2018 – Le janvier des petits jardins

Posté par jessbk le 6 mars 2018

L’Edito de Valentine

Et voilà une nouvelle année qui commence. Quelles seront vos nouvelles bonnes résolutions pour 2018 ? Faire du sport ? Etre plus aimable avec vos voisins ? Faire du bénévolat ? Quelles qu’elles soient, les bonnes résolutions ont ceci de bon qu’elles permettent de prendre un nouveau départ, d’oublier ce qui nous a chagriné l’année précédente et de repartir du bon pied. Et il faut parfois se mettre un peu de ce baume au coeur, entre les inondations qui reprennent en Seine et Marne et les justiciers « maison » qui font justice eux-mêmes, au mépris des lois, des règlementations et du danger. Alors n’hésitez pas et amusez-vous quand vous le pouvez et que l’année 2018 vous soit douce et profitable !

Valentine Leroy, Rédactrice en chef

Les inondations reviennent sur Melun

almont

Les souvenirs des inondations d’il y a un an et demi sont encore frais. Des riverains sont intervenus auprès de la mairie de Melun pour éviter que le scénario maudit se reproduise. Des pompes vont être installées auprès des débordements de l’Almont. « Tous les acteurs, comme la préfecture et les pompiers, ont été contactés pour coordonner nos actions si nécessaire, précise Louis Vogel, le maire. En l’état actuel des choses, la situation ne requiert pas le déclenchement du Plan communal de sauvegarde, comme en mai 2016. Les services techniques vont régulièrement sur place. Il y a une astreinte 24 heures/24 ». Selon la commune, le débit est bien inférieur à celui relevé en mai et juin 2016. Elle reconnaît malgré tout que « de légers débordements » sont possibles. La présence de la pompe soulage les riverains pour qui cette installation équivaut à « reconnaître le problème ». « Pas sûr qu’elle suffise mais elle ralentira la vitesse de montée des eaux. On ne va pas continuer à se lever en pleine nuit pour aller vérifier le niveau de la rivière, insiste Michel Humeau. La mairie va devoir faire quelque chose. »

Des embouteillages énormes

La fermeture du quai Hippolyte Rossignol, envahi par les eaux, et de sa bretelle d’accès, a entraîné des bouchons à l’entrée nord de la ville-préfecture. Deux heures entre le rond-point du Champs de foire et le centre-ville lundi soir, plus d’une demi-heure entre le rond-point de l’Europe et l’avenue Thiers mardi matin… Le trafic automobile à Melun suffoque !

Des innondations… en cascade !

La montée de la Seine a aussi inondé en partie le parking de la salle des fêtes de l’Escale où sont prévus les vœux du maire à la population vendredi soir. « J’organise un plan B avec l’utilisation des parkings des terrains de sport à proximité », commente le chef de la police municipale qui a proposé aussi cette solution au Pacific Club. La mairie fait également passer des messages de prévention aux riverains des zones impactées par la crue et une équipe des services techniques a distribué mardi des parpaings pour que les gens surélèvent leurs affaires dans leurs caves.

Shadows, justicier ou criminel ?

pop

Shadows, le prétendu super-héros, fait encore parler de lui.

Cela fait deux mois maintenant qu’un individu masqué semble faite justice lui-même auprès des délinquants de tout poil. La criminalité semble effectivement en baisse depuis qu’il est arrivé mais la police ne voit pas les actions de ce justicier maison d’un bon oeil. Un mandat d’arrêt a été lancé contre cet individu et une enquête a été ouverte pour le retrouver.

Le respect des lois

La police rappelle que l’on ne doit pas faire justice soi-même et que la violence ne fait qu’engendrer la violence.

Gens du voyage

Saint-Fargeau-Ponthierry-les-26-couleurs

Les gens du voyage installés à Saint Fargeau – Ponthierry semblent avoir déménagé et le quartier a retrouvé sa sérénité.

Une relocalisation inconnue

Il paraitrait que le maire leur a promis un endroit plus propice a leur installation. Où vont-ils donc se poser maintenant ? Devons-nous craindre maintenant pour la sécurité d’un autre quartier ? Rappelons que la criminalité avait fortement augmenté dans le quartier concerné suite à l’installation de ce groupe de personnes. Que leur ont promis les élus ?

Un rappel de la loi

La 1re loi Besson du 31 mai 1990 oblige les villes de plus de 5 000 habitants à prévoir des emplacements de séjour pour les nomades. La seconde loi « Besson » du 5 juillet 2000, définit à présent les règles encadrant ces séjours. En mars 2003, la loi sur la sécurité intérieure renforce les peines encourues lors d’occupation illégale de terrains (six mois d’emprisonnement et 3 750 euros d’amende, possibilité de saisie des véhicules automobiles, possibilité de suspension du permis de conduire, etc.).

Prudence sur les routes

voiture

Personne n’est à l’abri, même les plus expérimentés… Lors d’un exercice de police ce 16 décembre 2017, un policier de Provins à fait l’erreur d’envoyer sa voiture dans la Voulzie, l’un des affluents de la seine. Nous rappelons qu’il faut être vigilant lorsque l’on conduit la nuit, surtout lorsque la route est gelée. Attention aussi en ce moment où les lits des fleuves et rivières débordent suite aux intempéries.

Le renouveau du château de Fontainebleau

Château-de-Fontainebleau-extérieur-et-parc-_-630x405-_-©-Fotolia

Le château de Fontainebleau renoue avec son public

Après deux années de baisse liées aux attentats, la fréquentation du château de Fontainebleau a augmenté de 7 % et repassé les 500 000 visiteurs en 2017, « des résultats d’autant plus encourageants qu’ils ont été obtenus dans un contexte de chantiers permanents », précise la direction. Les scolaires avec 56 000 visites, en augmentation de 13 %, constituent toujours une audience non négligeable. 77 % des visiteurs sont Français. Parmi les étrangers, les Chinois sont les premiers représentés avec 6 %, soit le double des Américains, 3 % du public. Les animations attirent toujours du monde, comme l’exposition Charles Percier, architecture et design, a attiré 71 000 visiteurs. « 15 000 amateurs de reconstitutions historiques ont répondu présent au week-end consacré à la vie de cour sous Napoléon Ier et Joséphine », se réjouit la direction qui parle d’« un nouveau record », pour le Festival de l’histoire de l’art. L’effet Jeff Koons a joué à plein pour cette 7e édition. La seconde édition du salon « Impérial chocolat » a attiré 6 000 gourmands. Un événement comme la soirée de musique électronique, organisée par Le Cercle, avec Boris Brejcha donnant un concert au pied de l’escalier en fer à Cheval, a donné une visibilité exceptionnelle au monument. Pus de 10 000 millions de personnes sont allées écouter le concert sur YouTube, depuis sa publication en mai dernier.

Au carnaval le 24 Février ?

Les enfants sont invités à venir costumés comme des princes et princesses, le temps d’un après-midi festif. Une occasion pour petits et grands de s’initier à l’escrime, à la danse et d’entrer dans l’univers d’un bal costumé de la Renaissance. Des ateliers créatifs et des séances de maquillage viendront parfaire les tenues. Les meilleurs danseurs seront élus roi et reine du bal.

Rendez-vous au château à partir de 14h

Initiation à la danse de la Renaissance ; Démonstrations et ateliers d’escrime ; Initiation publique aux saluts de cours et militaires ; Initiation aux techniques de combats ; Démonstration de duels à une et deux armes ; Atelier Mascarades ; Création de masques de fête ; Maquillage. De 16h à 16h45 : bal Renaissance Réservez vos billets avant qu’il ne soit trop tard ! http://chateaudefontainebleau.tickeasy.com/

Du temps où Chatillon-sur-Marne abritait une vampire

musidora-4

Il y a soixante ans, le 7 décembre 1957, décédait Musidora. Incarnation de la première vamp du cinéma muet français, Jeanne Roques de son vrai nom, fut l’épouse de Clément Marot, médecin de Châtillon, village où elle vécut de 1927 à 1942. Elle est enterrée à Bois-le-Roi.

Figure emblématique de la Belle-Époque connue sous le pseudonyme de Musidora.

Elle était actrice, réalisatrice, peintre, écrivain. Muse des surréalistes, amie de Colette. Femme libérée, elle a laissé son empreinte dans le cinéma, les milieux artistiques et féministes. Elle est devenue célèbre par son interprétation d’Irma Vep dans la série de films muets « Les Vampires » de Louis Feuillade tournée en 1915. Un rôle de femme fatale, où elle apparaissait cagoulée et vêtue d’un collant de soie à la cat wooman, qui lui a valu d’être considérée comme la première vamp française. Vamp comme le diminutif de vampire. Brune, le teint pâle et les yeux cernés de khôl, ses formes sensuelles à peine voilées firent rêver les Français et les soldats sur le front de la Grande Guerre. En 1927, Musidora a trouvé à Châtillon-sur-Marne un refuge. Elle revenait d’Espagne et sortait d’une histoire d’amour passionnelle avec le torero Cañero. Elle a épousé le médecin du bourg, Clément Marot, raconte sa petite-nièce Marie-Claude Cherqui. C’était un ami d’enfance, il était plus jeune qu’elle, très beau, et flatté d’être l’époux d’une célébrité. » Loin de l’image de la starlette un peu sotte, Musidora est une femme cultivée issue d’un milieu intellectuel et artistique. En 1937, Musidora chante au théâtre d’Épernay : installé dans la baignoire de l’orchestre, son fils découvre, sidéré, cet aspect inconnu des dons de sa mère. On sait aussi qu’en 1938, elle est professeur de diction au conservatoire de Reims.

Actrice, mais pas que…

Si Musidora est avant tout connue pour ses rôles d’actrice du cinéma muet, comme réalisatrice et productrice de films, elle fut aussi… – Peintre et caricaturiste : elle a suivi les cours Frémiet et ceux de l’Académie Julian et a dessiné et peint toute sa vie. – Comédienne de Music-hall aux Folies Bergère, au Bataclan, à La Pie qui chante : elle affichait sa nudité dans des revues qui attirait le Tout-Paris. – Auteure de pièces de théâtre, de poésies, de romans, de contes illustrés pour enfants. – Chanteuse et auteure de chansons. – Marraine de guerre des aviateurs de 1914-18. – Muse: Aragon et Breton écriront en 1929 une pièce lui rendant hommage, « Le Trésor des Jésuites », dont tous les personnages ont pour nom des anagrammes de Musidora (Mad Souri, Doramusi…).

Amie de Colette

Musidora et Colette sont liées par une profonde amitié qui a suivi une histoire d’amour. Elles se sont produites ensemble dans une revue au Bataclan. La première a adapté à l’écran des romans de la seconde. Toute leur vie, elles ont échangé une correspondance dont une partie, celle de Colette, a été publiée dans « Un bien grand amour : Lettres à Musidora 1908-1953 » (éditions L’Herne).

Musidora-photo

Les bonnes annonces

Super héros

Shadow, Arrow a besoin de toi dans son equipe, guette le signe dans le ciel.

Mobilier

Cherche mobilier pour décorer de nouvelles chambres. Me contacter au 06. XXXXXXXXXXX

« Oublions Cesar et vive Vigenere »

Ih hcibq uqyuol e mjcn rja gfbreig, mqpkwndgqwnk e gja vqda Ssaxgizfjpzovfu gw mfml-xq. Xsiborhiq e bivd twew ! Umynv: pt mmyexbosa.

Pour vos archives: fichier pdf janvier 2018

Laisser un commentaire

 

Blog du niveau intermédiaire |
NTC Solidarité |
Familyafterall |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les touristes à Frejus
| Font-Romeu Autrement
| Naissance et Co-Nais-Sens