• Accueil
  • > Archives pour décembre 2015

Le Décembre des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 26 décembre 2015

Je sors de mon hibernation, comme promis le mois dernier, et les nouvelles s’annoncent plus joyeuses, enfin plus festives. Un rapport avec Noël ? Peut-être.

La forêt de Fontainebleau est une consigne à déchets. Ce n’est pas nouveau par contre ce qu’il est c’est que l’ONF se fait plus ferme et a mis la main sur un vilain pollueur. Un jeune imbécile me direz-vous ? Que nenni, un troisième âge ! Il n’y a plus de vieillesses mes chers amis ! Mais que fait la jeunesse ?

Et bien ! Elle montre l’exemple et s’oppose à la construction d’un aérodrome en brandissant leurs boucliers administratifs verts. Notez que cette jeunesse pourra monter ses barricades avec les tonnes de déchet de l’ONF. Qui a dit recyclage économique ?

Dans un autre registre une folle furieuse insulte en pleine nuit son ami imaginaire et le fait savoir aux riverains. Serait-elle encore sous l’influence de la lune rouge ?

Les églises et lieux de cultes voient affluer en nombre les pénitents. Serait-ce le thème de la pièce de théâtre « La nuit sans les anges » le responsable ? Est-ce que l’art pousserait les gens à prier ?

Et pour finir, décembre est le mois des fêtes, et même pour des chauves-souris vampires ont tout compris à l’esprit de Noël ! Le partage et l’amitié. Jésus serait-il de retour ?

Joyeux Noël mes fidèles lecteurs ! Et priez pour moi car moi aussi je fais de l’art !

 

Elle court, elle court la furieuse

Les riverains de Provins résidant aux abords de la célèbre Tour César ont eu le désagréable plaisir d’être réveillés dans leur sommeil en plein nuit par les hurlements furieux et hystériques d’une femme.

Dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 novembre, une femme brune, pourtant d’une apparence vestimentaire des plus austères selon les témoins, se serait mise à proférer des messages envers une personne visiblement imaginaire puisqu’il n’y avait personne d’autre qu’elle dans la rue.

C’est ce que nous rapporte Bernadette, une riveraine insomniaque : « Je dors peu, j’étais en train de lire quand j’ai entendu une voix de femme hurler. Elle semblait en vouloir à quelqu’un. « Je vais te brûler, crois-moi, je vais te réduire en cendre !! » qu’elle hurlait, on aurait dit une démente. Pourtant, je n’ai vu personne d’autre. Puis elle s’est mise à courir et elle a disparu au coin de la rue. »

Selon nos sources, la police a bien reçu quelques appels pour tapage nocturne au sujet d’une hystérique du côté de la rue de la Pie au niveau de la Tour César mais visiblement, il n’y a pas eu de suite et l’incident ne s’est pas reproduit.

la-tour-cesar

 

La forêt de Fontainebleau n’est pas une poubelle !

Un homme vient d’être condamné à verser 1 500 € à l’ONF pour avoir jeté des détritus en forêt de Fontainebleau, dans le massif des Trois-Pignons.

En juillet dernier, l’auteur des faits, âgé d’une soixantaine d’années avait jeté des meubles, des armoires, des lits, etc…

Victor Chastel, le représentant de l’Office National des Forêts, explique que plus de 200 tonnes de déchets ont été ramassées en 2014 sur le massif bellifontain, pour un coût de 200 000 €.

L’ONF, victime de ces dépôts illégaux, lutte fermement pour identifier et sanctionner les responsables de cette pollution qui représente un risque certain pour l’équilibre déjà mise à mal de l’écosystème de nos forêts.

 

Les « Assoiffés » jouent les prolongations

Le mois dernier, nous pouvions découvrir sur Melun une pièce de théâtre pas comme les autres, au pari fou de faire jouer en parallèle sur scène et dans la rue deux groupes d’acteurs passant de l’une à l’autre, avec cette singularité de commencer chaque nuit à une heure différente.

« La nuit sans les anges » nous entraîne au cœur de l’ombre, dans le cauchemar de l’homme qui survit dans un monde agonisant, livré à ses démons et tentations, privé de la lumière qu’il désire et espère.

Avec virtuosité Fabien Tizule et ses comparses nous nous emportent dans leur univers désespéré. Leur cri de rébellion et de peur devient celui de chacun d’entre nous et les frontières du théâtre et de la fiction sont abolies. C’est une magie inquiétante et fascinante qui nous captive, déclenche des rires et des larmes, et surtout l’attente du personnage principal, l’Eternel Absent : Dieu et ses anges.

 

La construction de l’aérodrome remise en question.

L’appel d’offre lancé cet été par les municipalités de Faremoutiers et de La-Celle-Sur-Morin a été remporté par l’entreprise familiale Leonard & Fils. La société Charles Herbert Morssalion, qui avait présenté son projet en octobre, n’a finalement pas été retenue.

L’entreprise familiale de BTP Leonard & fils, filiale d’Herrman-Grunder Corp, promeut l’utilisation sur ses chantiers de matériaux dit propres ou recyclables. Cette société fait partie de cette pépinière de petites entreprises du groupe international Leben Korp dont nous ne savons finalement que très peu de chose.

Bien que les négociations sur la construction de l’Aérodrome par l’entreprise Léonard & fils soit en bonne voie, le groupe d’opposant écologiste a officiellement demandé, avec le soutien de l’ONF, la réalisation d’une enquête indépendante environnementale.

Le bras de fer s’engage entre la société de BTP et l’association « Les Verts Jardins » retardant le lancement du projet. L’association écologiste met en avant le risque possible pour la faune et la flore locale que provoqueraient les futures nuisances sonores et les différents risques de pollution de l’aérodrome.

 

Chez les vampires, il est important d’avoir des amis

Les chauves-souris vampires (ou vampires tout court) se nourrissent de sang contrairement à la plupart des autres espèces qui sont frugivores. Elles se posent à proximité de leur victime puis la mordent sans douleur. Ensuite, elles utilisent leur langue comme une paille et aspirent.

Les vampires sont des animaux très sociaux et pour cette raison, elles ont la possibilité de régurgiter du sang afin de nourrir un congénère qui n’aurait pas su trouver une proie. Cette capacité à nourrir ses congénères est très importante car un vampire meurt au bout de 60 heures s’il est privé de nourriture.

Dans une étude, Deux chercheurs américains ont montré la nécessité pour les chauves-souris vampire, de tisser des liens avec leurs congénères. Pour comprendre cela, ils ont observé 14 femelles à jeun et leurs interactions avec 28 donneurs potentiels.

La générosité du don reste néanmoins variable d’une chauve-souris donneuse à l’autre, sûrement parce que certaines sont plus aptes à partager. Chez les vampires, aider les chauves-souris extérieures à la famille permet donc de tisser des liens avec des donneurs potentiels pouvant être d’une grande aide lors d’une période de jeûne. Plus une femelle partage son repas, plus grand sera son réseau d’ »amis ».

chauve-souris-18-720x540

Publié dans I. Le Petit Journal (RP) | Pas de Commentaire »

 

Blog du niveau intermédiaire |
NTC Solidarité |
Familyafterall |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les touristes à Frejus
| Font-Romeu Autrement
| Naissance et Co-Nais-Sens