2018 – Le Mars des Petits Jardins

Posté par jessbk le 12 mars 2018

L’Edito de Valentine

Nous sommes en deuil. Encore. Après le Bataclan, Nice, Saint Etienne du Rouvray et bien d’autres encore, c’est au tour de Melun de souffrir dans sa chair. Une attaque terroriste a fait plus de 80 morts le mois dernier sur l’île de Melun. Une simple manifestation étudiante a tournée au drame lorsque des terroristes ont manipulé les participants et profité du rassemblement pour tirer à l’aveugle dans la foule. Un autre évènement tragique a aussi vu la médiathèque de la ferme du buisson disparaitre dans les flammes en emportant tous les membres de l’association se trouvant sur les lieux. Triste triste mois… Mais espérons que cette tristesse disparaîtra avec l’hivers et que le printemps nous sera plus agréable.

Valentine Leroy, Rédactrice en chef

NOUS SOMMES MELUN

attentat

Une manifestation étudiante en soutien aux évènements d’Angers a très mal tournée la nuit du 10 février dernier. Des terroristes ont profité de l’agitation provoquée par les étudiants pour tirer au hasard dans la foule.

Un bilan très lourd

Plus de 80 morts sont à déplorer dans la population étudiante, dont 80% étaient des étudiants de Melun, on déplore également dix blessés dont 3 blessés graves qui sont toujours en observation à l’hôpital de Melun. Trois corps ont également été repêchés dans la seine et quatre étudiants sont portés disparus.

Pas de revendication

L’attentat n’a pour l’instant pas été revendiqué par une quelconque organisation terroriste. Les témoins de la scène nous ont cependant rapporté avoir entendu des exclamations contenant l’expression «Allah akbar», signifiant «Dieu est le plus grand», expression bien reconnaissable utilisée dans les derniers attentats ayant eu lieu en France, que ce soit celui du Bataclan à Paris en Novembre 2015 ou celui de la promenade de Nice en Juillet 2016. Les témoignages laissent donc penser à un attentat islamiste typique de DAESH.

Une université en deuil

L’université de Paris Assas pleure la perte de ses étudiants et a mis en place plusieurs actions pour accompagner ses étudiants dans leur deuil. – Des hommages sont rendus régulièrement dans l’université avec des affichages pour chaque étudiant ayant trouvé la mort dans l’attentat. Des mots de leurs camarades de classes ou même d’inconnus sont écrits sous chacune des photos pour illustrer la peine que les personnes ressentent dans cet évènement traumatisant. – Des cellules de soutien ont été instaurés pour accompagner les étudiants dans leur deuil. – Des aménagements de cours et d’examen ont été mis en place pour laisser aux étudiants le temps de se remettre. – Une minute de silence a lieu toutes les semaines le lundi midi en hommage aux victimes.

Shadow ou Arrow ?

240_F_169585553_GM1vUaxOW8J3zpf3y2wCpdeoCqcAQxYW

Le retour de Arrow

Arrow, le justicier armé de flèches a été de nouveau aperçu sur les toits. Cependant, contrairement à Shadow, celui-ci ne sauve pas la veuve et l’orphelin et l’on se demande encore ce qu’il fait à se balader sur les toits de la ville.

Shadow encore et toujours insaisissable

Malgré le mandat d’arrêt émis contre lui, Shadow continue à échapper aux policiers et à aider les femmes en difficulté. Bataille de super-héros ? On pourrait se demander lequel des deux a inspiré l’autre mais nul doute sur celui qui a emporté le coeur des habitantes de la région. Si nous ne devons nous en tenir qu’au courrier des lectrices, il est certain que Shadow emporte l’adhésion pleine et entière de celles-ci !

OPA sur les musées de Seine et Marne

musée provins

Jusqu’à présent, le monde des musées français était envié pour l’exceptionnel soutien dont il bénéficie de la part de l’Etat et des municipalités. Il l’était par exemple aux Etats-Unis, où un seul musée est national, celui de Washington. Tous les autres dépendent majoritairement de l’argent privé.

De l’argent du privé

Bien sûr les musées français savaient obtenir occasionnellement une aide provenant du mécénat privé, en particulier pour les expositions plus prestigieuses ; et il faut saluer cette loi qui propose de fortes exemptions fiscales aux entreprises et personnes privées qui donnent des oeuvres d’art importantes, ou de l’argent pour les acquérir. Nous avons aussi souvent, en échange de mécénat, organisé pour le Japon ou Taïwan, pays pauvres en art occidental, des expositions à caractère scientifique, conçues par les conservateurs français.

Des attentes parfois difficile à satisfaire

La permanence de certains chefs-d’oeuvre qui forment les collections d’un musée est une exigence que peut avoir tout visiteur. La quête de manne financière à laquelle pousse le nouveau statut des grands musées français peut expliquer certaines dérives, mais, fort heureusement, tous n’y cèdent pas.

Des petits musées en difficulté financière

Cependant, même si les grands musées arrivent à sortir leur épingle du jeu en prêtant certaines oeuvres de renom, les petits musées ont beaucoup plus de difficulté à s’en sortir financièrement.

Le musée de Provins au secours (?) des petits musées

Le musée de provins se porte actuellement acquéreur des petits musées de Seine et Marne ayant des difficultés financières. Quelle en est la raison ? Est-ce dans un but purement artistique, pour établir un cercle de prêt entre musées de la région ? Est-ce pour centraliser certaines dépenses, comme la publicité ou certains services ? Ou cela n’a t’il qu’un but mercantile et devons-nous nous attendre à perdre l’accès à ces petits musées que nous aimons tout de même visiter et qui concentrent le patrimoine de notre région ?

Drame à la médiathèque

incendie

Un incendie dramatique

La médiathèque de la ferme du buisson a brûlé avec l’entièreté du club des cinéphiles de Nandy. Une enquête est en cours pour définir les causes exactes du drame mais il semblerait qu’un court-circuit dans les machines de projection aient engendré l’incendie. Il ne reste que des cendres de cette magnifique médiathèque.

Un bilan humain très lourd

Le drame s’est produit lors de la réunion des cinéphiles de l’association « Les cinéphiles de Nandy » et tous les membres présents ont été piégés dans l’immeuble en flammes. L’enquête se poursuit pour savoir pourquoi personne n’a réussi à sortir du bâtiment à temps.

Une belle plume se cache t’elle chez vous ?

Recrutement

Nous recherchons de nouveaux journalistes pour augmenter notre petite équipe. Alors n’hésitez pas ! Prenez votre plus belle plume et envoyez vos articles à notre rédactrice en chef !

Recrutement National

Si devenir journaliste vous tente, nous voulons développer la participation de journalistes freelance (paiement à l’article publié avec des tarifs variés selon l’importance de l’article dans le journal et sa position dans celui-ci).

Exigences du poste

Aucun diplôme n’est requis, uniquement du talent dans l’écriture et dans la recherche d’information pour documenter les publications. Une éthique rigoureuse sera cependant exigée pour préserver la réputation de notre journal.

Comment les « vampires » font pour ne vivre que de sang

chauve souris

Une étude scientifique sur une espèce de chauve-souris particulière révèle leurs secrets les plus profonds. « La puissance du vampire tient à ce que personne ne croit à son existence », écrivait Bram Stoker dans Dracula. Et pourtant le « vampire commun », existe bel et bien, c’est une espèce de chauve-souris au nom évocateur. Elle a développé ses propres outils pour pallier la faible valeur nutritive du sang et les nombreuses maladies qu’il transporte, intégrant ainsi la minuscule famille des mammifères amateur de sang, selon une étude publiée ce lundi. Une étude qui démontre pourquoi ces petits animaux sont si résistants. « Les vampires communs ont un régime alimentaire extrême, en ce sens qu’il nécessite de nombreuses adaptations de l’organisme », explique Tom Gilbert de l’université de Copenhague, coauteur de l’étude. Avec son impressionnant museau écrasé, ses deux grandes incisives, et son goût pour le sang, le vampire commun (Desmodus rotundus), s’est taillé une réputation assez effrayante à l’instar de son équivalent fantastique. D’autant plus que se nourrir exclusivement d’hémoglobine est très rare dans le règne animal. Le sang s’avère pauvre en nutriments, en glucides et en vitamines et il transporte de nombreuses maladies. Seules deux autres espèces de mammifère s’en contentent… et ce sont des chauves-souris ! Les « vampires à ailes blanches » et les « vampires à pattes velues ».

Les chauves-souris se nourrissent de sang… humain !

D’ailleurs, récemment trois scientifiques de l’université fédérale de Pernambuco au Brésil ont démontré que ces chauves-souris « à pattes velues » dont ils avaient examiné les déjections avaient consommé du sang humain ! Leur étude a été publiée en décembre dernier dans la revue BioOne. Ce changement de régime alimentaire serait un symptôme de la déforestation. De nouvelles populations humaines s’installent dans les zones boisées du Brésil. Dans l’impossibilité de trouver du sang d’oiseau, les chauves-souris vampires se seraient adaptées à ce changement d’environnement. Dans ce contexte si particulier. Pour découvrir ce qui permet à l’animal de ne vivre que de sang, Marie Zepeda Mendoza de l’université de Copenhague et ses collègues ont séquencé le génome de la « Bat », chauve-souris en anglais et étudié son microbiote, c’est-à-dire l’ensemble des micro-organismes (bactéries, levures, champignons, protistes, virus) qu’il héberge en son sein.

« Une grande victoire évolutive »

D’après l’étude publiée lundi dans Nature Ecology & Evolution, le génome du vampire comprend deux fois plus de variantes génétiques que celui des autres espèces de chauves-souris, qui consomment des fruits, du nectar ou des insectes. Une découverte qui met en lumière les nombreux changements génétiques liés à ce mode d’alimentation. « L’évolution s’est certainement faite progressivement, les vampires commençant à manger des insectes mangeurs de sang, puis s’attaquant au sang lui-même », explique Tom Gilbert. Les chercheurs ont également étudié les matières fécales des vampires, découvrant la présence dans l’organisme de l’animal de plus de 280 bactéries connues pour causer la maladie chez d’autres mammifères. Pour le chercheur, cette capacité à ne vivre que de sang, une denrée abondante pour laquelle il y a peu de concurrents, représente « une grande victoire évolutive ».

Les bonnes annonces

Petit Lion

Le petit lion t’a attendu toute une nuit et tu n’es pas venu. Le petit lion à bien grandi, beaucoup de cicatrices se sont accumulées sur son pelage. La tête du petit lion ferait un bon trophée pour certains. Le petit lion ne peut plus se trémousser dans la savane comme avant.

Rendez-vous loupé

Nous nous sommes ratés, je l’ai vu tout de suite. Je suis désolée, j’aurai dû être là pour t’accueillir. Pouvons-nous réessayer ? Je ne mets pas de dates, mais là où tu m’as attendu, j’ai laissé de quoi me joindre. Reste prudent.

code

Tu veux m’joindre ? Donne-moi RDV par SMS au 06.XX.XX.XX.XX

 

Pour vos archives: fichier pdf mars 2018

Laisser un commentaire

 

Blog du niveau intermédiaire |
NTC Solidarité |
Familyafterall |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les touristes à Frejus
| Font-Romeu Autrement
| Naissance et Co-Nais-Sens