Le Mars des Petits Jardins

Posté par cercledeslunes le 15 mars 2015

Le mois de mars, signe de renouvellement, de réveil, la nature renaît, fleuris, les oiseaux chantent, les animaux gambadent à nouveau dans nos forêts. Le soleil brille plus haut et plus longtemps. Le temps de sortir dans nos rues et respirer.

Vraiment ? Chers lecteurs, chères lectrices ? Et oui, je vous le dis !

Les mairies sont de sorties pour lutter contre les poids lourds de notre société ! Fontainebleau est le théâtre d’activités printanières, on y vole des œuvres d’art d’Orient. On y voit les animaux s’ébattre follement sur nos routes. Ne sont-ils pas aussi enthousiastes que l’ONF et son plan de préservation ?

Même nos sans-abris effrayés par l’hiver ont été réconfortés aux portes du royaume des rêves ! Le printemps nous éveille et nous invite à l’exprimer en taguant nos bâtiments. La révolution chez la Reine est une preuve de plus où les accolades sont remplacées par des empoignades alors que le feu, lui aussi, est de la partie, naissant spontanément dans un entrepôt.

Et finalement, la preuve la plus surprenante de ce mois de mars : des protecteurs de la nature ont rendu hommage à pas moins qu’un arbre, partageant leur tristesse.

Cher lecteurs, chères lectrices, votre fidèle correspondante toujours prête à vous informer. N’oubliez pas : Le printemps est à nos portes pour notre plus grand bien.

 

Stop aux camions

Les maires ruraux de Villecerf, Ville-Saint-Jacques et Villemer entourés par leur conseil municipal ont manifesté sur la D 403, pour protester contre l’intense passage des poids lourds.

Le maire de Ville-Saint-Jacques, Francis Duchateau a déclaré : « Nos concitoyens en ont assez de subir les nuisances. Il est temps d’évaluer concrètement la solution d’un déviation afin de préserver le calme et la sécurité de chacun »

Nuisances sonores, dangerosité, blocage de la circulation… Trois maires ruraux de Seine-et-Marne disent stop. Ils réclament une déviation. La route qui est en partie construite sur une tourbière, n’est en effet pas adaptée au passage régulier des 38 et 40 tonnes.

 

Œuvres volées à Fontainebleau

Une enquête a été ouverte après le vol début mars d’une vingtaine d’œuvres d’art au musée chinois du château de Fontainebleau. L’effraction a duré sept minutes.

Les objets datent des XVIIIe et XIXe siècles et proviennent de Chine et du Royaume de Siam (actuelle Thaïlande)

5701447

 

Plan de préservation de l’ONF : Une nécessité

Sangliers, cerfs, chevreuils, renards et autres blaireaux sont responsables de l’augmentation d’accidents de la route aux abords et dans la forêt de Fontainebleau. Pas moins d’une trentaine rien que pour ces quatre dernières semaines.

Rappelons-nous que l’ONF avait réussi à débloquer des fonds le mois dernier dans le but de lancer un grand plan de préservation. Les événements de ses dernières semaines mettent bien en évidence la nécessité d’un tel plan.

 

Dégradation sur Maincy

Les auteurs des dégradations réalisées sur les murs de la mairie de Maincy ainsi que de la salle polyvalente voisine n’ont toujours pas été retrouvé, une enquête pour dégradation de bien publique a été ouverte.

Nous pouvons remercier les agents de la commune qui ont su effacer l’ensemble des graffitis qui recouvraient les murs des deux bâtiments municipaux.

 

Des bonnes œuvres bien particulières

C’est un fait bien étrange qui s’est déroulé mi-février sur les alentours de Disneyland.

Un groupe de jeunes de la cité d’Orly Parc de Lagny sur Marne, pourtant réputée dangereuse, sont venus distribuer soupes chaudes et couvertures à des sans-abris sur la commune de Magny-le-Hongre.

Les forces de l’ordre qui s’attendaient à des débordements ont été agréablement surprises, Parmi la vingtaine de jeunes participants, certains sont pourtant connus des services de Polices.

 

Révolution au Clubbing de la Reine

Dimanche 22 février, le Clubbing de la Reine, ce club pourtant très convivial de Meaux, a été le théâtre d’une bagarre à l’heure de sa fermeture.

En effet, il est 5h du matin lorsqu’une violente bagarre opposant pas moins d’une vingtaine d’individu a éclaté faisant plusieurs blessés à l’arme blanche.

Selon une source policière, il y aurait eu 5 blessés dont les jours ne sont pas en danger et une personne a été interpellée.

 

Incendie dans un entrepôt de stockage

Un incendie d’origine indéterminée a détruit un entrepôt de stockages dans la zone industrielle de la Pierre de Tourneville, ce mardi 17 février à Isles-lès-Villenoy non loin de Meaux. Celui-ci s’est déclaré dans la nuit et n’a heureusement pas fait de victimes.

Prévenu par le gardien, les pompiers ont pu intervenir avant que l’incendie ne se propage aux entrepôts voisins mais d’importants moyens ont dû être mobilisés pour venir à bout des flammes.

 

Manifestation à la Ferté-sous-Jouarre

Des militants écologistes se sont retrouvés au parc de la Fontaine aux Pigeons, devant le sycomore qui a été détruit il y a quelques mois, pour une marche silencieuse.

Ainsi une cinquantaine de personnes ont marché depuis la souche morte du sycomore jusqu’à la mairie de la Ferté-sous-Jouarre.

L’atmosphère était au recueillement. Les démonstrations de soutien ont été nombreuses, bougies, bouquets de fleurs et paroles de réconfort ont été déposés au pied du sycomore ainsi qu’à la mairie, à la plus grande surprise des riverains et de la mairie.

 

Laisser un commentaire

 

Blog du niveau intermédiaire |
NTC Solidarité |
Familyafterall |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les touristes à Frejus
| Font-Romeu Autrement
| Naissance et Co-Nais-Sens