros de budget pour trois minutes de prestation ! Impossible de passe à côté de la polémique de l’année dernière : l’Ukraine ayant interdit à la Russie de faire entrer sa participante sur le sol ukrainien, obligeant de cette manière la Russie à se retirer du concours. En 2017 le pays a fait pale figure, se classant 24ème de la finale avec O.Torvald et le titre « Time ».

Mélovin

Mélovin est un jeune homme de 21 ans qui a eu l’occasion de se faire connaître en participant à la version ukrainienne de ‘Incroyable Talent’ puis surtout lors de sa victoire à ‘X Factor’ en 2015. En 2017, MELOVIN tente de représenter l’Ukraine mais il échoue lors des sélections se classant alors troisième. Qu’importe, il retente sa chance cette année avec succès. Si la passion première de MELOVIN est la musique il se passionne aussi pour le parfum et sortira d’ailleurs son premier parfum cette année à l’occasion de l’Eurovision.

Under The Ladder

Ecrit par Mike Ryals et composé par Mélovin « Under The Ladder » s’est offert une mise en scène signé par Konstantin Tomilchenko qui avait déjà mis en scène Jamala en 1994. Avec son look de vampire des temps moderne MELOVIN chante « Tu peux voir que quel que soit le temps qu’il fait, que le vent soufflera toujours »… D’une logique implacable ! Le titre possède une belle énergie mais n’a obtenu que la 17eme place au classement final.

 Ukraine-MELOVIN-Eurovision-2018

Les bonnes annonces

Cantatrice

Ma petite Cantatrice, notre Idylle finale va enfin commencer, je t’attends pour ton chant du cygne maintenant que NOUS avons fait rôtir le petit canard.

Fin

Le jugement final approche, il vous reste peu de temps pour acquérir la rédemption je serais la pour vos dernier sacrement. La main de dieu. Pour vous confesser 06.XX.XX.XX.XX

 

Le journal en pdf pour vos archives: fichier pdf juin 2018

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

 

Blog du niveau intermédiaire |
NTC Solidarité |
Familyafterall |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les touristes à Frejus
| Font-Romeu Autrement
| Naissance et Co-Nais-Sens