• Accueil
  • > Archives pour octobre 2017

2017 – L’Octobre des Petits Jardins

Posté par jessbk le 27 octobre 2017

L’Edito de Valentine

« Des bonbons ou un sort ! » C’est ce que vont nous dire ces enfants qui vont venir frapper à notre porte dans quelques jours. Déguisés en toute sorte de créature de la nuit, ces enfants parcourront nos villes et villages pour nous extorquer bonbons et autres douceurs. Mais attention à bien les accompagner car d’autres dangereuses créatures, bien réelles celles-ci parcourent la nuit : les loups qui reviennent en force dans le département, un tueur en série qui sévit régulièrement depuis le mois dernier, un pyromane qui ne laisse que des cendres sur son passage… Oui, faites bien attention en ces jours d’Halloween où tout semble si bon enfant, car les monstres ne sont pas forcément ceux qui viendront frapper si innocemment à votre porte…

Valentine Leroy, Rédactrice en chef

 

Préparez vos citrouilles, Halloween est de retour !

citrouille

Halloween est une fête folklorique et païenne traditionnelle originaire des Iles Anglos-Celtes célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la fête chrétienne de la Toussaint. Son nom est une contraction de l’anglais All Hallows-Even qui signifie the eve of All Saints’ Day en anglais contemporain et peut se traduire comme « la veillée de la Toussaint ».

Une origine celte

En dépit de son nom d’origine chrétienne et anglaise, la grande majorité des sources présentent Halloween comme un héritage de la fête païenne de Samain qui était célébrée au début de l’automne par les Celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an. Halloween est ainsi connue jusqu’à nos jours sous le nom de Oíche Shamhna en gaélique. Elle est une fête très populaire en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles où l’on trouve de nombreux témoignages historiques de son existence. Jack-o’-lantern, la lanterne emblématique d’Halloween, est elle-même issue d’une légende irlandaise. C’est à partir du viiie siècle, sous le pape Grégoire III (731-741) et, au siècle suivant, sous le pape Grégoire IV (827-844), que l’église catholique déplaça la fête de la Toussaint, qui pouvait se fêter jusqu’alors après Pâques ou après la Pentecôte, à la date du 1er novembre, christianisant ainsi les fêtes de Samain.

Des bonbons ou un sort !

La tradition moderne la plus connue veut que les enfants se déguisent avec des costumes effrayants comme des costumes de fantômes, de sorcières, de monstres ou de vampires et aillent sonner aux portes en demandant des friandises avec la formule : Trick or treat! qui signifie « des bonbons ou un sort ! ». La soirée peut également être marquée par des feux de joie, des feux d’artifices, des jeux d’enfants, la lecture de contes horrifiques ou de poèmes d’Halloween, la diffusion de films d’horreur, etc.

 

Un nouveau pyromane ?

incendie torcy

Deux incendies ont eu lieu ce mois-ci avec des circonstances étranges, l’un qui a détruit la poste de Coulommiers et qui a fait deux victimes et l’autre dans un appartement à Torcy où l’on a retrouvé des objets étranges.

Deux victimes à Coulommiers

Un incendie criminel a été déclenché à la poste de Coulommiers. Le feu s’est déclaré lors de l’ouverture du bâtiment, deux postiers et une secrétaire sont morts dans ces tragiques circonstances.

Un autre incendie à Torcy

C’est dans la nuit du 6 octobre, à Torcy, qu’un feu d’appartement s’est déclaré. Une personne était coincée à l’intérieur du bâtiment à l’arrivée des pompiers. Cet individu, à demi-brûlé, a fuit devant les secours une fois le feu éteint. Aucun témoignage ne permet d’avoir une description fiable de cette personne, étant donné les multiples versions des témoins. Les pompiers ont découvert sur place des objets bizarres et une enquête est en cours pour en découvrir la signification. En effet, cet appartement devait servir à des fins occultes, au vu du nombre de croix, bougies et autels improvisés que la police a retrouvé sur place.

 

Tueur en série ou trafic d’organes ?

silence des agneaux

Trois corps ont été retrouvés en un mois en Seine et Marne.

Il y a trois semaines

Le cuisinier de la sous-préfète de Melun a été retrouvé mort dans sa chambre froide, accroché à un crochet de boucher. Il n’avait plus son foie.

Il y a deux semaines

On a retrouvé un chasseur empalé sur une tête de cerf dans un pavillon de chasse au sud de fontainebleau. Il lui manquait les deux reins.

Il y a une semaine

Une infirmière de la clinique des Fontaines a été découverte un matin sur le toit de l’hôpital en construction, nue sur une bâche, les membres brisés à de multiples endroits semblant faire un cercle passant par son crâne. Il lui manquait le cerveau.

La thèse du tueur en série

Les enquêteurs pensaient à un trafic d’organes mais auraient tendance à privilégier la thèse du tueur en série. En effet, suite aux multiples affaires des animaux retrouvés morts sur tout le département, ils se demandent s’ils n’auraient pas affaire à un psychopathe qui se serait fait la main sur des animaux avant de s’attaquer aux humains, les victimes ayant toutes été retrouvées d’une manière faisant référence à leur métier (le croc de boucher pour le cuisinier, la tête de cerf pour le chasseur, les fractures pour l’infirmière). Soyez vigilants…

 

Des exorcismes commandités par le Vatican

exorcisme

Serions-nous revenus au temps de la chasse aux sorcières ? D’après une source fiable – mais que la rédaction garde secrète dans le but de la protéger – le Vatican aurait dépeché un prêtre exorciste pour effectuer un rituel de purification sur l’un de ces enfants de la lune, ces enfants souffrant de cette maladie rare qui semble proliférer dans le département.

Une maladie prouvée scientifiquement

Nous vous faisions part le mois dernier d’un pauvre orphelin souffrant de cette horrible maladie génétique qui empêche la peau des malades de supporter toute exposition au soleil. Cet enfant a disparu de son orphelinat de Dammarie les Lys dans des circonstances étranges, suite à de nombreuses visites de l’Eglise. Est-ce elle qui l’a emmené ? Nous n’avons en tout cas pas retrouvé la trace de ce pauvre enfant.

Une religion extrémiste

Comment peut-on croire encore de nos jours qu’une maladie qui peut être décelée de manière scientifique puisse révéler quelque chose de surnaturel ? A quoi peuvent donc bien s’attendre ces extrémistes de la religion qui vont effectuer toutes sortes de tortures sur ce pauvre petit enfant. Pensent-ils donc qu’il est possédé par le Diable en personne ou par l’un de ses sbires ? Que c’est un sorcier ? Ou encore quelque autre créature étrange ? Devons-nous nous attendre à retrouver le corps de cet enfant ? Jusqu’où iront-ils pour « le purifier’ ? Soyez vigilants contre l’extrémisme ! La date de cette ‘purification’ serait fixée dans la nuit du 14 au 15 Octobre, l’heure et le lieu sont encore inconnus mais nous vous encourageons à nous contacter si vous avez des informations complémentaires.

 

Les loups vont-ils bientôt entrer dans Paris ?

loup

Nous vous en parlions déjà le mois dernier car, selon deux associations, l’animal serait présent à différents endroits en Ile-de-France. C’est en tout cas ce que confirme, à RMC.fr, Jean-Luc Valérie, président de l’Observatoire du loup. « L’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) s’est rendu, fin décembre, dans la forêt de Rambouillet (Yvelines), pour aller expertiser deux chevreuils décédés. Mais leurs conclusions sont celles de personnes incompétentes. En effet, les personnes venues faire cette expertise n’ont pas été formées à la prédation du loup. Ils sont venus simplement pour faire un constat de braconnage. Ils n’ont trouvé ni traces de tirs, ni traces de collision. En revanche, ils ont vérifié l’état sanitaire du gibier. Ils l’ont jugé ‘satisfaisant’, selon leurs déclarations, et n’ont donc pas conclu la présence du loup. Nous, à l’Observatoire du loup, nous sommes venus faire nos propres constatations. Là où eux n’ont pas trouvé de traces de morsures, nous, nous en avons constaté. On a trouvé une trace de morsure d’immobilisation sur un chevreuil typique de celle du loup.

Le loup n’est pas dangereux pour l’homme

Sur le chevrillard, les viscères rouges ont été consommées, et l’intestin et l’estomac ont été laissés de côté. Ce qui, une nouvelle fois, est totalement typique du loup. La conclusion de l’ONCFS est donc erronée. Pour autant, il n’y a aucune inquiétude à avoir. Personnellement, j’ai pisté le loup à de nombreuses reprises, de nuit comme de jour, je n’en ai jamais vu. Pourtant, ils sont là. Cela s’explique par le fait que le loup ignore complètement la présence de l’homme. Et de toute façon, il n’est pas dangereux pour l’homme. Depuis trente ans que le loup a commencé à se disperser sur le territoire national, à ma connaissance il n’y a pas un seul cas, même de tentative, d’attaque sur l’homme. On peut expliquer cette présence du loup en Ile-de-France par l’important braconnage qui existe dans l’est du pays car cela a entraîné des dispersions vers l’ouest. On a aussi constaté la présence de trois canidés dans l’Aude et en Haute-Marne. Ils ont eux aussi été chassés et se sont ensuite dispersés dans le sud de la Haute-Marne, dans l’Yonne et jusque dans le Limousin. Depuis, ils sont donc remontés sur la région parisienne. Il y en a deux en forêt de Rambouillet et un dans la forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne).

L’ONCF a menti

L’ONCFS est un organisme géré par les chasseurs et l’Etat et a été mis en place pour verrouiller certaines choses. Leurs deux meilleurs techniciens sur le sujet ont été retirés du dossier et il ne reste qu’un interlocuteur qui raconte des histoires à la presse depuis de nombreuses années. Je trouve ça inadmissible. Ce n’est pas la première fois que l’on prouve que l’ONCFS a menti. C’était la même histoire dans les Vosges où c’est moi qui ait averti la presse alors que la direction régionale de l’ONCFS niait les faits. Dans la Marne aussi, c’est encore une fois moi qui ait donné les éléments concernant le braconnage du loup. Le préfet n’était même pas informé. Je suis en train d’analyser des documents, dont certaines photos, prouvant la présence du loup en Seine-et-Marne. Nous allons donc leur mettre la pression toute l’année. »

 

Les bonnes annonces

Cage

Cherche grande cage pour oiseau de nuit pas trop chère. Envoyez-moi vos propositions au 06.xx.xx.xx.xx.

Couches

Homme mur aimant porter des couches cherche une nounou très stricte pour apprendre la discipline. N »hésitez pas à me contacter à toute heure de la nuit au 06.xx.xx.xx.xx.

Passez gratuitement vos petites annonces dans ce journal. Il vous suffit d’envoyer le texte de votre annonce à notre rédactrice en chef et celle-ci pourra être publiée dans l’édition suivante de votre Petit Journal.

fichier pdf octobre 2017

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

2017 – Le Septembre des petits jardins

Posté par jessbk le 26 octobre 2017

L’Edito de Valentine

Et oui, le moment tant redouté par des millers d’enfants scolarisés est arrivé. Voici venu le temps de reprendre le chemin de l’école pour une nouvelle année, souhaitons – la pleine de nouveaux apprentissages, de nouvelles amitiés et de nouveaux rêves à réaliser. Rentrée culturelle éga-lement avec les journées du patrimoine européen qui se tiendront ce mois-ci et que nous vous conseillons particulière-ment. Les animaux aussi font leur rentrée ! Une nouvelle meute de loups semble avoir élu domicile dans notre région, deux associations témoignant de la réintroduction de cet animal sauvage près de nos foyers. Espérons qu’ils resteront dans leur forêt et ne seront visible que de loin… Nous vous souhaitons à tous une très Bonne Rentrée !

Valentine Leroy, Rédactrice en chef

 

C’est la rentrée pour plus de 12 millions d’élèves

c-est-la-rentree

Après deux mois de congés, plus de 12 millions d’écoliers, collégiens et lycéens français ont repris le chemin de l’école, avec parfois l’angoisse de découvrir une nouvelle classe ou un nouveau professeur.

Retour de la semaine de 4 jours

Pendant l’été, les différents rectorats ont œuvré à la répartition des élèves dans les classes. Ils ont notamment veillé à mettre en place une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron, des effectifs d’une douzaine d’élèves maximum dans les classes de CP des quartiers très défavorisés (REP+). L’autre grande nouveauté est le retour à la semaine de quatre jours pour un tiers des écoles.

Inquiétude avec la baisse des contrats aidés

Les syndicats et parents d’élèves s’inquiètent aussi de la baisse annoncée des contrats aidés auxquels l’Éducation nationale a largement recours. Quelque 23 000 emplois supprimés étaient dédiés notamment à l’assistance des directeurs d’école. Confrontées à des difficultés d’organisation, plusieurs municipalités, en métropole et outremer, ont décidé ou menacé de reporter momentanément la rentrée scolaire.

Le retour des évaluations

La rentrée verra aussi le retour d’évaluations, en français et en maths, dès le mois de septembre pour toutes les classes de CP, et courant novembre pour les classes de sixième. « Une fausse bonne idée », pour la FCPE (Fédération nationale des Conseils des Parents d’Elèves des écoles laïques) qui redoute que ces tests génèrent du stress.

 

Journées européennes du patrimoine 2017

journées du patrimoine

Le samedi 16 et le dimanche 17 septembre 2017 auront lieu les 34ème Journées européennes du patrimoine. 718 animations seront proposées dans le département de la Seine et Marne.

Une édition axée sur la jeunesse

Pour la ministre de la culture Françoise Nyssen, « les Journées européennes du patrimoine sont placées cette année, pour leur trente-quatrième édition, sous le thème de la jeunesse parce que la sensibilisation des jeunes générations à la connaissance et la préservation du patrimoine est un objectif prioritaire du ministère ».

Notre coup de cœur !

Vous apprécierez particulièrement l’exposition-concert proposé par l’ANODA le 16 Septembre 2017 à 20h30 à la collégiale Notre Dame de Melun. L’âme Espagnole le groupe vocal et les solistes de Double Croche vous invitent à un voyage musical pour vous faire connaître la richesse et la diversité de l’âme espagnole ! Au programme : de la musique populaire espagnole mais aussi celle de Manuel de Falla, Carlos Garden ou encore Saint-Saëns et Massenet entreront en résonance avec des textes de Garcia Loca et de Guillaume le Batard.

 

Mourrir suite à l’exposition au soleil, la maladie des Enfants de la Lune

enfant maladie de la lune

Un orphelin ayant souffert de la perte tragique de ses parents morts dans des conditions violentes a été récemment recueilli par l’orphelinat Ohé Promethée situé à Dammarie Les Lys. Ce pauvre enfant souffre de la maladie des enfants de la lune, ou Xeroderma Pigmentosum.

Une maladie rare

C’est une maladie orpheline d’origine génétique. Elle se caractérise par une sensibilité excessive de la peau aux rayons U.V., des troubles oculaires et un risque très fortement multiplié de développer un cancer de la peau ou des yeux. La moitié des personnes atteintes ont dès le plus jeune âge une réaction cutanée excessive à l’exposition solaire. Une des caractéristiques de la maladie est la présence de lentigines solaires semblables à des taches de rousseur importantes au niveau du visage avant l’âge de deux ans, alors que celles-ci sont rares chez les enfants. La peau est sèche et épaisse avec des anomalies variées de la pigmentation. Les troubles oculaires sont souvent limités à la chambre antérieure de l’œil impliquant une cataracte ou une kératite. Les paupières sont très fragiles avec perte des cils et pouvant aller jusqu’à la destruction totale. L’âge moyen de survenue des cancers de la peau est inférieur à 10 ans. Un tiers des individus ont des manifestations neurologiques compre-nant des pertes de l’audition, une microcéphalie, des troubles du développement et des réflexes tendineux diminués ou absents.

Le soutien de l’église

Il n’existe à l’heure actuelle aucun traitement. On ne peut que limiter les symptômes en appliquant des mesures préventives drastiques et très onéreuses. Le pauvre orphelin bénéficie cependant d’un fort soutien psychologique puisqu’il paraitrait que l’église lui rendrait des visites très régulières.

 

Le loup est de retour en Ile-de-France, la Seine et Marne est touchée

loup

Des hurlements caractéristiques à l’ouest d’Etampes (Essonne) mi-septembre 2015. En avril 2016, une tanière découverte à Montfort-l’Amaury (Yvelines). Le 11 mai de la même année, une proie consommée en vallée de Chevreuse. Des empreintes repérées au sud-ouest d’Arpajon (Essonne) en décembre dernier, après une opération de pistage de cinq heures. Et deux cadavres de chevreuils retrouvés en forêt de Rambouillet (Yvelines) dans la nuit du 28 au 29 décembre. Les constatations, en forme de carnet de bord, s’empilent, implacables.

Une meute en Seine et Marne

C’est maintenant des hurlements de loups qui se font entendre depuis plusieurs nuits dans la foret domaniale de Malvoisine (Seine et Marne). Les corps de deux vaches lacérées ont été retrouvés par des fermiers qui ont maintenant peur pour leur bétail. Cela fait trois mois que des dépouilles d’animaux sont retrouvées régulièrement en Seine et Marne. Au contraire des animaux plutôt isolés des autres départements, cette fôret semble être le lieu d’un rassemblement de plusieurs individus.

Deux associations sur la piste des loups

L’Observatoire du loup, une association qui rassemble une quinzaine de spécialistes (géographes, biologistes…) apporte de nouveaux éléments pour accréditer sa thèse : le loup est de retour en Ile-de-France. « En collaboration avec l’association Alliance avec les loups, nous avons réunis de nombreux éléments depuis avril dernier, détaille Jean-Luc Valérie, président de L’Observatoire. Oui, le loup est de retour et la forêt de Malvoisine pourrait bien être le nouvel endroit repeuplé par une meute entière de ces bêtes sauvages. »

observatoire du loupalliance avec les loups

 

 

 

 

Un sentiment d’insécurité face à l’installation sauvage des gens du voyage

roms

Un groupe de Roms d’une vingtaine de caravanes s’est installé dans la ville de Saint-Fargeau Ponthiery au niveau de l’ancienne usine Henkel.

Une insécurité croissante

Les agressions ainsi que les vols semble avoir progressés dans les alentours de Seine-Port, Pringy, Orgenoy. Un sentiment d’insécurité qui revient comme un écho dans toutes les rues de ces communes. Il y a ces poubelles éventrées retrouvées chaque matin sur le bitume, les vols à l’étalage, les cambriolages des appartements et des caves, la mendicité parfois agressive aux carrefours.

Des élus exaspérés

Ce lundi en conseil d’agglomération, les élus ont exprimé leur colère face au comportement des gens du voyage. On savait le sujet très sensible, mais l’évocation de ce dossier des gens du voyage a mis au jour toute l’exaspération des élus de l’agglomération. Ils ne savent pas quoi faire pour aider leurs communes et ne se sentent pas soutenus par le ministère.

 

Insolite: un prêtre pas très catholique

Les prêtres, les curés, les religieuses sont souvent considérés comme au dessus de tout soupçon, mais est-ce bien réellement le cas ? Notre imaginaire collectif fait de ces individus des personnes de bien oeuvrant pour le bonheur de tous. Reconnaissons que c’est le cas pour la très grande majorité de ces personnes toutes plus altruistes les unes que les autres. Mais il se cache toujours quelques brebis galeuses au sein d’un troupeau et il est très difficile de les débusquer. C’est la raison pour laquelle il est difficile pour nous d’imaginer qu’un homme en habit puisse faire le mal alors que, finalement, l’habit ne fait pas le moine !

Un comportement suspect

Plusieurs témoignages ont eu lieu récemment concernant le même individu qui traîne dans les égouts et les souterrains de la région : un homme se faisant passer pour un prêtre, portant la robe de bure et la ceinture de corde, chapelet autour du cou. Il est souvent vu avec une grande valise de type 1930, comme s’il transportait toujours toutes ses affaires lors de ses déplacements. Qu’a t’il donc dans cette valise ? Nous doutons qu’il s’agisse de bibles pour les pauvres pécheurs de la région… Cet homme est-il réellement un homme de Dieu ou n’est-ce qu’une manière de passer inaperçu et de s’attirer les bonnes grâces des témoins de ses déplacements ? Mais, dans ce cas, que cherche t’il ? Qu’y a t’il donc dans ces souterrains ?

 

Les bonnes annonces

Cupidon

Cherche nouvelle maison à sous-sol renforcé pour eviter les effrondrements intem-pestifs. Appeller avec le sourire au XX XX XX XX XX.

Chasse

Organise chasse collective au sanglier chouinneur, tous les participants pourront utiliser leurs armes dessus. Une récompense à celui qui amènera la bête à chasser. XX XX XX XX XX

fichier pdf septembre 2017

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

2017 – Le Juin des Petits Jardins

Posté par jessbk le 25 octobre 2017

L’Edito de Valentine

Mais oui, l’été est là ! Ou en tout cas il est venu si l’on en croit les records de chaleur de ce mois de juin. Espérons qu’il revienne vite nous réchauffer pendant ces vacances qui s’annoncent. Et n’ayez pas peur de vous ennuyer, que d’activités sont proposées dès ce week-end ! Passer au château de Vaux-le-Vicomte qui relance ses soirées aux chandelles, aller encourager nos jeunes footballeurs au grand tournoi régional de Vaux le Pénil, regarder le tournage d’un film d’horreur au Mée sur Seine, louer un bon DVD pour une soirée sous la couette ou encore faire du bénévolat à Maincy pour aider les sans-abris… Profitez de ces mois d’été qui arrivent, emmagasinez de la vitamine D, laissez la grisaille derrière vous et rendez-vous en septembre pour la prochaine édition !

Valentine Leroy, Rédactrice en chef

 

Grand tournoi de Football

Vaux le Pénil organise un grand tournoi de football nocturne en salle et extérieur les 30 juin et 1er juillet prochain.

Des clubs invités de la région

Les clubs des villes voisines de Melun, Corbeil, Evry, Savigny et Le Mée sur Seine participeront à ce grand tournoi qui clôture la saison 2016-2017.

Un tournoi idéal pour les chercheurs de talents

Des recruteurs seront présents pour débusquer de futurs joueurs professionnels dans les clubs présents. Il faudra que nos joueurs montrent ce qu’ils savent faire et déploient leurs talents devant ces chercheurs de perles rares !

Le tournoi aura lieu au complexe sportif de Vaux le Pénil. N’hésitez pas à venir encourager nos joueurs ! Parking gratuit devant la Maison des Associations.

Un mois de Juin caniculaire

Avec un excédent de températures de l’ordre de 2,7°C par rapport à la normale, ce mois de juin 2017 se place en deuxième position des mois de juin les plus chauds (loin derrière le mois de juin 2003 où l’excédent avait atteint plus de 4°C).

Une vague de chaleur exceptionnelle du 18 au 22 juin

Au cours de cette période, les températures étaient de 7 à 10°C au dessus des normales de saison sur la plus grande partie du pays avec une alerte canicule de niveau jaune ou orange qui a concerné les deux tiers des départements français. Le pic de chaleur a coïncidé avec le 1er jour de l’été calendaire, le 21 juin. Pendant cette vague de chaleur, de nombreux records de chaleur ont été battus aussi bien sur les températures minimales que maximales. Attention, un mois de Juin chaud signifie en général un été chaud ! Alors préparez vos crèmes solaires et vos chapeaux, l’été sera chaud !!!

 

Deux soirées aux chandelles exceptionnelles à Vaux-le-vicomte

Nous vous avions parlé il y a quelques mois des soirées aux chandelles du château de Vaux-le-vicomte, déplorant qu’il n’y en n’ai pas plus de programmées. Notre appel a peut-être été entendu puisque deux soirées exceptionnelles vont avoir lieu les 30 juin et 1er juillet prochain.

Soirées privées

Malheureusement, ces deux soirées ont été réservées pour des soirées privées avec des invités triés sur le volet. Ces soirées promettent cependant d’être somptueuses et nombre d’envieux essaieront certainement de faire partie des chanceux pouvant admirer les splendeurs du château et des jardins.

André Le Nôtre et Louis le Vau, un duo d’exception pour une oeuvre d’art intemporelle

Vaux-le-Vicomte est l’oeuvre fondatrice du jardin à la française. Grâce à Nicolas Fouquet, le célèbre jardinier André Le Nôtre obtient, dès 1641, la possibilité de manifester toute l’étendue de son génie. Il rassemble pour la première fois à grande échelle l’ensemble des acquis techniques, scientifiques et artistiques de son temps en matière de jardin.

Le jardin à la française

Le Jardin de Vaux-le-Vicomte s’ordonne autour d’une perspective génialement maîtrisée, longue de plus de trois kilomètres. En composant la mise en scène du château et de son écrin dans l’espace de 40 hectares taillés au cœur de la nature, André Le Nôtre et Louis le Vau réalisent la plus parfaite harmonie entre architecture et paysage de tout le 17ème siècle. La force et la noblesse de son dessin d’ensemble, l’abondance d’eau et de surprises et sa majesté théâtrale font du jardin de Vaux-le-Vicomte l’œuvre fondatrice d’un art nouveau, celui des jardins à la française. Ils font aussi de ce théâtre une invitation au savoir, à l’imaginaire et au plaisir.

Le Parc

Le parc de Vaux-le-Vicomte représente 500 hectares clos par un mur de 13 km d’enceinte. Venez découvrir un nouvelle facette du château au travers de ses points d’eau, ses forêts et ses contre-allées : un moment rafraîchissant qui promet mille découvertes !

 

Tournage d’un film d’horreur au Mée

Des personnages horribles ont pu être croisés dans les rues du Mée sur Seine, des morceaux de métal sortant de leurs corps.

Un film d’horreur en cours de tournage ?

Rien n’avait été signalé à la mairie mais il semblerait qu’il s’agisse d’un film d’horreur en cours de tournage, à la grande surprise des badauds ayant rencontrés ces zombies percés de métal.

Mais où sont les caméras ?

Ces rencontres ont régulièrement lieu depuis le 25 juin, sans que personne n’ait pu comprendre où avait réellement lieu le tournage et où se trouvaient les caméras.

 

Le dîner des vampires

Une succulente histoire à découvrir le mois prochain sur vos écrans !

Synopsis

En retrouvant la ravissante couguar Vanessa pour un rendez-vous romantique, Sebastian Crockett ne se doute pas qu’elle est en réalité un vampire et qu’elle l’a choisi pour intégrer son clan. Mais une fois sur place, il ne fait pas l’unanimité auprès des buveurs de sang et devient leur proie. Piégé dans une ferme isolée, la situation empire lorsque des chasseurs de vampires décident de se joindre à la fête !

Informations pratiques

Date de sortie : 12 juillet 2017 en DVD (1h 33min)

De : Jason Flemyng

Avec : Charlie Cox, Tony Curran, Mackenzie Crook plus

Genres : Epouvante-horreur,

Comédie Nationalité : Britannique

 

Les déménageurs à nouveau disponibles

Nous vous avions parlé de la pénurie de déménageurs ces derniers temps en Seine et Marne. Il paraitrait que le problème a été résolu puisque le carnet de réservations des déménageurs semble être à nouveau disponible.

L’intérim va en prendre un coup !

Nous ne savons toujours pas ce qui a provoqué cette pénurie soudaine ces derniers mois mais cela a bien profité aux agences d’intérimaires et aux étudiants en mal de petits boulots pour arrondir leurs fins de mois !

 

Des sans abris… sans domicile fixe ?

La ville de Maincy est depuis quelque temps le lieu de rencontre d’une foule de sans abris. Une recrudescence de SDF a pu être constatée dans cette jolie petite ville. La mairie recherche leur lieu de squat pour pouvoir mettre en place les réponses adaptées à ces circonstances (soutien médical, enregistrement identitaire, relogement, bons alimentaires, etc.).

 

Une entreprise de sécurité finalement pas si sécurisée…

L’entreprise de sécurité TCS, implantée depuis plusieurs mois dans notre département, a subit une attaque des plus étranges.

La police mène l’enquête

Les trois employés de cette entreprise ont tout simplement été portés disparus du jour au lendemain. Leurs familles n’ont plus aucune nouvelle de leurs proches. La police a mené son enquête mais n’a pas retrouvé la trace des trois employés de cette entreprise.

Appel à témoin

Une alerte disparition a été lancée. N’hésitez pas à contacter la police si vous avez des informations sur la possible localisation des trois employés disparus.

 

Les bonnes annonces

Cupidon

Cupidon cherche toujours des cœurs a prendre. Si vous vous sentez de m’offrir votre coeur appelez moi au 06 XX XX XX XX

Green Arrow

Cherche toute information pertinente sur l’individu parcourant les toits de Melun. Contactez-moi à l’adresse suivante: InfoGreenArrow@gmail.com

 

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

2017 – Le Mai des Petits Jardins

Posté par jessbk le 24 octobre 2017

L’Edito de Valentine

Voici le joli moi de mai, avec l’abondance de ses jours fériés et les clochettes du muguet que l’on offre à ses amis pour leur porter chance… Mais tout n’est pas toujours rose, puisque le danger rode partout, que ce soit dans les conduites de gaz mal entretenues qui causent des explosions meurtrières ou dans les individus peu scrupuleux qui profitent de leur puissance pour organiser des combats entre des créatures plus faibles qu’eux, faisant par là montre d’une cruauté sans pareille, ou encore dans ces individus complètement déjantés qui s’amusent à grimper sur les toits avec des arcs et des flèches. Il ne tient donc qu’à nous de faire montre de plus de compassion et de raisonnement pour rendre ce monde un peu meilleur.

Valentine Leroy, Rédactrice en chef

 

Un business… florissant !

muguet

Chaque année, il se vend plus de 60 millions de brins de muguet en France.

Porte chance

Le premier mai, il est coutume d’offrir un brin de muguet aux personnes que l’on aime, pour leur porter bonheur. Cette année encore, 75 millions de petites clochettes blanches devraient être échangées en France. Mais d’où vient cette tradition et de quand date-t-elle ?

Charles IX, un homme galant

Si on s’offrait déjà du muguet en signe d’amour au Moyen-âge, la tradition d’en offrir le 1er mai remonterait à la Renaissance. En 1560, le roi Charles IX, alors en visite dans la Drôme, se serait vu offrir un brin de muguet par le chevalier Louis de Girard de Maisonforte. Touché par ce geste, le monarque aurait perpétué la tradition en offrant du muguet aux dames de la cour à chaque printemps en guise de porte-bonheur.

Porte-bonheur de Felix Mayol

Puis le muguet revient au goût du jour en 1895. Le 1er mai de cette année, le chanteur toulonnais Felix Mayol, auteur de « Viens Poupoule », débarque à Paris. Son amie Jenny Cook, lui offre alors un bouquet de muguet dont il porte quelques brins à sa boutonnière le soir même, pour sa première sur la scène du « Concert parisien ». Le spectacle étant un triomphe, le chanteur ne se sépare plus de ce muguet porte-bonheur et en aurait relancé la tradition.

L’emblème de Dior

La mode a également joué un rôle. Le 1er mai 1900, lors d’une fête organisée par les plus grands couturiers parisiens, toutes les femmes reçurent un brin de muguet. Séduites par l’idée, les couturières en offrirent depuis chaque année à leurs clientes. Christian Dior en fit même l’emblème de sa maison de couture.

La fête du travail

Mais ce n’est que sous l’occupation, au XXe siècle, que cette fleur est associée à la Fête du travail. Le 24 avril 1941, le maréchal Pétain instaure officiellement le 1er mai comme la « fête du Travail et de la concorde sociale ». L’églantine rouge, symbole de la journée internationale des travailleurs 1891 et associée à la gauche, est alors remplacée par le muguet.

Une longue histoire

Longtemps donc que le muguet est entré dans nos mœurs. Il est principalement récolté dans la Loire Atlantique (80%), ainsi que dans la région bordelaise (17%).

 

Explosion de gaz à Melun : une maison s’écroule

maison ecroulée

Lorsque les pompiers sont arrivés place Chapu à Melun, la maison était déjà pratiquement entièrement écroulée. L’alerte a été donnée à 2 h 17 dans la nuit du 29 avril 2017.

Une explosion de gaz accidentelle

Une fuite de gaz accidentelle a provoqué une explosion qui a soufflé une bonne partie de la bâtisse. « Lorsque nous sommes arrivés, les étages s’étaient déjà effondrés, raconte le lieutenant Jean-Pierre Bonugueau, chef du centre de secours de Cesson. Il ne restait que les poutres et les pignons. » Des policiers de Melun et des techniciens ont procédé aux constatations, fermant l’accès au site, afin de confirmer l’origine accidentelle du drame.

Un drame humain

C’est un passant promenant son chien qui a donné l’alerte. « Je passais près de la place, comme tous les soirs, lorsque tout à coup j’ai entendu une explosion. La maison s’est soudainement écroulée et des gens ont dit qu’il y avait des personnes à l’intérieur. » témoigne-t-il, choqué. Lui et les autres témoins du drame se sont ensuite précipités pour tenter de dégager les personnes restées dans le bâtiment. Les pompiers sont rapidement intervenus et ont dégagés deux corps des décombres, malheureusement trop tard pour les sauver.

Deux corps non identifiés

Les deux corps n’ont pas pu être identifiés mais il ne s’agit pas des propriétaires qui étaient partis passer la fin de semaine en famille en Normandie. Ceux-ci s’interrogent sur l’identité de ces deux personnes qui n’auraient pas du se trouver là, la maison étant sensée être vide tout le week-end. Il sera difficile d’obtenir plus de détail sur ces deux inconnus car une erreur administrative à la morgue a conduit à l’incinération des deux corps avant leur étude par le médecin légiste affecté à l’affaire.

Des combats de chiens illégaux

chien

Depuis quelques mois, des bruits inquiétants sont constatés dans la forêt de Rougeau.

Des combats de chiens organisés

Cela fait plusieurs mois que les riverains entendent ce qui ressemble à des combats de chiens au coeur de la forêt. Des cris, des hurlements, des bruits de coups sont parfois audibles. Le service des eaux et forêts a été contacté pour mettre fin à ces agissements illégaux.

Un délit puni par la loi

Rappelons que les combats de chiens constituent un délit puni par l’Article 521-1 alinéa 1 du code pénal : « Le fait d’exercer, publiquement ou non, des sévices graves ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende « .

 

Vampire Night à l’Avant Scène

vampires night

GrandN’importequoi et Ptit’ Médiocre reviennent avec un scoop : le vampire est utile au développement de la planète.

L’avenir de l’homme

Dans Cabaret Crise présenté en mai 2015, les deux compères nous avaient déjà livré leur drolatique et décapante analyse de la crise et du chômage. Ils nous convient cette fois à une déambulation dans les couloirs du théâtre pour partager leurs arguments irréfutables. Ouvrons les yeux et repoussons le mensonge, le vampire est l’avenir de l’homme. Parcours spectacle écolo qui explore notre rapport au végétal confronté aux récentes découvertes scientifiques sur le langage des plantes. Et vampires il y aura ! À chacun la liberté d’exposer sa gorge. Rendez-vous en mai à l’avant Scène, le théatre de Colombes, pour assister à cette nouvelle pièce de théatre.

 

Une plaisanterie… fumeuse !

fumigene

Une plaisanterie de très mauvais goût a été perpétrée le mois dernier. Un petit malin a déclenché un explosif dans l’office notarial de la place Chapu, explosif ne déclenchant heureusement qu’une épaisse fumée blanche.

Peur d’une réaction en chaîne

Cela a tout de même été générateur de beaucoup de stress pour les équipes de secours (pompiers et policiers) qui oeuvraient déjà au déblaiement de la maison écroulée la même nuit puisque la cause du premier sinistre n’avait pas encore été identifié. Une enquête est menée par les forces de police pour appréhender l’individu responsable de cet acte malveillant.

 

Un green arrow français à Melun ?

arrow-photo-green-arrow-2-946697

Le mois dernier, plusieurs témoins nous ont rapporté avoir vu un homme se déplacer sur les toits de Melun, celui-ci portant un arc et un carquois, ainsi qu’un chapeau de type cowboy. Etait-ce une hallucination collective ou y a t’il vraiment un homme se prenant pour un justicier, tel le Green Arrow de l’univers de DC Comics, pourfendant les criminels et les assassinant sans autre forme de procès ? Ou s’agit-il d’un cambrioleur qui, comme un chat, préfère passer à pas feutrés sur les toits des maisons qu’il visite ? Ou tout simplement d’un illuminé qui risque soit de se défenestrer par accident, soit de blesser quelqu’un dans sa folie ? La police n’ayant pas fait état de victimes par flèches, ni de recrudescence de cambriolages, la troisième possibilité est alors peut-être la bonne…

Un groupe ou un individu seul ?

Certains témoignages feraient également état de plusieurs personnes correspondant à ce signalement (arc, flèches, chapeau de cowboy). Nous avons peut-etre donc affaire à non pas un illuminé mais plusieurs…

Prudence

Nous vous enjoignons à la plus extrême prudence. Tant que nous ne saurons pas ce que veut cet (ces) individu(s), il est préférable de s’en tenir le plus possible éloigné pour éviter tout drame potentiel. N’hésitez pas à contacter la police pour signaler tout comportement inhabituel de ce type. Cet individu doit être arrêté, pour son propre bien comme pour celui de la population. Numéro d’urgence Rappel du numéro d’urgence de la police nationale: – téléphone fixe : 17 – téléphone mobile : 112 Une équipe de policiers ou de gendarmes sera tout de suite envoyée sur les lieux.

homme toit

Les bonnes annonces

Rendez-vous avec Dieu

Jeune croyante cherche main droite de Dieu ; rencontre possible dans tout lieu saint quelqu’en soit l’aspect. Pour me contacter une simple prière ayant pour prix un cierge à 23h15 suffit.

Sponsoring

Nous recherchons toujours des sponsors pour le Petit Journal alors n’hésitez pas ! Contactez notre rédactrice en chef pour toute information.

fichier pdf Le pdf pour vos archives…

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

 

Blog du niveau intermédiaire |
NTC Solidarité |
Familyafterall |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les touristes à Frejus
| Font-Romeu Autrement
| Naissance et Co-Nais-Sens